Dominique Lebrun (artiste)

Dominique Lebrun
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
artiste plasticien français
Dominique Lebrun dans son atelier.

Dominique Lebrun est un artiste plasticien, historien de cinéma et journaliste français, né en 1950 à Saint-Brieuc.

BiographieModifier

Dominique Lebrun commence sa collection d’affiches de cinéma à dix ans en les récupérant dans les cinémas de quartier. Il collectionne aussi les photos et les revues de cinéma, dont Cinémonde, dans laquelle il découpe des photos d'acteurs pour les coller dans ses cahiers d’écolier[1],[2].

Au début des années 1970, il s’installe à Paris où il exerce divers métiers dont projectionniste à l’Espace Pierre Cardin, documentaliste pour le producteur André Paulvé, et assistant dans une galerie d’art primitif ; avant de devenir historien de cinéma et journaliste[3].

En 1972 et 1974, il participe comme candidat au jeu télévisé Monsieur Cinéma de Pierre Tchernia[4].

En 1987, Paris Hollywood, son premier livre de cinéma, sort aux éditions Hazan. Il y raconte l'histoire des français qui ont travaillé à Hollywood depuis 1914, à travers des photos et des interviews rassemblées pendant dix ans, à Paris et à Los Angeles[5],[6].

Pour cet ouvrage, Dominique Lebrun participe à plusieurs émissions télévisées, dont Apostrophes de Bernard Pivot et Du Côté de chez Fred de Frédéric Mitterrand[7],[8].

En 1992, Trans Europe Hollywood est publié. Il y aborde l'apport des européens au cinéma américain[9].

En 1996, il écrit Hollywood, une histoire des studios d’Hollywood de 1914 à 1969, édité en français et en anglais[10],[11],[12],[13],[14].

Au cours de ces années, Dominique Lebrun contribue également au Catalogue du Musée du Cinéma Henri-Langlois et au Dictionnaire de la Mode au XXe siècle. Il joue dans plusieurs courts-métrages, dont Toux Therapy[15] et Antoine[16] de Jean-Philippe Laraque.

En 2008, il démarre son travail d’artiste et réalise un premier collage en déchirant sa collection de Mon Ciné, revue des années 1920. Il poursuit sa démarche, en déchirant cette fois des affiches de cinéma de sa collection.

En 2011, il fait sa première exposition à la galerie Flora Jansem à Paris, avenue Matignon.

Il a été depuis exposé à Paris, mais aussi Saint-Tropez, Bruxelles et Los Angeles.

TravailModifier

Dominique Lebrun utilise des affiches de cinéma originales intactes de sa collection qu'il déchire et recolle sur toile. Il imagine et reconstruit de nouveaux récits, en recomposant des portraits, des scènes ou des figures abstraites.

Il dit se servir des fragments d’affiches, comme un peintre ses tubes de couleurs; chercher, à travers les accumulations et les épaisseurs, à créer le mouvement; utiliser l'image d'acteurs inconnus ou de stars pour inventer de nouveaux personnages, qu’ils soient hommes, femmes, hybrides.

Il parle du plaisir extrême et inattendu qu’il a découvert en déchirant et caressant le papier, et de l'urgence de transmettre à travers son travail, des émotions à la mesure de sa passion pour le cinéma[17],[18],[19].

ExpositionsModifier

  • 2011 : Collages Galerie Flora Jansem, avenue Matignon, Paris
  • 2014 : Purgatoire, rue de Paradis, Paris
  • 2015 : Galerie Origine, rue des Écouffes, Paris
  • 2016 : Déchirures Galerie BY Chatel / Sitor, rue des Tournelles, Paris
  • 2016 : Hôtel La Vigne, Ramatuelle / Sitor
  • 2017 : Tous Mes Cinémas Espace Beaurepaire / Sitor, Paris
  • 2017 : Saint-Tropez-des-Prés Hôtel de Paris, Saint-Tropez / Sitor
  • 2017 : La Cow Parade fait son cinéma La Baule - Dinard – Deauville
  • 2018 : Parfum d’Interdit Galerie Émilie Dujat, Bruxelles
  • 2018 : Mes transparences, mes abstractions Espace Beaurepaire / Sitor, Paris
  • 2018 : Icon Remix THE LAB by Please Do Not Enter, Los Angeles
  • 2019 : The Sixth Space THE LAB by Please Do Not Enter, Las Vegas
  • 2019 : Palm Springs Fine Art Fair, by Please Do Not Enter, Palm Springs

BibliographieModifier

FilmographieModifier

  • 2003 : Toux Therapy - Cough Therapy, court-métrage de Jean-Philippe Laraque
  • 2006 : Le Ventre de l’Ours, court métrage de Jean-Philippe Laraque
  • 2007 : Antoine, court métrage de Jean-Philippe Laraque
  • 2015 : Dominique Lebrun, Déchirures - Rips portrait - sélection MIFAC 2017 - Marché International du Film sur les Artistes Contemporains
  • 2016 : Dominique Lebrun Art Show – Saint Tropez des Prés
  • 2018 : Dominique Lebrun Happening – Exposition Parfum d'Interdit Bruxelles

Notes et référencesModifier

  1. « "Saint-Tropez des Près" à l'Hôtel de Paris: Une exposition de Dominique Lebrun à ne pas manquer! », sur globaltv-sainttropez.tv,
  2. (en) Charmaine Griffin, « THE LAB/ presents Icon Remix », « Flaunt Magazine »,‎ (lire en ligne)
  3. Joëlle Smets, « Parfum D’Interdit – Brigitte Bardot déchirée », Soir Mag,‎ (lire en ligne)
  4. « « Le dernier des cinq, nouvelle formule de Mr Cinéma » 1972 », sur INA.fr,
  5. Danièle Heymann, « Les conquérants français de Hollywood », Le Monde n°13332,‎
  6. Sylvie Raulet, « Les Français à Hollywood », Harper's Bazaar,‎ novembre décembre 1987
  7. « Apostrophes - Qualité France », sur INA.fr,
  8. Frédéric Mitterrand, « Du côté de chez Fred – Paris Hollywood »,
  9. François-Olivier Rousseau, « Avec ce don de faire la vie des stars plus folle qu'au cinéma... », Vogue n°736,‎
  10. Samuel Blumenfeld, « Hollywood sur papier glacé », Le Monde,‎
  11. Pascal Mérigeau, « Hollywood, de Dominique Lebrun », Le Nouvel Observateur,‎
  12. Serge Kaganski, « Hollywood de Dominique Lebrun », Les Inrockuptibles n° 74,‎ (lire en ligne)
  13. « Hollywood de Dominique Lebrun », Télérama N° 2445,‎
  14. « Un livre un jour, Hollywood de Dominique Lebrun », sur INA.fr,
  15. (en) « Toux Therapy - Cough Therapy », sur IMDB.com
  16. (en) « Antoine », sur IMDB.com
  17. Claude Lorent, « Parfum d'Interdit une exposition de Dominique Lebrun », Libre Belgique - section Arts,‎
  18. (en) Andrew Asch, « Dominique Lebrun's Debut », Apparel News,‎ (lire en ligne)
  19. (en) « Icon Remix by Dominique Lebrun », LA Confidential,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier