Ouvrir le menu principal
Duché de Bohême
České knížectví (cs)

IXe siècle – 1198

Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
Le duché de Bohême et la Moravie (en beige) dans le Saint-Empire romain vers l'an 1000
Informations générales
Statut Monarchie, duché de Grande-Moravie, puis État du Saint-Empire
Capitale Prague
Religion Catholique romain
Histoire et événements
IXe siècle Création
1198 Élevé au rang de royaume

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le duché de Bohême, faisant anciennement partie de la Grande Moravie, devient une principauté indépendante au IXe siècle. Il est érigé en 1198 en Royaume de Bohême, confirmé par la Bulle d'or de Sicile en 1212. Aujourd'hui, la région historique de la Bohême fait partie de la République tchèque.

GéographieModifier

Le duché se trouve en Europe centrale, protégé par les systèmes montagneux du massif de Bohême, entourant les vallées de l'Elbe et la Vltava (Moldau). Au nord-est, les Sudètes forment la frontière avec la Silésie, faisant partie du royaume de Pologne. Au nord-ouest, les monts Métallifères le séparent du territoire de la marche de Misnie (l'actuel Land de Saxe avec la Haute-Lusace). Au sud-ouest, la Forêt de Bohême marque la frontière avec le duché de Bavière et le margraviat d'Autriche (Waldviertel). À l'est, les monts de Bohême-Moravie, une longue chaîne de collines, forme la frontière géographique entre la Bohême et la Moravie.

HistoireModifier

La désignation de Bohême (en tchèque : Čechy), du nom de peuple celte des Boïens, a été mentionnée dans les sources franconiennes pour la première fois au IXe siècle. En 805/06, les troupes de l'empereur Charlemagne envahissent la région et soumettait les tribus slaves. Depuis environ 880, la Bohême faisait partie de la Grande-Moravie, dont les souverains avaient conclu un accord avec le roi Louis II de Germanie. Sous le gouvernement des Mojmirides, la Grande-Moravie s'était écroulée pendant l'arrivée des Magyars vers l'an 906.

 
Le baptême de Bořivoj, de la bible de Velislav (XIVe siècle)

Le premier duc attesté par des documents historiques, Bořivoj Ier de Bohême, de la dynastie des Přemyslides, fut mentionné en 872. Selon les chroniques de Cosmas de Prague, il fut baptisé avec son épouse Ludmila et a posé la première pierre pour la construction du château de Prague sur la colline de Hradčany. Son fils Spytihněv a obtenu l'indépendance de la Grande-Moravie et preta serment de fidélité au roi Arnulf à Ratisbonne en 895. Les Přemyslides ne régnaient tout d'abord que sur les domaines centraux autour de Prague et Levý Hradec.

Le duc Venceslas de Bohême (Good King Wenceslas), petit-fils de Bořivoj, a dû se soumettre au roi Henri Ier de Germanie; il était tué par son frère Boleslav en 929 ou 935 et fut canonisé quelques années plus tard. L'empereur Otton Ier du Saint-Empire instaura le diocèse de Prague en 973. Pendant la querelle des Investitures, en 1085, le duc Vratislav II a reçu pour la première fois la dignité royale par Henri IV du Saint-Empire; néanmoins, ce titre n'a rien d'héréditaire.

Finalement le royaume a été officiellement créé en 1198 par Ottokar Ier de Bohême. l'accroissement du pouvoir des Přemyslides et la position privilégiée des rois de Bohême dans le Saint-Empire romain sont déterminantes pour la suite de l'histoire tchèque.

Voir aussiModifier