Anancus est un genre éteint de la famille des Gomphotheriidae, proche des éléphants actuels. Il vivait du Miocène supérieur au Pléistocène inférieur, il y a 3 à 1,5 million d’années. Des fossiles appartenant à ce genre ont été retrouvés en Afrique, en Europe et en Asie.

CaractéristiquesModifier

Anancus mesurait à peu près trois mètres de haut et ressemblait beaucoup à l’éléphant moderne. Il avait deux défenses alors que les Gomphotherium en avaient quatre. Anancus faisait partie du groupe des Proboscidea comme les mastodontes, caractérisé par une dentition plus primitive que celle des éléphants actuels et des mammouths. En effet leurs défenses étaient beaucoup plus longues, elles mesuraient jusqu’à 4 mètres. Ils utilisaient certainement leurs défenses comme armes. Leurs molaires ressemblaient plus à celles du porc et du tapir qu’à celles des éléphants actuels, n’étant pas composées de lames. Anancus avait en outre une dentition différente et de plus petites pattes que l’éléphant actuel.

HabitatModifier

Anancus semble avoir vécu dans les forêts, se nourrissant d’arbres et d’arbustes et de tubercules ou de racines affleurant le sol.

ExtinctionModifier

Ce genre s’est éteint lorsque les forêts ont cédé la place à la prairie.

ClassificationModifier

Phylogénie des genres d'éléphants ainsi que d'autres familles proches, d'après les caractéristiques de leur os hyoïde, selon Shoshani et al. (2007)[1] :

Elephantimorpha

Mammutidae


Elephantida

Gomphotheriidae


Elephantoidea

Stegodontidae


Elephantidae

Loxodonta (Eléphants d’Afrique)


Elephantini

Palaeoloxodon


Elephantina

Elephas (Eléphants d’Asie)



Mammuthus (Mammouths)








Liste des espècesModifier

RéférencesModifier

  1. [Shoshani et al. 2007] (en) Jeheskel Shoshani, Marco P. Ferretti, Adrian M. Lister, Larry D. Agenbroad, Haruo Saegusa, Dick Mol et Keiichi Takahashi, « Relationships within the Elephantinae using hyoid characters », Quaternary International, vol. 169-170,‎ , p. 174 (DOI 10.1016/j.quaint.2007.02.003, Bibcode 2007QuInt.169..174S, lire en ligne [sur researchgate.net]).

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier