Emma Daumas

chanteuse française
Emma Daumas
Description de l'image Emma Daumas.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Manuelle Daumas
Naissance (37 ans)
Avignon, Drapeau de la France France
Activité principale Auteure-compositrice-interprète
Activités annexes Écrivaine
Genre musical Chanson française, Pop Rock français,
Instruments Guitare, Ukulélé, Piano, Harmonica
Années actives 2002 - présent
Labels Universal/Polydor (2003 - 2010)
Balandras Éditions (2010-2012)
Abacaba (2014-2018)
Les Enfants Sauvages music (Depuis 2019)

Emma Daumas, de son vrai nom Manuelle Daumas, est une auteure-compositrice-interprète et une écrivaine française, née le à Avignon.

Carrière musicaleModifier

DébutsModifier

Née le à Avignon, Manuelle, de son vrai prénom, grandit dans une famille de mélomanes. Sa passion précoce pour la musique l'amène à écrire plusieurs textes dès l'âge de 12 ans : ses parents lui permettent alors d'enregistrer son premier titre Stupid boy. Après le piano, elle prend des cours de guitare, mais approfondit également le chant et la tenue sur scène en entrant à 15 ans à l'école de musique de Villeneuve-lès-Avignon. Elle enchaîne les concours, notamment avec Mon Dieu d'Édith Piaf : elle termine même 8e du concours de chant de Laudun en interprétant devant 700 personnes une de ses compositions, Dis-moi pourquoi.

À partir de ce jour, son entourage prend conscience de son potentiel, non seulement comme interprète, mais aussi comme auteur-compositeur. C'est alors qu'Emma Daumas débute la scène en assurant plusieurs premières parties des galas de Pascal Fallais, son professeur de l'époque, avec des reprises comme I'm Sorry ou Vivre de la comédie musicale Notre-Dame de Paris. Elle remporte trois ans plus tard le concours de chant de Laudun.

En 2000, sa persévérance lui vaut d'être retenue pour participer à Graines de stars, l'émission animée sur M6 par Laurent Boyer : elle réalise enfin le rêve de ses 12 ans. Son interprétation de Memory de Barbra Streisand lui permet de se classer 4e. Certains commencent à croire en elle ; parmi eux, François-Georges Lacôme, qui deviendra plus tard son manager. Elle attend cependant d'avoir son baccalauréat littéraire en poche pour pouvoir arrêter ses études et se consacrer à sa vocation. C'est ainsi qu'en 2001 et 2002, Emma Daumas poursuit son apprentissage en apprenant la technique vocale auprès de Maguy Vilette, son professeur de chant, et reprend les cours de guitare, car le style musical qui l'attire est le pop rock. Elle retrouve avec plaisir le chemin de la scène en faisant les premières parties d'artistes tels que Carlos, Éric Collado, un comique du Sud de la France, les groupes Gold et Émile et Images, Noëlle Perna, l'humoriste niçoise, au Casino de Juan-les-Pins, mais surtout Michael Jones au cabaret Le Rouge-Gorge à Avignon en novembre 2001, tout en alternant les petits boulots.

Star AcademyModifier

En 2002, elle intègre la deuxième saison de l'émission Star Academy.

Cela permet au grand public de découvrir son visage et sa voix. Au cours de l'émission, elle a l'occasion de participer à de nombreux duos avec Julie Zenatti, Nana Mouskouri, Kate Ryan, Serge Lama, Patrick Bruel, Youssou N'Dour, Céline Dion, Mariah Carey, Bruno Pelletier, Faudel et Ray Charles. Jamais nominée par les professeurs, elle est éliminée en demi-finale féminine face à la future gagnante, Nolwenn Leroy.

Le Saut de l'angeModifier

En février 2003, elle sort son premier single Au jour le jour dont elle est l'auteure-compositrice. Ce single s'écoule à 200 000 exemplaires[1]. Elle participe également à la tournée Star Academy, où elle interprète notamment Rue de la Paix de Zazie.

Elle fait une brève apparition dans le spectacle original de cinéma-théâtre Marcel hallucine de Marc Hollogne en juin 2003. En juillet de la même année, un livre sur son parcours, Au jour le jour de Gérald Basseporte, paraît aux éditions Michel Lafon.

