Discussion:Pont

Dernier commentaire : il y a 2 ans par Macquaria dans le sujet Cintre lanceur
Autres discussions [liste]

D'autres ponts pour la listeModifier

Je connais encore peu de choses sur la modification des articles mais j'ai d'autres ponts pour votre liste;

Iron Bridge, sur la Severn (Angleterre) qui fut le premier en métal et dont la construction inaugura, en quelque surte, la Révolution Industrielle. Pont Ambassadeur entre Détroit au Michigan (Etats-Unis) et Windsor en Ontario (Canada) Pont Lions Gate de Vancouver.

J'aimerais bien que quelqu'un les ajoute à la liste.

142.167.113.190 (d) 25 novembre 2009 à 02:09 (CET)Répondre[répondre]

Pont en maçonnerieModifier

Bonjour. Je suis surpris par les affirmations de porté pour les ouvrages en maçonnerie. Le pont de Séjourné au Luxembourg comporte 2 arches principales qui mesurent 84,65 mètres d’ouverture et portent huit petites voûtes d’élégissement de 5,40 m. [1] Je ne sais pas s'il s'agit de la plus grande arche en maçonnerie, mais elle a le mérite d'exister.

Florent

Le pont Adolphe, dit pont de Séjourné, a été effectivement le pont en arc avec la plus grande voûte maçonnée au monde lors de sa mise en service, avec une portée de 84.65 m. Il n’est en fait dépassé que par le pont du Syratal (pont Frédéric-Auguste au moment de sa construction) à Plauen, sur la Weisse, dont la portée est de 90 mètres (source : Marcel Prade – Ponts et viaducs remarquables d’Europe). Toutefois, il convient de noter que le pont Adolphe est en fait un pont hybride. Il s’agit pas d’un pont totalement en maçonnerie, mais d’un pont en arc à tablier porté, le tablier étant en béton armé, la voûte étant maçonnée. Ce qui change passablement les choses. En effet, la contrainte majeure des ponts voûtés en maçonnerie est le poids propre de la structure de l’ouvrage, puisque pour porter une route, le pont doit être rempli de matériaux. D’où ces élégissements pour alléger ce poids propre. Avec le béton armé, tout change car cette disposition allège considérablement le poids. Le pont du Syratal est quant à lui entièrement en maçonnerie et constitue de fait le record des ponts voûtés entièrement en maçonnerie. Le texte de l’article doit en tout état de cause être modifié. La source devait être ancienne (ou erronnée).Roland45 (d) 20 décembre 2008 à 09:32 (CET)Répondre[répondre]

ReferencesModifier

Pont habitéModifier

Bonjour. Je m'étonne qu'un article sur les ponts ne parle pas des ponts habités. Au Moyen-Age, chaque ville en avait plusieurs, et il n'en reste (je crois) que 3 en Europe, le pont de Royan à Landerneau, le Ponte Vecchio à Venise, et le pont des épiciers à Erfurt. --Sum 15 octobre 2006 à 08:48 (CEST)Répondre[répondre]

C'est une bonne idée: pourquoi n'écris-tu pas qqchose là dessus ? A bientôt de lire ça !--Ssire 15 octobre 2006 à 09:14 (CEST)Répondre[répondre]
C'est que ... tout ce que j'en sais je l'ai dit. Et puis il faudrait des photos libres, et suis pas vraiment doué pour traquer ça. J'ai juste donné une info.  :) --Sum 15 octobre 2006 à 09:17 (CEST)Répondre[répondre]
je trouve l'humour sur l'habitation des ponts de nos jours un peu douteux...
Est-ce vraiment de l'humour ? --Ssire 26 mars 2007 à 16:21 (CEST)Répondre[répondre]
Nous ommes déjà deux à l'avoir perçu comme tel. Ludo 26 mars 2007 à 16:22 (CEST)Répondre[répondre]

Attention à ne pas écrire d'inexatitudes qui peuvent entamer le sérieux de ces articlmes. Il n'y a pas de pontevecchio à Venise, mais à Florence. A Venise, le Rialto est occupé par deux rangées de boutiques...

