Ouvrir le menu principal

International Federation of Sport Climbing
Image illustrative de l’article Fédération internationale d'escalade
logo IFSC

Sigle IFSC
Nom précédent International Council for Competition Climbing (ICC)
Sport(s) représenté(s) Escalade sportive
Création (12 ans)
Président Marco Scolaris Drapeau de l'Italie Italie
Siège Drapeau de la Suisse Suisse Berne - Drapeau de l'Italie Italie Turin
Affiliation AGFIS, ARISF
Nations membres 83 fédérations membres[1]
Site web ifsc-climbing.org

La Fédération internationale d'escalade, ou IFSC (en anglais, International Federation of Sport Climbing), est l'organisation ayant pour vocation d'administrer, de promouvoir et de développer les compétitions d'escalade au niveau mondial. Ces compétitions mettent en scène une ou plusieurs des disciplines de l'escalade : la difficulté, la vitesse et le bloc.

Présidée par Marco Scolaris, l'IFSC est reconnue par le Comité international olympique et travaille à l'inclusion de l'escalade dans le programme des Jeux olympiques. Elle est membre de l'Association générale des fédérations internationales de sports et de l'association internationale des Jeux mondiaux.

L'IFSC existe depuis 2007. Elle est la continuation d'un organe de l'Union internationale des associations d'alpinisme qui était en exercice depuis 1997. Son siège social se trouve à Berne, tandis que ses bureaux sont à Turin.

L'IFSC rassemble 83 fédérations de 80 pays[1] et homologue une moyenne de 45 évènements par an allant des compétitions internationales espoirs aux championnats du monde.

Sommaire

HistoriqueModifier

Les PrémicesModifier

Les premières compétitions d'escalade formelles ont lieu en URSS à partir de 1947[2]. L'URSS adhère à l’Union internationale des associations d'alpinisme (UIAA) en 1966 et organise des compétitions internationales où prédominent les épreuves de vitesse.

Après l'apparition des premières compétitions d’escalade de difficulté, en 1985 et 1986, et leur succès médiatique, l'UIAA crée en 1987 une Commission de l’escalade de compétition (CEC) et un Comité international des compétitions d’escalade (CICE). Ces organes décisionnels ont pour rôle d’organiser les règlements et les compétitions de niveau international.

1988 voit la mise en place d’un circuit de coupe du monde comportant 6 épreuves avec un quota de grimpeurs par pays, et le premier championnat du monde est organisé à Francfort en 1991. En 1997, pour améliorer son fonctionnement, l’UIAA met en place[3] un comité gérant les compétitions internationales d’escalade : l'ICC (en anglais, International council for Competition Climbing). En 1998, la discipline du bloc est officialisée[4] et donne lieu à une coupe du monde en 1999.

NaissanceModifier

 
Logo de l'IFSC jusqu'en 2015

Lors de son assemblée générale d'octobre 2006, l'UIAA décide de la mise en place d'une fédération internationale d'escalade autonome[5] afin d'y transférer les pouvoirs de l'ICC. Cette fédération, nommée l'IFSC (International Federation of Sports Climbing), voit le jour le 27 janvier 2007 à Francfort avec 48 fédérations membres[6]. Elle bénéficie de l'aide de l'UIAA pour assurer le transfert des actifs de son conseil pour la compétition d'escalade, maintenant révolu.

Reconnaissance olympiqueModifier

Article détaillé : Escalade aux Jeux olympiques.

Durant son assemblée générale fondatrice du 27 janvier 2007, l'IFSC approuve le Code mondial antidopage de l'AMA[7]. Le 27 avril, avec l'appui de l'UIAA, l'IFSC est admise au sein des membres de l'AGFIS[8], à l'occasion de l'assemblée SportAccord de Pékin. Le mois suivant, elle devient également membre de l'Association internationale des jeux mondiaux (IWGA)[9], l'escalade ayant déjà fait partie du programme des Jeux mondiaux de 2005 et figurant dans celui des jeux de 2009.

L'IFSC est reconnue par le Comité international olympique (CIO) le 10 décembre 2007[10], moins d'un an après sa création, et devient aussitôt membre de l'Association des fédérations sportives internationales reconnues par le CIO (ARISF)[11].

Le 4 juillet 2011, l'escalade figure pour la première fois dans la liste des sports retenus pour intégrer le programme des jeux olympiques de 2020[12]. Toutefois, le 29 mai 2013, elle n'est pas retenue par le comité exécutif du CIO dans l'ultime sélection devant être soumise au vote du CIO en septembre 2013[13].