Le sort le second single d'Emma Daumas Si tu savais, une nouvelle fois l'une de ses compositions.

Le , son premier album sort ; il est intitulé Le Saut de l'ange. L'album contient plusieurs de ses compositions mais aussi des compositions de Maxime Le Forestier, Maïdi Roth, Johan Ledoux et Tristan Nihouarn. Cet album, aux tonalités pop rock, connaît un bel accueil de la part des critiques et devient disque d'or[2].

Le , le titre phare de l'album, Tu seras (style musical pop-rock) sort en single. Le succès est immédiatement au rendez-vous puisqu'il se vend à plus de 300 000 exemplaires[3],[4]. Le titre connaît aussi un franc succès en dehors des frontières de l'Hexagone, que ce soit dans les DOM-TOM, en Belgique, en Suisse, en Tunisie ou à l'île Maurice.[réf. nécessaire]

Le , Emma Daumas donne le coup d'envoi au Bataclan à Paris d'une tournée de plus de 47 dates dans toute la France, la Belgique, la Suisse, le Liban et dans l'Océan indien[5].

Outre cette tournée s'étalant jusqu'à la fin de l'année 2004, le sort un titre inédit d'une reprise de The Locomotion. S'ensuit le un quatrième single, Figurine humaine (avec comme second titre une autre de ses compositions, Mes idées noires), scénarisé dans un clip tourné quelques mois plus tôt dans les rues de New York.

En décembre 2004 sort le cinquième single extrait du premier album, le titre J'attends, écrit par Emma Daumas.

En janvier 2005, elle enregistre un duo avec les frères du groupe Hanson qui paraitra sur leur album. Le titre franco-anglais s'intitule Someone (Laissons-nous une chance). Elle réalise également un duo avec le groupe suédois Eskobar, You got me, numéro 1 de l'air-play radio pendant plusieurs semaines.

Effets secondairesModifier

À partir du second semestre 2005, Emma Daumas commence à préparer son nouvel album qui sortira mi-février 2006, intitulé Effets secondaires. Cet album, composé de 14 titres écrits ou coécrits par Emma Daumas sauf un, dont en bonus le duo avec Eskobar, est aux tonalités pop rock, plus sombre que le premier album. Emma est aidée de plusieurs artistes, notamment de Maidi Roth, David Hallyday, Benoit Poher de Kyo ou encore Tristan Nihouarn de Matmatah. Regarde nous, le premier single, un titre pop écrit par Benoit Poher connaît une large diffusion.[réf. nécessaire] D'autres singles extraits de l'album sortent ensuite respectivement : Club Addict, et Mon tombeur.

Le à l'Élysée Montmartre, elle entame une tournée dans toute la France.

Le Chemin de la maisonModifier

Son troisième album, Le Chemin de la maison, sort en novembre 2008 et a été réalisé par Jérémy Chatelain et Sylvain Carpentier en collaboration avec Marcel Kanche, Spleen, Peter von Poehl, Mickael Furnon du groupe Mickey 3D, et Élodie Frégé. Plus pop que les précédents, l'album exploite de nombreux instruments : ukulélé, steel drum, marimba, violons, trompette, flûte. Le premier single extrait de cet album, J'suis conne, est écrit et composé par Mickael Furnon. Le second extrait de l'album est Secret Défense, écrit par Michaël Furnon et composé par elle-même et Jérémy Chatelain.

Elle donnera de nombreuses représentations de son spectacle entre et et notamment trois concerts au Zèbre de Belleville et deux au Sunset, à Paris.

En 2009, Emma Daumas participe au clip Les Affranchis d'Alexis HK aux côtés de nombreux artistes tels que Julie Zenatti, Renan Luce, Charles Aznavour, Olivia Ruiz, Jeanne Cherhal, Benoît Dorémus entre autres[6] puis fait une apparition sur un titre de l'album À la récré (un livre-disque de chansons pour enfants) du groupe strasbourgeois Weepers Circus aux côtés d'Olivia Ruiz, Juliette, Didier Lockwood et Caroline Loeb entre autres.