Pont transbordeur de Rochefort et pont de l'île de RéModifier

Pourquoi Ibarra a retiré les articles et photos concernant ces 2 ponts? Pep.per 30 octobre 2006 à 12:54 (CET)Répondre[répondre]

Illustrations suppriméesModifier

J'ai supprimé de l'article deux illustrations qui me paraissaient hors sujet. Comme elles étaient accompagnées d'un long commentaire sans doute pertinent je les déplace ici pour qu'elles soient éventuellement reprises pour illustrer avec valeur ajouté un article ou un paragraphe de cet article qui reste à écrire.--Pline (discuter) 2 juin 2008 à 23:25 (CEST)Répondre[répondre]

 
Projet dessiné le 4 mai 1596 par Pierre Lepoivre (architecte) pour le duc Charles de Croÿ, pour le franchissement de la Dyle (qui avait à cet endroit une largeur de 48,5 pieds, soit 13,8 m environ). Ce pourrait être un avant-projet du dessin ci-dessous.
 
Dessin fait pour Charles de Croÿ d'un projet de pont du Cabrughe à Heverle, sur la Dyle en Belgique, dans les années 1590). Le mur crénelé qui ceinture en encorbellement la partie centrale du pont laisse penser qu'il est à la fois conçu (peut-être par l'architecte Pierre Lepoivre) pour le passage, péage et la défense de la route. Des barrières en bois interdisent aussi un accès direct et rapide aux ponts levis. La rivière Dyle était à cet endroit large de 52 pieds environ, 14,8 m. Les maisons, si elles sont dessinées à l'échelle, seraient donc très petites (poste de garde?), et les ponts levis étroits.
Dans un paragraphe de type "histoire", ce serait hors-sujet ? Les deux dessins me semblent bien illustrer le passage des ponts de bois auront de pierre, tout en illustrant la dimension "péage/droit de passage" + sécurité (cf le pont levis sur le second dessin) --Lamiot (discuter) 27 septembre 2018 à 18:48 (CEST)Répondre[répondre]

Inexactitudes ?Modifier

Il y a des inexactitudes dans l'article:

Les ponts dalle, les cadres, les portiques et les tranchées couvertes ne sont pas des ponts a poutre.

Les ponts dalles sont dans une catégorie à part qui regroupe pont à dalle béton armée et pont à dalle précontrainte.

Quand aux cadres et aux portiques, il s'agit d'ouvrage de petite portée, à une seule travée (sauf les portiques qui peuvent etre doubles), souvent préfabriqués et dont la particularité est que la dalle est encastrée dans les piédroits (murs) contrairement aux autres types de pont où en principe le tablier est simplement appuyé sur les culées.

Sur le plan de la structure, il est évident qu'un pont-dalle ou un portique ou un pont cadre ne sont, par définition, pas composés de poutres. Par contre cette catégorisation est en fait faite suivant le mode de calcul de l'ouvrage. Ainsi, d’après la fiche C4500 des Techniques de l’Ingénieur "Conception des ponts", il est dit que :
Sous le terme de ponts à poutres, on regroupe tous les ouvrages dont la structure porteuse reprend les charges essentiellement par son aptitude à résister directement à la flexion, les réactions d’appui étant verticales ou quasi verticales.
Le tablier est, généralement, une structure linéaire dont les travées peuvent être indépendantes, continues ou exceptionnellement posséder des parties en console.
Les ponts-dalles peuvent être classés dans cette catégorie car les réactions d’appui sont principalement verticales et le modèle de calcul des efforts longitudinaux est celui d’une poutre. Cependant, dans le sens transversal, plusieurs conceptions sont possibles : la dalle peut être :
  • pleine , en général d’épaisseur constante, avec ou sans encorbellements latéraux ;
  • élégie : la présence d’évidements longitudinaux dans la masse de béton permet un gain de poids propre ;
  • nervurée : elle peut être simplement nervurée (une seule nervure avec encorbellements latéraux), ou multinervurée avec un hourdis intermédiaire entre les nervures.
Pour les ponts cadres, portiques (PICF, PIPO, petits cadres, etc), l’approche est la même : le tablier est assimilable à une poutre droite encastrée à ses extrémités.Roland45 (d) 6 décembre 2008 à 11:20 (CET)Répondre[répondre]
Précision complémentaire : Les bow-strings ont été rangés dans la catégorie des ponts en arc. Or sur le plan du calcul, la poussée de l’arc est équilibrée par la traction du tirant horizontal et rend ainsi les réactions d’appui verticales. Ainsi ce cas particulier d’ouvrage, bien qu’apparaissant extérieurement comme un pont en arc, possède un tablier dont le fonctionnement mécanique est celui d’un pont à poutres. Il aurait dû donc être rangé dans dans la catégorie des ponts à poutres. Mais pour le coup, je crois qu'il y aurait eu un tollé. Donc exceptionnellement, ils ont été laissés dans les ponts en arc, car malgré tout les efforts sont bien repris dans l'arc.Roland45 (d) 6 décembre 2008 à 11:38 (CET)Répondre[répondre]

