Ouvrir le menu principal

Fly (entreprise)

chaîne de magasins de meubles
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fly.

Fly
logo de Fly (entreprise)
Logo de l'enseigne

Création 06-06-1988
Dates clés 06-06-1988 immatriculation de la société actuelle
Personnages clés Finck Nicolas
Forme juridique SASU Société par actions simplifiée à associé unique
Slogan Un point c'est tout
Siège social Kingersheim
Drapeau de France France
Direction Finck Nicolas
Activité meubles, sièges, literie, décoration
Société mère Fly Group
Effectif 823 au 31/03/2016

827 au 31/03/2017 738 au 31/03/2018

SIREN 345029474Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web http://www.fly.fr/

Chiffre d'affaires 117 757 700 euros au 31/03/2016

119 420 700 euros au 31/03/2017 100 356 700 euros au 31/03/2018

Résultat net -12 645 400 euros au 31/03/2016 (perte)

-14 973 200 euros au 31/03/2017 (perte)

-25 558 700 euros au 31/03/2018 (perte)

Fly, stylisé Fly., était une enseigne d'une entreprise de vente au détail de mobilier et d'objets de décoration française. La chaîne de magasins est implantée en France avec 38 magasins en exploitation directe fin 2018.

Le siège social se situe à Kingersheim, en Alsace. Jusqu'à 2014, l'enseigne recensait 114 magasins en France, 10 en Suisse et 2 en Espagne. Le groupe Mobilier Européen, le précédent exploitant de l'enseigne, s'est placé sous procédure de sauvegarde en juin 2014[1],[2].

HistoireModifier

 
Magasin Fly à Orsay en 2011.
 
Magasin Fly à Kingersheim en 2013.

Fondé en France en 1978 par Paul Rapp et Marc Bisch, Fly a été le premier à lancer le style du jeune habitat en France[3],[4]. En 1983, l'enseigne ouvre son cinquantième magasin avant d'entamer une politique de prix bas en 1984. En 1990, elle compte 100 magasins.

En 1999, le premier magasin est ouvert en Espagne. L'enseigne compte 140 points de vente en 2003.

Fly était présent au Québec jusqu'en 2006 avec 5 magasins à Laval, Saint-Hubert, Saint-Laurent, Lachenaie et Québec, mais ils ont fermé pour non solvabilité.

En 2012, Fly change d'identité visuelle : le petit oiseau Fly laisse sa place à un nouveau logo[3].

En juin 2014, le groupe Mobilier européen, qui exploite 249 magasins sous les enseignes Fly, Atlas et Crozatier, s'est placé sous procédure de sauvegarde[1],[2].

Nicolas Finck, directeur financier du groupe Mobilier Européen depuis 6 ans rachète fin 2014 la structure Fly et un important patrimoine immobilier via un holding NF Holding [5].

En février 2018, le groupe ne compte plus que 92 magasins en France (57 Fly[6], 11 Atlas[7] et 24 magasins Crozatier[8]).

Juin 2018, la société Bazalp exploitante, fortement déficitaire, réduit son périmètre et annonce la cession de 23 magasins sur 38 sans licenciements (notamment à Centrakor, Stokomani, Maxi Bazar, But ou encore la Foir'Fouille)[9],[10].

Novembre 2018, But vient d'entrer en négociations exclusives avec l'enseigne afin de reprendre la marque, les 15 magasins restants et son réseau de franchisés[11].

Début 2019, après fermeture de certains magasins, il ne reste plus que les magasins indépendants qui ne dépendent pas de la centrale Fly. Chaque magasin choisit sa propre collection en direct fournisseur.

Identité visuelleModifier

LogosModifier

Le logo a été modifié en 1992, en mettant un petit oiseau jaune ressemblant à un pélican[4]. Il a de nouveau été modifié en 2012. Le pélican disparaît pour un logo plus subtil, dont le F et le L forment un pictogramme de chaise, en rouge, noir et blanc[3].

SlogansModifier

  • Années inconnues : « La boîte à meubles »[12]
  • De [Quand ?] à 2002 : « C'est vous, c'est beau ! »[13]
  • De 2002 à 2012 : « Meubles et décoration »[14]
  • De mai 2012 à 2014 : « Changez d'air »
  • De 2014 à 2016 « Des meubles et des idées »
  • Depuis 2016 « Un point c'est tout »

Notes et référencesModifier

  1. a et b Christian Lienhardt, « Meubles : le propriétaire de Fly sous procédure de sauvegarde », sur lesechos.fr, (consulté le 28 juillet 2014).
  2. a et b Evelyne Chatelais, « Ameublement : Fly, Atlas et Crozatier en procédure de sauvegarde », sur Franceinfo, (consulté le 17 août 2018)
  3. a b et c Annelot Huijgen, « Fly veut revenir dans la course en France », sur lefigaro.fr, (consulté le 28 juillet 2014).
  4. a et b Aurélie Charpentier, « Fly démocratise les tendances », sur e-marketing.fr, (consulté le 28 juillet 2014).
  5. « Il rachète l'enseigne Fly et veut en faire le nouveau Zara – Entreprendre.fr », sur www.entreprendre.fr (consulté le 21 février 2016).
  6. « Magasins meuble décoration France | Fly », sur www.fly.fr (consulté le 20 février 2018).
  7. « Les Magasins Meubles Atlas en France : Meuble et Décoration », sur Meubles Atlas (consulté le 20 février 2018).
  8. « Liste des magasins de meubles & décoration d'intérieur Crozatier », sur crozatier.com (consulté le 20 février 2018).
  9. « Fly : le crash vu de l’intérieur », L'Alsace,‎ (lire en ligne, consulté le 12 septembre 2018)
  10. « Orvault L'angoisse monte chez Fly », Presse-Océan,‎ (lire en ligne)
  11. Régine Bercot, « La coopération au sein d'un réseau de santé. Négociations, territoires et dynamiques professionnelles », Négociations, vol. 5, no 1,‎ , p. 35 (ISSN 1780-9231 et 1782-1452, DOI 10.3917/neg.005.0035, lire en ligne, consulté le 5 décembre 2018)
  12. Ouverture du 50e magasin, sur le site historique.fly.fr, consulté le 22 novembre 2014.
  13. Prenez la vie côté Fly, sur le site historique.fly.fr, consulté le 22 novembre 2014.
  14. Fly, traducteur de tendances, sur le site historique.fly.fr, consulté le 22 novembre 2014.

Lien externeModifier