L'après Universal et Les larmes de crocodile (et autres fables)Modifier

En mai 2010, Emma quitte Universal[7] et publie un E.P. digital[8] où elle reprend une chanson du Chemin de la maison, Elle, en version acoustique avec deux de ses chansons jamais gravées, Dans les yeux d'Alain Delon et L'antilove, ainsi que Freed from desire reprise de la chanteuse des années 1990, Gala. Cette version est choisie et utilisée par le numéro un des Télécoms Ibériques pour illustrer la publicité Movistar depuis le [9].

Peu de temps après, elle annonce la parution en novembre 2010 d'un livre-disque pour enfants Les larmes de CrocodilesMarcel Amont, Alain Chamfort, Gérard Darmon, Elodie Frégé et Caroline Loeb l'accompagnent dans cette nouvelle aventure[10]. Fin 2010, elle fait plusieurs showcases afin de promouvoir la sortie du livre-disque [11].

Début 2011, elle repart au Brésil, en quête d'inspirations musicales, et revient en juin 2011 afin de participer à deux concerts caritatifs, un pour l'association « Rêves », et deux pour « Tout le monde chante contre le cancer »[12].

Elle parraine la seconde édition du concours « En Français dans le texte » du label Discograph qui a choisi pour thème l'enfance, en parfaite corrélation avec la sortie de son livre-disque.

L'année 2011 est aussi pour elle l'occasion de renouer avec des émissions musicales à fort audimat : elle participe au spécial N'oubliez pas les paroles diffusé le 1er janvier sur France 2[13] en compagnie de Marcel Amont. C'est l'occasion de la promotion des Larmes de Crocodile et autres fables. Elle participe également à l'émission Chabada sur France 3 avec Marcel Amont et Elodie Frégé, présents dans le livre-disque puis en été à Génération 2000 sur TF1 où elle interprète en live son tube Tu seras[14].

Emma Daumas a également été contactée afin de représenter la France à l'Eurovision. Elle explique : « J’ai été flattée que l’on pense à moi pour ce concours mais ce qu’on m’a proposé était très loin de mon univers et ce que j’ai proposé était loin de l’univers de l’Eurovision. D’un commun accord, il a été décidé que je ne serais pas la représentante de la France. »[12].

L'écriture et l'Art contemporainModifier

Début 2012, elle entame un travail autour de l'écriture dont le parrain est Maxime Le Forestier. En effet, celui qui lui a déjà écrit la chanson La racaille sur son premier album Le saut de l'ange, accepte de la recevoir chez lui pour un "stage d'écriture" qui va durer près de six mois. En 2014, après une pause maternité, elle retrouvera le chemin des studios pour enregistrer les premières démos de son projet musical avec les musiciens de la tournée de Maxime Le Forestier, Manu Galvain, Étienne Roumanet, Patrick Goraguer et Sebastian Quezada.

C'est à cette époque qu'elle signe un contrat avec la maison d'édition Abacaba et avec celle qui devient son agent, Danièle Molko qui a entre autres découvert Julie Zenatti et travaille avec Véronique Sanson, Juliette, Hubert-Félix Thiéfaine, les Francofolies de la Rochelle…

En 2014, elle est également sollicitée par l'art contemporain et participe à la création de deux œuvres : une performance de Cabaret Rock avec Nicolas Gruppo donné le au festival Sonorités de Montpellier puis lors de plusieurs programmations de cabaret au Delirium pendant le Festival d'Avignon. elle participe également à la bande originale d'une œuvre de Maxime Rossi, Sister Ship, projetée en avant première au Palais de Tokyo le , qui s'est depuis déployée en de nombreuses performances, au Musée du Quai Branly, à la Galerie Edouard Manet de Genevillers ou encore à la Fondation Kanal Centre Pompidou de Bruxelles.

L'EP Vivante et le roman SupernovaModifier

En 2015, elle revient avec plusieurs nouveaux morceaux qu'elle a écrits et composés et qu'elle partage sur scène à l'occasion d'une série de showcases en France[15] parrainés par des radios régionales. Elle publie en Bahia en été, un morceau franco-brésilien directement inspiré de ses voyages au Brésil[16].

En parallèle, elle travaille sur son premier roman Supernova, une fable contemporaine sur la célébrité, fiction inspirée par son expérience de la télé-réalité[17]. Il parait aux Éditions Scrineo en , près d'un mois avant son retour avec l'EP Vivante dans les bacs le [18]. Ces deux projets sont l'occasion pour elle d'un retour dans les médias : elle est invitée entre autres du Grand Journal sur Canal +[19] et du journal de 13h de France 2[20].