En 2015, elle figure une nouvelle fois dans la liste courte des huit sports retenus pour une éventuelle intégration aux Jeux olympiques d'été de Tokyo 2020[14].

Le , le Comité international olympique accepte l'escalade en tant que sport additionnel aux Jeux olympiques de Tokyo de 2020.

Faits marquantsModifier

Le , John Ellison est nommé membre d'honneur de l'IFSC. Il est le fondateur de Climbers Against Cancer (CAC), un organisme de charité qui a pour but d'élever la conscience sur le cancer, et de lever des fonds pour la recherche sur cette maladie. L'action de John Ellison a créé un élan de solidarité et de camaraderie sans précédant dans le milieu de l'escalade[15].

Principales compétitionsModifier

Voici la liste des principales compétitions sous l'égide de l'IFSC.

ÉlitesModifier

EspoirsModifier

  • Championnats du monde jeunes (chaque année)
  • Coupe d'Europe jeunes (série de compétitions chaque année)

Liste des fédérations membresModifier

En 2015, l'IFSC compte comme membres, 83 fédérations d'escalade à travers le monde, dont 57 membres de plein-droit, 14 membres associés, 2 membres observateurs et 10 membres continentaux[1].

Pays Fédération Sigle
  Afrique du Sud South African National Climbing Federation SANCF
  Allemagne Deutscher Alpenverein DAV
  Argentine Federacion Argentina de Ski y Andinismo FASA
  Australie Sport Climbing Australia SCA
  Autriche Österreichischer Wettkletterverband ÖWK
  Azerbaïdjan Air and Extreme Sports Federation of Azerbaijan AESFA
  Belgique Climbing and Mountaineering Belgium CMBEL
  Canada Club alpin du Canada - Competition Climbing Canada / Competition d'Escalade Canada ACC / CEC
  Chili Federacion de Andinismo de Chile FEACH
  Chine Chinese Mountaineering Association CMA
  Chypre Cyprus Mountaineering and Climbing Federation CMCF
  Corée du Sud Korean Alpine Federation KAF
  Croatie Hrvatski Planinarski Savez (Croatian Mountaineering Assocociation) HPS
  Danemark Dansk Klatreforbund/Danish Climbing Federation DKF/DCF
  Équateur Federacion Ecuatoriana de Andinismo y Escalada FEDAN
  Espagne Federación Española de Deportes de Montaña y Escalada FEDME
  États-Unis USA Climbing USAC
  Finlande Finnish Climbing association FCA
  France Fédération française de la montagne et de l'escalade FFME
  Géorgie Georgian Climbing National Federation GCNF
  Grèce Hellenic Federation of Mountaineering and Climbing HFMCU (EOOA)
  Hong Kong Hong Kong Mountaineering Union HKMU
  Hongrie Hungarian Mountaineering and Sport Climbing Federation MHSSz
  Inde Indian Mountaineering Foundation IMF
  Indonésie Federasi Panjat Tebing Indonesia FPTI
  Iran Iran Mountaineering and Sport Climbing Federation IRI MF
  Irlande Mountaineering Ireland MI
  Israël The Israeli Organization of Sport Climbing IOSC
  Italie Federazione Italiana Arrampicata Sportiva F.A.S.I.
  Japon Japan Mounatineering Association JMA
  Kazakhstan Mountaineering and Climbing Federation of Republic of Kazakhstan MCFRK
  Kirghizistan Federation of Mountaineering Rock and Ice Climbing of Kirgiz Republic FMRICK
  Malaisie Persekutuan Mendaki Malaysia (Malaysia Mountaineering Federation) PMM
  Mexique Federacion Mexicana de Deportes de Montana Y Escalada FMDMYE
  Népal Nepal Mountaineering Association NMA
  Norvège The Norwegian Climbing Federation NCF
  Nouvelle-Zélande New Zealand Sportclimbing Federation CNZ
  Pakistan Alpine Club of Pakistan ACP
  Pays-Bas Koninklijke Nederlandse Klim- en Bergsportvereniging NKBV
  Pérou Peruvian Sport Climbing Federation FEPADI
  Pologne Polski Zwiazek Alpinizmu (Polish Mountaineering Association) PZA
  Portugal Federação Portuguesa de Montanhismo e Escalada / Portuguese Mountaineering and Climbing Federation FPME
  Roumanie Romanian Federation of Mountaineering and Climbing FRAE
  Royaume-Uni British Mountaineering Council BMC
  Russie Climbing Federation of Russia CFR
  Serbie United Sport Climbing Federation of Serbia USCFS
  Singapour Singapore Mountaineering Federation SMF
  Slovaquie Slovak Mountaineering Union JAMES SMU JAMES
  Slovénie Alpine Association of Slovenia PZS
  Suède Swedish Climbing Federation SKF
  Suisse Club Alpin Suisse CAS CAS
  Taïwan Chinese Taipei Alpine Association CTAA
  Tchéquie (République tchèque) Cesky horolezecky svaz (Czech mountaineering association) CHS
  Thaïlande The Sport Climbing Association of Thailand SCAT
  Turquie Turkish Mountaineering Federation TDF/TMF
  Ukraine Ukrainian Mountaineering and Climbing Federation UMF
  Venezuela Federacion Venezolana de Escalada Deportiva FEVME