Eléments de réflexionModifier

A propos des ponts en arc:

Les bows strings s'appellent également en français "arcs auto-ancrés" pour la raison évoquée par Roland ci-dessus. c'est vrai qu'il parait difficile de les mettre ailleurs dans un classement que dans les ponts en arc.

a propos de la typologie des ponts en arc:

On peut les classer également suivant la position de l'arc par rapport à la voie portée:

  • Arc à tablier supérieur (la voie passe au dessus de l'arc)
  • Arc à tablier intermédiaire (la voie passe au milieu de l'arc)
  • Arc à tablier inférieur (la voie passe sous l'arc (presque toujours un bows-string)

Le classement suivant les matériaux de construction a déjà été évoqué

On peut aussi les classer suivant le mode de construction;

  • construction sur cintre général (en gros sur des échafaudages)
  • sur cintre extradossé (c'est à dire que le cintre lui-même est une structure qui ne repose pas au sol mais seulement sur les naissances de l'arc
  • par encorbellement avec piles intermédaires et/ou avec haubanage provisoire...

Question:

Faut-il classer séparément les voutes en maçonnerie et les ponts en arc. Ce n'est pas évident, car la frontière est floue entre une voute avec élégissements et un arc en maçonnerie. Pour ma part ce sont des structures qui utilisent le même effet, c'est à dire la transformation de la charge verticale de l'ouvrage en compression le long de l'arc.

Je peux vous trouver des exemples ou illustrations de chaque type si cela peut aider.

Merci pour ta contribution. On pourra effectivement éventuellement ramener les ponts voûtés en maçonnerie dans les ponts en arc, même si il n'y a pas de flexion.
En fait cet article peut être considéré comme une ébauche. De nombreuses autres approches que la typologie ou la classification peuvent être envisagées : histoire, conception (pont et cours d'eau), projet, modes de construction, entretien, etc. La classification pouvant elle-même, comme tu le précises, être approchée sous d'autres angles. Cet article étant un article générique, il conviendra d'en dire suffisamment pour présenter le sujet, mais pas trop pour ne pas faire un article fleuve, et donc il conviendra de renvoyer à des articles détaillés (qui pour certains sont déjà d'ailleurs faits). Ne pas oublier non plus que tout apport doit être sourcé, ce qui n'est pas une mince affaire. Pour plus de détails sur les démarches en cours, voir aussi le Projet:Route. (PS : pour signer tes contributions, tu mets en fin de ton texte (dans la page de discussion) 4 fois "~".Roland45 (d) 20 mars 2009 à 14:00 (CET)Répondre[répondre]

Paragraphe à replacerModifier

Le paragraphe qui suit, hors sujet et supprimer de l'article le 6/4/2008, est à replacer dans un article dédié

Pont – ÉtymologieModifier

Le mot « pont » a plusieurs étymologies dans les différentes langues européennes. Dans les langues romanes : le mot pont dérive du latin pons, pontis dont s’est déduit dans le genre masculin ou féminin :

  • en français, pont,
  • en italien, ponte,
  • en espagnol, puente,
  • en roumain, punte,
  • en catalan, pont, …

Le mot latin pons, pontis est rattaché à la racine indo-européenne *pnt-, « passage, chemin ». Cette racine se retrouve dans plusieurs mots d’origine indo-européenne :

dans la branche indo-iranienne :

