Domhnall Caomhánach

Domhnall Caomhánach
Fonction
Roi de Leinster
-
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Époque
Génération du XIIe siècle (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Enfant
Domnall Óg MacMurrough-Kavanagh (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

Domhnall Caomhánach (Domhnall mac Murchada ou Domhnall Caomhánach mac Murchada, anglicisé en Donal Kavanagh) est l'ancêtre de lignée des Caomhánach du Uí Cheinnselaigh il est Roi de Leinster en opposition de 1171 à 1175. Domhnall est le fils ainé mais réputé illégitime de Diarmait Mac Murchada roi de Leinster en Irlande[1],[2],[3].

OrigineModifier

Domhnall né vers 1140 reçoit sa formation et son éducation en fosterage au monastère de St. Caomhan à Kilcavan dans la baronnie de Gorey, dans le futur comté de Wexford[4]. Afin de le distinguer de ces autres demi-frères , Domhnall est surnommé Caomhánach, épithète issu du nom Caomhan, signifiant « de Caomhan »[5]. Contrairement à l'usage pratique irlandais, ce nom est adopté par ses descendants comme un patronyme. Il est également connu sous sa forme anglicisé de Kavanagh[6].

Roi de LeinsterModifier

Après la mort de son père Diarmait Mac Murchada en 1171, Domhnall est proclamé roi de Leinster par les chefs de clans irlandais. La légitimité de Domhnall à accéder à ce titre est immédiatement contestée par les envahisseurs anglo-normands dont le chef, « Strongbow » Richard FitzGilbert de Clare 2e comte de Pembroke, se considère comme le successeur légitime du fait de son union avec le demi-sœur légitime de Domhnall Aoife et qui proclame l'illégitimité de Domhnall au regard de la loi normande[7]. Toutefois selon les Lois des brehons irlandaises, les prétentions de Strongbow sont très contestables.

En 1175, les annales des quatre maitres notent que Domhnall est tué traitreusement par O'Foirtchern et O'Nolan pendant le combat de Naas[8],[9]. Il est inhumé près de son père Mac Murchada dans l'église de Ferns. Après la mort de Domhnall son petit-fils Muirchertach mac Domnaill MacMurrough-Kavanagh, un fils de Domhnall Óg Caomhánach revendique à son tour le titre royal.

Notes et référencesModifier

  1. Irish Pedigrees: Or, The Origin and Stem of the Irish Nation by John O'Hart, Volume 1, , p. 493
  2. Richard Colt Hoare, The historical works of Giraldus Cambrensis containing the Topography of Ireland, and the History of the conquest of Ireland, H.G. Bohn, (ISBN 9781171630234), p. 222
  3. « Directory of Royal Genealogical Data », Hull University
  4. Annales des quatre maitres de John O'Donovan (New York, N.Y.: AMS Press, 1966) Volume 4 - Page 849 - Footnote "Z".
  5. Royal House of Leinster, « Origin Of The Name Caomhánach » (consulté le )
  6. Sloinnte Gaedheal is Gall: Irish Names and Surnames by Rev. Patrick Woulfe (1923)
  7. Richard Colt Hoare, The historical works of Giraldus Cambrensis containing the Topography of Ireland, and the History of the conquest of Ireland, H.G. Bohn, (ISBN 9781171630234), p. 191
  8. AFM 1175.7 Mícheál Ó Cléirigh, Annales des quatre maitres, Volume 3, , p. 21
  9. « Kavanagh Pedigree (No.1) », Library Ireland (consulté le )

SourceModifier

  • (en) Art Cosgrove (sous la direction de), New History of Irland,Volume II ‘’Medieval Ireland 1169-1534’’, Oxford, Oxford University Press, (ISBN 978019 9539703), p. 27,28,69-70,79,83-84,86,445