Entre 2016 et 2017 elle participe à plusieurs événements littéraires puis donne une série de concerts dans la capitale et en province. Alors qu'elle prépare son cinquième album à paraître en 2018[21], le décès de sa productrice Danièle Molko interrompt ses projets.

Les Enfants Sauvages et L'art des naufragesModifier

En 2018, Emma Daumas et une amie œuvrant dans le domaine artistique, Marie Ketele, décident de créer une association de soutien à la création musicale dans leur ville de résidence à Avignon. En deux ans, elles programment plusieurs événements et des dizaines de musiciens pour mettre en lumière les jeunes talents de leur région, tout en créant des synergies avec les artistes et les professionnels de tout le pays. Le Festival d'Avignon étant une excellente vitrine, elles créent ensemble une Scène découverte de Chanson actuelle qu'elles intitulent La Nuit EnChantée au sein de laquelle, artistes régionaux, artistes nationaux et professionnels du spectacle se retrouvent. De nombreux projets ont été suspendus pour cause de pandémie de Covid-19 mais les deux acolytes ne renoncent pas à leur ambition de créer une véritable plateforme de mise en réseau pour solidifier la création musicale dans leur ville ainsi qu'un festival de Chanson Actuelle.

Fin 2018, elle est programmée au Festival d'Art Contemporain Marée Basse à Trouville-sur-mer et crée la performance Shanties, concert pour une personne. Shanties en vieil anglais signifie à la fois "chant de marin", "chantier" et "cabane", un parfait alliage pour accueillir un spectateur unique dans une toute petite cabine de plage et lui jouer une chanson en cours de création en version accordéon/voix!

En 2019, forte de sa structure associative et de ses expériences, Emma Daumas crée le spectacle L'art des naufrages alliant musique, théâtre et scénographie vidéo lors du Festival Off d'Avignon en au Théâtre du Chêne Noir. Ainsi, cinq représentations exceptionnelles y seront données. L'occasion pour elle de collaborer avec l'auteure Murielle Magellan, la plasticienne Justine Emard et le metteur en scène Nicolas Geny et de créer un nouveau répertoire.

En , elle annonce entrer en studio pour l'enregistrement de l'album L'art des naufrages, en totale indépendance. Les jeunes filles en fleurs en est le premier single, est paru le . L'album est sorti le . Pour cet album, elle reçoit le le prix "Coup de Coeur chanson francophone" de l'Académie Charles Cros dans le cadre des rencontres professionnelles du Printival Boby Lapointe à Pézenas[22].

Vie privéeModifier

En , elle donne naissance à sa première fille prénommée Valentine[23]. En , elle devient maman d'un petit Antonin[24].

RécompensesModifier

DiscographieModifier

Albums & EPModifier

SinglesModifier

  • 2003 : Au jour le jour
  • 2003 : Si tu savais
  • 2004 : Tu seras [Disque d'or]
  • 2004 : The Loco-Motion {Single inédit interdit à la vente}
  • 2004 : Figurine humaine
  • 2004 : J'attends
  • 2005 : You got me Eskobar feat. Emma Daumas
  • 2005 : S'il te plaît
  • 2006 : Regarde nous
  • 2006 : Club Addict
  • 2007 : Mon tombeur
  • 2008 : J'suis conne
  • 2009 : Secret défense
  • 2015 : Bahia en été
  • 2016 : Les promesses en l'air
  • 2020 : Les jeunes filles en fleurs
  • 2021 : L'Art Des Naufrages

ClipsModifier

  • Tu seras, extrait du Saut de l'ange ()
  • Figurine humaine, extrait du Saut de l'ange ()
  • J'attends, extrait du Saut de l'ange ()
  • You got me Eskobar feat.Emma Daumas, extrait des Effets secondaires ()
  • Regarde nous, extrait des Effets secondaires ()
  • Mon tombeur, extrait des Effets secondaires () {Diffusion uniquement sur Internet}
  • J'suis conne, extrait du Chemin de la maison ()
  • Les promesses en l'air ()
  • Les jeunes filles en fleurs () réalisation Seb Houis
  • L'art des naufrages () réalisation Seb Houis

