Ouvrir le menu principal

Magic System

groupe de musique ivoirien
Magic System
Pays d'origine Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Genre musical Coupé-décalé
Zouglou
Années actives Depuis 1996
Labels EMI, Virgin
Warner, Gaou Production[1]
Site officiel www.magic-system.fr
Composition du groupe
Membres A’salfo
Manadja
Tino
Goudé
Anciens membres Didier Bonaventure Deigna (compositeur, † 3 mai 2016)[2]

Magic System est un groupe de musique ivoirien de genre zouglou. Célèbre pour être interprète de chansons à thème festif, les principaux succès du groupe sont les singles Premier Gaou (1999), Bouger bouger (2005), Zouglou dance (2007), Chérie coco (2011) et Magic in the Air (2014), ayant fait office d'hymne de l'Équipe de France de football lors de la Coupe du monde 2018.

BiographieModifier

Originaire d'Abidjan en Côte d'Ivoire, le groupe originel comptait plus d'une cinquantaine de membres (se faisant appeler « magiciens ») dont les membres actuels : Asalfo (Salif Traore), Goudé, Tino et Manadja (Adama Fanny) et quatre autres membres avec qui ils puisent leur inspiration dans le mouvement zouglou, mouvement culturel ivoirien regroupant musique et danse qui permet aux jeunes du pays de décrire les problèmes et les maux de la société dans laquelle ils vivent.

Très vite, le groupe se divise du fait, non seulement, de son nombre trop important de membres mais aussi et surtout, à cause de la présence de deux chanteurs Camso et Asalfo. Camso décide alors, avec deux autres des membres, de créer le groupe « Les marabouts » qui n'a rencontré que des succès en Afrique de l'Ouest et au sein de la communauté africaine d'Europe.

Dès 1996, les quatre magiciens se produisent lors de fêtes et d'événements locaux.

Ce n'est qu'un an plus tard, en 1997, que sort leur premier album, Papitou, avec le single Momo qui sera un échec commercial. Malgré cela, ils ne se démotivent pas et en enregistrent un second 1er Gaou. Celui-ci sort deux ans plus tard en Côte d'Ivoire et son succès les décide à le faire distribuer en France. Les débuts ne furent cependant pas faciles, en effet, aucune maison de disques ne voulait produire le titre.

L'album sera alors entièrement financé par Ephrem Youkpo - journaliste/animateur radio et télé - (initiateur de La nuit du zouglou en 1998 en France et depuis patron du label x-pol music) qui lui croyait fortement à la réussite du projet que lui avait présenté Tony Adams. À la suite du refus des majors et autres maisons de disques de distribuer le titre, Ephrem Youkpo cédera, dès sa sortie en décembre 1999, la distribution de l'album 1er Gaou à la structure Sonima. Le groupe fut alors invité à faire la première partie de Bisso Na Bisso, un collectif de rappeurs congolais emmenés par Passi.

En 2001, leur 3e album, Poisson d'avril rencontre un succès mitigé.

L'année suivante, le remix de 1er Gaou par Bob Sinclar aura pour effet de relancer le titre datant de 1999 et permettra de faire connaître le groupe au public français. Magic System profite de la vague et sort consécutivement 3 autres albums : Un Gaou à Paris (2003), Petit Pompier (2005), et Cessa kié la vérité (2005). Le , les Magiciens sortent leur premier best-of intitulé D'Abidjan à Paris avec comme inédit leur nouveau single Tango Tango.

Le , le groupe sort l'opus Africainement Vôtre[3], contenant le single Magic in the Air, produit par RedOne en featuring Chawki[4], dont le clip comptabilise plusieurs centaines de millions de vues. Le , le groupe Bana C4 reprend le titre 1er Gaou. Dans le vidéoclip de la chanson, le groupe y fait d'ailleurs une apparition. À noter que la chanteuse K-Reen apparaît en tant que choriste sur le titre.

Le , paraît l'album Radio Afrika.

Le , Didier Bonaventure Deigna, batteur et choriste du groupe, se noie à Jacqueville (Côte d'Ivoire) en tentant de sauver une personne[5].

Le , le groupe sort un nouvel album intitulé Ya Foye.

En 2018, Magic in the Air rencontre un second succès en devenant l'hymne de l'Équipe de France de football à la Coupe du monde 2018 après sa diffusion dans le stade à chaque but des Bleus.

CollaborationsModifier

Franck Ribéry apparaît dans Même pas Fatigué !, leur duo avec Khaled. On retrouve aussi Yaya Touré, Gervinho et Kamini dans leur clip Chérie coco réalisé en duo avec Soprano et Booder dans La danse des Magiciens. Issa Doumbia et Waly Dia apparaissent dans le clip polémique Mamadou.

DiscographieModifier

Leurs singles Bouger Bouger, Zouglou Dance (Joie de vivre), Ambiance à l'africaine, Même pas fatigué !!!, Chérie coco sont arrivés n°1 du club 40.[réf. nécessaire]

AlbumsModifier

Année Meilleure position Certifications
 
BEL-FL
[6]
 
BEL-WL
[6]
 
FRA
[7]
1997 Papitou
2000 Premier Gaou 19
2001 Poisson d'avril
2003 Un Gaou à Paris 73
2005 Petit Pompier
2005 Cessa kié la vérité 55 13
2007 Ki Dit Mié 25
2011 Toutè Kalé 35 7
2012 D'Abidjan à Paris 29 16
2014 Africainement vôtre 185 21 11
2015 Radio Afrika 25[9]
2017 Ya Foye
« — » signifie que l'album n'est pas classé dans le pays.

SinglesModifier

 
Affiche de Magic System, rue Keller à Paris.
Année Meilleure position Certifications Album
 
ALL
[10]
 
BEL-WL
[6]
 
FRA
[7]
 
P-B
[11]
 
SUI
[12]
1997 Momo Papitou
2001 1er Gaou 10 4 30 1er Gaou
2003 On n'sait jamais
(avec Leslie et Sweety)
8 22 Je suis et je resterai
(Album de Leslie)
Amoulanga 94 1er Gaou
Un gaou à Paris 58 Un gaou à Paris
2004 Un gaou à Oran 3 9 65 29 Cessa kiè la vérité
2005 Bouger Bouger 9 7 38
2006 C chô, ça brûle
(featuring Akil, Cheb Bilal et Big Ali)
4 NC
2007 Ki dit mié 8 96 Ki dit mié
On va samizé
(featuring Amine)
26
2008 Zouglou Dance (Joie de vivre) 18 2 66
2009 Même pas fatigué
(avec Khaled)
10 1 49 Liberté
(album de Khaled)
2010 Ambiance à l'africaine 28 11 Toutè Kalé
2011 Chérie coco
(featuring Soprano)
11 2 69
La Danse des magiciens 37 36
2012 Tango Tango 99
2013 Mamadou Africainement vôtre
2014 Magic in the Air
(featuring Ahmed Chawki & RedOne)
64 1 3 23
2014 Tu es fou 38 30
2015 Sweet Fanta Diallo - Adieu soleil 51 Radio afrika
« — » signifie que le single n'est pas classé dans le pays.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier