Fiodor Petrovitch Pahlen

diplomate russe

Le baron (comte à partir de 1798) Friedrich Alexander von der Pahlen (en russe : Фёдор Петрович Пален, Fiodor Petrovitch Pahlen ; né le [1] à Mitau et mort le 8 janvier 1863 ( dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg) était un diplomate russe, un véritable conseiller secret, un membre du Conseil d'Etat impérial russe et gouverneur général de la Nouvelle-Russie .

Fyodor Palen
Fonctions
Ambassadeur
Member of the State Council of the Russian Empire
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Allégeance
Activités
Famille
Père
Mère
Juliane, geborene op dem Hamme genannt Schoeppingk (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Vera Chernyshyova (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Vera Gagarina (d)
Nathalie von der Pahlen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions
Pahlen COA.png
blason

BiographieModifier

Friedrich appartient à une lignée courlandaises de la famille von der Pahlen. Ses parents sont le ministre russe des Affaires étrangères et co-conspirateur régicide Peter von der Pahlen (1745-1826) et Juliane, née op dem Hamme dit Schoeppingk (1750-1814). Les généraux russes de cavalerie Peter von der Pahlen (1777–1864) et Paul von der Pahlen (1775–1834) sont ses frères.

Il s'engage dans le service diplomatique russe, initialement en Suède, en France et en Grande-Bretagne.

En 1809, il devient ambassadeur de Russie aux États-Unis à Washington, en 1811 il est ambassadeur au Brésil à Rio de Janeiro, puis de 1815 à 1822 ambassadeur en Bavière à Munich. Il devient plus tard gouverneur général de Nouvelle-Russie et « Namestnik » de Bessarabie, où il succéda à Mikhaïl Semionovitch Vorontsov. Il était également membre du Conseil d'État impérial russe. Pendant la guerre russo-turque de 1828-1829 il est gouverneur des principautés danubiennes, administrées par la Russie en tant que réparation de l'Empire ottoman. Son titre officiel était celui de « Président plénipotentiaire du Divan en Moldavie et en Valachie » - à ce poste, il est remplacé en par Piotr Jeltoukhine[2].

Friedrich von Pahlen a ouvert la première école juive laïque à Odessa.

Il a cinq enfants de son mariage en 1830 avec Vera Tchernycheva (1808-1880). Sa plus jeune fille, Natalie (1842-1920), Dame de compagnie de l'impératrice Maria Fiodorovna (1847-1928), était mariée au maréchal de Livonie, le prince Paul von Lieven (1821-1881).

LittératureModifier

  • Constantin C. Giurescu : Istoria Bucureştilor. Din cele mai vechi timpuri pînă în zilele noastre, Ed. Pentru Literatură, Bucarest, 1966.
  • Oskar Stavenhagen (arr. ): Manuel généalogique des chevaliers du Kurland, volume 1, Görlitz 1939, p. 601 et p. 606.

Notes et référencesModifier

  1. Registre des baptêmes de la paroisse de la Sainte Trinité à Mitau (en letton : Jelgavas sv. Trīsvienības vācu pilsētas).
  2. Constantin C. Giurescu, Istoria Bucureștilor. Din cele mai vechi timpuri pînă în zilele noastre, Ed. Pentru Literatură, Bucarest, 1966, S. 122.

Liens externesModifier