Participations/DuosModifier

  • Hanson feat. Emma Daumas Someone (Laissons nous une chance), extrait de l'album Underneath des Hanson (2005)
  • You got me Eskobar feat. Emma Daumas ()
  • Fight Aids Monaco feat. 17 artistes L'or de nos vies ()
  • Pit Baccardi & Emma Daumas À la mort, à l'amour dans la compile Dis l'heure 2 Hip/Hop Rock ()
  • Compose et interprète la chanson "Dans les yeux d'Alain Delon" pour le site du même nom (2009)
  • Titre Au clair de la lune (apparition d'Emma au titre de clin d'œil vocal) dans l'album À la récré (un livre-disque de chansons pour enfants) du groupe strasbourgeois Weepers Circus.
  • Chœurs sur l'album Un nouveau monde de David Hallyday ()
  • Emma Daumas chante le générique du clip promotionnel du spectacle Pollux et le manège enchanté (2010)
  • Le soleil a raison sur l'album Indicible Inné de Vincent Truel (2018)

Titres indépendantsModifier

  • Mini Orchestra/Emma Daumas Hidden side, Banksia et Je m'égare, en écoute sur le myspace du Mini Orchestra
  • Mini Orchestra/Emma Daumas L'antilove

BibliographieModifier

  • Au jour le jour, chez Michel Lafont (2003) par Gérald Basseporte
  • Supernova, roman, chez Scrineo (2016)[25](ISBN 978-2-3674-0299-4)

DoublageModifier

RéférencesModifier

  1. « Emma Daumas », sur Pure Charts (consulté le )
  2. « Emma Daumas », sur purepeople.com (consulté le )
  3. Cécile Morana, « Que devient Emma Daumas de la Star Academy ? », Télé Star,‎ (lire en ligne)
  4. « Biographie de Emma Daumas - Universal Music France », sur Universal Music France (consulté le )
  5. « Emma Daumas », sur radiojunior.com (consulté le )
  6. « Alexis HK collectionne les stars dans son clip », sur chartsinfrance.net (consulté le )
  7. (http://www.chartsinfrance.net/Emma-Daumas/news-69809.html)
  8. « Emma Daumas », sur believe.fr (consulté le )
  9. « Emma Daumas devient l'égérie de MOVISTAR, le N°1 de la téléphonie en Espagne », sur Le Post (consulté le )
  10. « Emma Daumas choisit Elodie Frégé en duo sur son disque pour enfants », sur chartsinfrance.net (consulté le )
  11. « Les larmes de crocodile et autres fables », sur Fnac.com (consulté le )
  12. a et b « Villeneuve-lès-Avignon - Emma Daumas se débarrasse de son image Star Ac », sur ledauphine.com (consulté le )
  13. [1]
  14. « Nikos revival Génération 2000 sur TF1 », sur Staragora (consulté le )
  15. « EmmaLand :: CONCERTS », sur emmaland.vraiforum.com (consulté le ).
  16. « Emma Daumas de retour avec "Bahia en été", 13 ans après la Star Academy. Ecoutez ! », sur chartsinfrance.net (consulté le ).
  17. « Star Academy : Emma Daumas publie son premier roman », sur fr.news.yahoo.com (consulté le ).
  18. « Emma Daumas : », sur telestar.fr (consulté le ).
  19. « Le Grand Journal du 26/04 - Avec Muriel Boselli, Patrick Vervelle et Emma Daumas - CANAL+ - vidéo Dailymotion », sur Dailymotion, (consulté le ).
  20. « Emma Daumas parle de la célébrité fugace dans "Supernova" », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  21. « La chanteuse avignonnaise Emma Daumas va sortir un album en 2018 », LaProvence.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. « Facebook », sur www.facebook.com (consulté le )
  23. Prisma Média, « Emma Daumas (Star Academy) a accouché d’une petite fille », sur Voici.fr, (consulté le )
  24. F.B., « Avignon : la chanteuse Emma Daumas à nouveau maman », sur La Provence, (consulté le )
  25. « Entretien de Jean-Paul Arif sur le premier roman d'Emma Daumas "Supernova" - Scrineo », sur Scrineo (consulté le )

Liens externesModifier