Domnall Claen mac Lorcáin

Domnall mac Lorcáin († 984), nommé également Dómnall Cláin ou Clóen (i.e: Domnall le Loucheur), est un roi de Leinster de 978 à 984.

Domnall Claen mac Lorcáin
Biographie
Décès
Famille
Père
Enfant

OrigineModifier

Domnall est le fils de Lorcán mac Fáeláin et il est issu des Uí Dúnchada un sept des Uí Dúnlainge la dynastie qui domine le Leinster entre le VIIIe siècle et le XIe siècle.

RègneModifier

Domnall devient roi en 978 après la mort lors d'un combat à Belan (comté de Kildare) contre les de Gall Gàidheal du royaume de Dublin d'Augaire mac Tuathail du Uí Muiredaig, un autre des septs de la dynastie du Leinster.

Domnall, fait l'objet d'une première entrée dans les chroniques d'Irlande, lorsqu'en 972, il tue Murchad mac Finn roi de Leinster du troisième septs des Uí Dúnlainge ; le Uí Fháeláin. Ce meurtre est qualifié de traîtrise par les Annales d'Ulster[1].

En 979, Domnall est capturé dans des circonstances inconnues par les "Hommes de Dublin". Hudson suggère qu'il s'agit d'une vengeance du roi de Dublin, Amlaíb Cuarán, gendre de Murchad mac Finn, tué par Domnall en 972[2]. Il est toutefois libéré en 980 à la suite de la défaite des troupes de Dublin par Mael Seachnaill II Mór, l'Ard ri Erenn[3].

Trois ans plus tard, Domnall est l'allié de Ivarr de Waterford contre Máel Sechnaill et le nouverau roi de Dublin Glúniairn demi-frère de Máel Sechnaill. Domnall et Ivarr sont mis en déroute et Máel Sechnaill ravage le Leinster[4]. L'année suivante en 984, Domnall est tué par les Uí Cheinnselaigh du sud Leinster, lignée rivale des Uí Dúnlainge dans le contrôle de la province. Les Annales de Tigernach précisent que le responsable de sa mort est Áed mac Echtigern . Domnall a comme successeur comme roi de Leinster son propre fils, Donnchad[5].

Notes et référencesModifier

  1. Byrne, Irish Kings, p. 150–151 & 289, table 9; Downham, Viking Kings, p. 51; Annales d'Ulster, AU 972.2 & 978.3; Annals de Tigernach, AT 978.2.
  2. Hudson, "Óláf Sihtricson"; Downham, Viking Kings, p. 51 ; Annales de Tigernach, AT 979.2.
  3. Downham, Viking Kings, p. 51–52 ; Annales d'Ulster, AU 980.1; Annales de Tigernach, AT 980.3 & 980.4.
  4. Downham, Viking Kings, p. 56, 252 & 260; Annalesd'Ulster, AU 983.2; Annales de Tigernach, AT 983.1 & 983.3.
  5. Byrne, Irish Kings, p. 289, table 9; Annales d'Ulster, AU 984.3; Annales de Tigernach, AT 984.1. les Uí Cheinnselaigh replaceront finalement les Uí Dúnlainge comme dynastie régnante du Leinster en 1042 ; Byrne, Irish Kings, p. 271–272. Le meurtrier de Domnall connait lui aussi une mort violente. Áed mac Echitgern est tué par un rival, Donnchad Máel na mBó, à l'intérieur de l'église de Ferns, Comté de Wexford ; Annales de Tigernach, AT 1003.4.


SourcesModifier

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Domnall Claen » (voir la liste des auteurs).
  • (en) Francis John Byrne Irish Kings and High Kings: "Kings of Leinster": Genealogical Tables, p. 290, Dublin, réédition (2004) (ISBN 1851825525).
  • (en) Theodore William Moody, Francis John Byrne Francis X.Martin A New History of Ireland" Tome IX ; Maps Genealogies, Lists. Oxford University Press (ISBN 0198217455), Liste p. 201.