Palaeoloxodon mnaidriensis

espèce fossile d'éléphantidé (Malte)
(Redirigé depuis Elephas mnaidriensis)
Palaeoloxodon mnaidriensis
Description de cette image, également commentée ci-après
Squelette de Palaeoloxodon mnaidriensis
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Proboscidea
Famille Elephantidae
Genre Palaeoloxodon

Espèce

 Palaeoloxodon mnaidriensis
Adams, 1874

Palaeoloxodon mnaidriensis est une espèce éteinte d'éléphant qui vivait au Pléistocène en Sicile (Italie).

Description modifier

Cette espèce était étroitement liée à l'éléphant d'Asie actuel (Elephas maximus). Palaeoloxodon mnaidriensis était séparée de l’éléphant à défense droite (Palaeoloxodon antiquus) qui vivait en Europe à la même époque et non une simple forme insulaire plus petite[1].

Palaeoloxodon mnaidriensis était plus petit que son ancêtre non insulaire[C'est-à-dire ?] : il avait une hauteur d'épaule évaluée à environ 1,8 m pour un poids moyen d'environ 1 100 kg[1].

Phylogénie modifier

Phylogénie des genres d'éléphants ainsi que d'autres familles proches, d'après les caractéristiques de leur os hyoïde, selon Shoshani et al. (2007)[2], les caractéristiques anatomiques du squelette, selon Cozzuol et al. 2012[3], et les caractéristiques génétiques selon Meyer et al. 2017[4] :


Elephantimorpha

Mammutidae (mastodontes)  


Elephantida

Gomphotheriidae (gomphothères)  


Elephantoidea

Tetralophodon




Anancus




Paratetralophodon




Stegodontidae (stegodontides)  


Elephantidae

Stegotetrabelodon  




Stegodibelodon


Elephantinae

Primelephas  



Loxodontini

Palaeoloxodon (éléphants à défenses droites)  



Loxodonta (éléphants d'Afrique)  



Elephantini

Elephas (éléphants d'Asie)  



Mammuthus (mammouths)  














Taxonomie modifier

Espèces notables de Palaeoloxodon :

Références modifier

  1. a et b Ferretti, M.P. (2007). The dwarf elephant Palaeoloxodon mnaidriensis from Puntali Cave, Carini (Sicily; late Middle Pleistocene): Anatomy, systematics and phylogenetic relationships. Quaternary International, Volume 182, Issue 1, May 2008, Pages 90-108. (en)
  2. [2007] (en) Jeheskel Shoshani, Marco P. Ferretti, Adrian M. Lister, Larry D. Agenbroad, Haruo Saegusa, Dick Mol et Keiichi Takahashi, « Relationships within the Elephantinae using hyoid characters », Quaternary International, vol. 169-170,‎ , p. 174 (DOI 10.1016/j.quaint.2007.02.003, Bibcode 2007QuInt.169..174S, lire en ligne [sur researchgate.net]).
  3. Mario A. Cozzuol, Dimila Mothé und Leonardo S. Avilla: A critical appraisal of the phylogenetic proposals for the South American Gomphotheriidae (Proboscidea: Mammalia). Quaternary International 255, 2012, S. 36–41
  4. Matthias Meyer, Eleftheria Palkopoulou, Sina Baleka, Mathias Stiller, Kirsty E. H. Penkman, Kurt W. Alt, Yasuko Ishida, Dietrich Mania, Swapan Mallick, Tom Meijer, Harald Meller, Sarah Nagel, Birgit Nickel, Sven Ostritz, Nadin Rohland, Karol Schauer, Tim Schüler, Alfred L Roca, David Reich, Beth Shapiro und Michael Hofreiter: Palaeogenomes of Eurasian straight-tusked elephants challenge the current view of elephant evolution. eLife 6, 2017, S. e25413, doi:10.7554/eLife.25413
  5. Turner, A. (2004) Prehistoric Mammals. Larousse

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie modifier

  • Adams[Qui ?], « On the dentition and osteology of the Maltese fossil Elephants, being a description of remains discovered by the author in Malta between the years 1860 and 1866. » [« De la dentition et de l'ostéologie des éléphants fossiles de Malte, étant une description de restes découverts par l'auteur à Malte entre 1860 et 1866 »], Transactions of the Zoological Society of London, vol. 9, no 1,‎ , p. 1-124.