Emily Scarratt

joueuse anglaise de rugby à XV
Emily Scarratt
Emily Scarratt lors de la coupe du monde de rugby à XV féminin 2014
Fiche d'identité
Naissance (30 ans)[1]
Taille 1,81 m (5 11)[2]
Poste arrière
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a

2007-
Leicester Forest
Lichfield
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2008-Drapeau : Angleterre Angleterre50 (x)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 9 août 2014.

Emily Scarratt, née le , est une joueuse anglaise de rugby à XV, occupant le poste d'arrière ou de centre en équipe d'Angleterre féminine de rugby à XV et en équipe nationale de rugby à sept.

BiographieModifier

Elle vit et exerce le métier d'enseignant à Birmingham[3] à l'école King Edward[4].

Elle commence le rugby à 5 ans, elle joue chez les jeunes en club avec Leicester Forest avec les garçons jusqu'à 12 ans puis avec les équipes féminines avant de rejoindre Lichfield en 2007 (elle a 17 ans). Le club lui permet de suivre des études à Leeds[4]. Elle obtient un diplôme de Sports et sciences de l'exercice à l'université Leeds Metropolitan[2].

Scarratt fait ses débuts en équipe d'Angleterre de rugby à XV féminin contre les États-Unis en août 2008 et marque un essai[5]. Elle marque 12 essais en 12 matchs pour ses débuts[2],[5].

Elle est retenue pour la Coupe du monde de rugby à XV féminine 2010, elle dispute 4 rencontres au poste de centre, elle inscrit un essai, l'Angleterre s'incline en finale contre la Nouvelle-Zélande 10-13[1]. Elle remporte le Tournoi des Six Nations féminin 2012.

En 2013, elle est élue « joueuse anglaise de l'année ». Elle a inscrit 25 essais et 192 points en 43 sélections[4]. En 2014, lors du Tournoi des Six Nations féminin 2014, elle connaît sa 50e sélection avec les Anglaises[3].

Elle est retenue pour la Coupe du monde de rugby à XV féminine 2014, elle dispute les 3 rencontres de poule au poste de centre, elle inscrit un essai[1]. Emily Scarratt est l'une des trois joueuses à démarrer les trois rencontres de poule, avec Danielle Waterman et Sarah Hunter[6].

L'Angleterre termine première de poule avec deux victoires et un match nul 13-13 concédé aux Canadiennes; elle affronte l'Irlande en demi-finale. Elle s'impose puis gagne contre le Canada en finale[7].

Elle est nommée par World Rugby pour le titre de joueuse de rugby à sept de l'année 2016 aux côtés de Portia Woodman et Charlotte Caslick. C'est cette dernière qui est élue[8].

PalmarèsModifier

En équipe nationaleModifier

(au 02.08.2014)

Distinctions personnellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en)« Emily Scarratt », sur site officiel de la coupe du monde (consulté le 10 août 2014)
  2. a b et c (en)« Emily Scarratt », sur site officiel de la fédération anglaise (consulté le 10 août 2014)
  3. a et b (en)Steve Wollaston, « Emily Scarratt to net 50th cap against Italy », sur www.birminghammail.co.uk, (consulté le 10 août 2014)
  4. a b et c (en)« Emily Scarratt », sur birmingham.livingmag.co.uk (consulté le 10 août 2014)
  5. a et b (en)Kevin Garside, « England's Emily Scarratt sets her sights on the big stage at the World Cup », sur The Telegraph, (consulté le 10 août 2014)
  6. (en)« Women's Rugby World Cup 2014: England's Katy Mclean on bench », sur British Broadcasting Corporation, (consulté le 10 août 2014)
  7. (en)The Canadian Press, « Scarratt scores 16 points, England beats Canada 21-9 in women's rugby WCup final », sur http://www.timescolonist.com, Victoria Times-Colonist, (consulté le 17 août 2014)
  8. (en)« Australia's Charlotte Caslick named women's rugby sevens player of the year », sur www.theguardian.com, 14 novembre 2016 (consulté le 30 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :