Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Filofax.
Filofax
Titre québécois Tes affaires sont mes affaires
Titre original Taking Care of Business
Réalisation Arthur Hiller
Scénario Jll Mazursky
J. J. Abrams
Acteurs principaux
Sociétés de production Hollywood Pictures
Silver Screen Partners IV
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 107 minutes
Sortie 1990

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Filofax ou Tes affaires sont mes affaires au Québec (Taking Care of Business) est un film américain réalisé par Arthur Hiller, sorti en 1990.

SynopsisModifier

Jimmy Dvorski est un prisonnier, détenu pour vol de voitures. Il participe à un jeu radiophonique et gagne deux places pour assister à la finale d'un match de base-ball. Il sollicite une permission mais le directeur de la prison s'oppose à ce projet. Il décide donc de s'évader. Au même moment, un milliardaire publicitaire, Spencer Barnes, perd son agenda Filofax à l'aéroport. Jimmy le récupère et constate qu'une récompense de 1000 dollars sera offerte à celui qui rapportera l'agenda à son propriétaire. Jimmy se rend sur place mais Barnes est absent. Un concours de circonstances fait que tout le monde le prend pour Spencer Barnes et Jimmy, heureux de profiter des avantages offerts, ne dément pas.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

  Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[1] et version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[2]

ProductionModifier

Autour du filmModifier

  • J. J. Abrams, crédité sous le nom de Jeffrey Abrams et connu mondialement comme étant le créateur de séries à succès et réalisateur de films à gros budgets, écrit ici son tout premier scénario en collaboration avec Jill Mazursky. D'autres films suivront cette expérience comme À propos d'Henry, Forever Young, Pêche Party de nouveau coécrit avec Mazursky et ultime fois où il utilise Jeffrey Abrams comme nom crédité, Une virée en enfer ou encore Mission impossible 3.
  • Il s'agit du dernier film auquel participe Stephen Elliott.

Notes et référencesModifier

  1. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage.
  2. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage.qc.ca, consulté le 25 novembre 2014.

Liens externesModifier