Membres associésModifier

Pays Fédération Sigle
  Bolivie Federación Boliviana de Ski y Andinismo FEBSA
  Bulgarie Bulgarian Climbing and Mountaineering Federation BCMF
  Cameroun Association des Sports de Montagne et d'Escalade ASME
  Colombie Federación Colombiana de Escalada Deportiva FCED
  Costa Rica Federación costarricense de Deportes de Montaña FECODEM
  Guatemala Federación Nacional de Andinismo de Guatemala FNAG
  Honduras Federacion Hondurena de Deportes de Montana y Escalada FEHDME
  Lettonie Latvian Alpinist Asocciation LAA
  Lituanie Lithuania Climbing Sport Association LCSA
  Luxembourg Fédération Luxembourgeoise d'Escalade, de Randonnée et d'Alpinisme FLERA
  Macédoine Macedonian Mountain Sport Federation MMSF
  Mongolie Mongolia Mountaineering Federation MCMAC
  Philippines Sport Climbing Association of the Philippines SCAPI
  Salvador Federacion Salvadoreña de montañismo y escalada FSME

Membres continentauxModifier

  Algérie Fédération Algérienne du Ski et des Sports de  Montagne FASSM
  Andorre Federacio Andorrana de Muntanyisme FAM
  Arménie Club Alpin Arménien CAA
  Biélorussie Belarus Alpine Federation BAF
  Bosnie-Herzégovine Mountaineering Union of Bosnia - Herzegovina PSBIH
  Brésil Confederação Brasileira de Montanhismo e Escalada CBME
  Estonie Estonian Climbing Association ECE
  Jordanie Jordan Federation of Sport Climbing JFSC
  Nouvelle-Calédonie Comité Régional de la montagne et de l'escalade de la Nouvelle-Calédonie
  Ouzbékistan Federation of Mountaineering and Rock Climbing of Uzbekistan FMCU

Membres observateursModifier

Pays Fédération Sigle
  Autriche Österreichischer Alpenverein ÖAV Federation (Eusko Mendizale Federazioa) EMF
  Espagne
  Catalogne
Federaciò d'Entitats Excursionistes de Catalunya FEEC

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « Members Federations (Liste officielle des fédérations membres) », sur http://www.ifsc-climbing.org, IFSC, (consulté le 30 juillet 2015).
  2. Mémento de formation des juges arbitres d’escalade, octobre 2006, chapitres H, I et J sur les connaissances générales.
  3. (en) Document d'information IFSC, 2006.
  4. (en) Article du Mountaineering Council of Scotland.
  5. Article FFME du 17 octobre 2006.
  6. (en) Article du British Mountaineering Council.
  7. (en) Lettre d'information de l'IFSC, février 2007. L'Agence mondiale antidopage confirme la conformité de la nouvelle fédération un mois plus tard (Lettre d'information de l'IFSC, mars 2007.)
  8. (en) Lettre d'information de l'IFSC, mai 2007.
  9. (en) Lettre d'information de l'IFSC, juin 2007.
  10. (en) Certificat de reconnaissance du CIO. Cette reconnaissance préliminaire est ratifiée lors du 122e congrès du CIO à Vancouver, le 12 février 2010 (Lettre de l'IFSC).
  11. L'IFSC participe pour la première fois à la réunion annuelle de l'ARISF lors de l'assemblée SportAccord de 2008 (en) Lettre d'information de l'IFSC, juillet 2008.
  12. (en) Lettre d'information de l'IFSC, juillet 2008.
  13. « Le baseball/softball, la lutte et le squash seront soumis au vote de la Session du CIO à Buenos Aires », CIO, (consulté le 13 juillet 2013)
  14. (en) « Eight International Federations Shortlisted for the Tokyo 2020 Olympic Games additional events », sur tokyo2020.jp, (consulté le 30 juillet 2015)
  15. (en) « The IFSC names Climbers Against Cancer as its official charity », sur ifsc-climbing.org, (consulté le 7 août 2016).

Liens externesModifier