  • sanskrit : pánthas,
  • avestique : panta,
  • ossète : faendaeg

dans la branche hellénique :

  • grec : pontos, « la mer » au sens de lieu de passage, par exemple dans Pont-Euxin, ou patos, « la mer » ; le verbe pateô, « fouler au pied ».

dans la branche germanique, le vieux haut-allemand pfad qui a donné :

  • en allemand : pfad, « sentier », finden, « trouver »,
  • en anglais  : to find, « trouver »

dans la branche arménienne : hun

dans la branche slave, le vieux slave ponti qui a donné :

  • en russe : pount, « le voyage »,

dans la branche baltique, le vieux prussien, pintis.

Dans les langues d’origine germaniques, le mot pont se traduit par l’allemand Brücke et l’anglais bridge. Ces mots sont issus du vieux haut-allemand brugga et du vieil anglais brycg, eux-mêmes ont pour origine le mot féminin germanique *brugjo (dans le vieux nordique bryggja) signifiant « le passage, la chaussée ». En vieux nordique brú, « le pont ». On peut rapprocher ces mots avec certains existants dans les langues slaves :

  • ancien russe, bervi, « le radeau »,
  • ukrainien, berv, « la souche » ou « le tronc d’arbre »,
  • serbo-croate, brv, « la poutre »,
  • bulgare, brbv, « le sentier » ou « le chemin ».

De même pour la racine gauloise briva qu’on peut retrouver dans les noms de lieux comme Brive, Brioude, et qui semble désigner un lieu de passage avec un pont. On peut supposer une racine celtico-germano-slave *bhrw-, « le tronc d’arbre », « le madrier », « le pont fait d’un tronc d’arbre ». La racine *brugjo semble apparentée à la racine germanique *druko-, « le petit tronc », et à l’indo-européen *deru, « l’arbre », « le bois » qui se retrouve dans le moyen haut-allemand Prügel, « le bâton ».

En russe ou en polonais, le pont se dit most. Ce mot découle du slavon mostu qui se rattache au verbe metatj, « lancer ».

En grec moderne, le pont se dit gefura dont le sens en vieux grec est celui de « chaussée », « passage frayé ». De cette récapitulation des différents mots signifiant « pont » dans les langues européennes on pourrait en déduire qu’ils ont d’abord voulu exprimé la notion de « passage », soit dans le domaine terrestre en l’assimilant avec « sentier », « chemin », soit dans le domaine aquatique avec « mer » comme lieu de passage entre deux terres.

On peut rapprocher le mot latin pont comme lieu de passage en recherchant l’étymologie du titre que portait le plus haut dignitaire religieux romain, pontifex maximus. Le collège pontifical avait été créé par le second roi légendaire de Rome, Numa Pompilius. Le pont Sublicius, le plus ancien pont de bois de Rome sur le Tibre, construit sur pilotis, sublica, avait été construit par le quatrième souverain, Ancus Marcius. Les pontifes, parmi leurs fonctions religieuses, devaient assurer l’entretien du pont et à chaque restauration procédaient à des cérémonies rituelles. C’est l’auteur latin Varron, Marcus Terentius Varro, qui va donner à pontife le sens de « faiseur de pont » en partant des mots pons, « pont » et facere « faire ». Le grand pontife Quintus Scævola, interrogé par Varron, faisait dériver le terme pontife de posse « pouvoir » et facere « faire ».

Les auteurs latins se sont toujours étonnés de cette étymologie appliquée au collège sacerdotal des pontifes romains qui s’occupait au quotidien de la gestion de la totalité de la religion d’État, contrôlait la religion privée, l’ensemble des actes et des objets sacrés et dont l’activité de restauration du seul pont Sublicius était marginale. H. Frugier a relié le terme romain de pontifex au sanskrit pathikrt rattaché au mot sanskrit panta signifiant le chemin ou passage, qui conduit aux dieux. Certains ont fait remarquer que dans les religions primitives chaque fleuve est associé à un dieu et que leur source est sacrée. Le pont servant de passage du fleuve est alors chargé de superstitions, de religio, c’est-à-dire de croyances reliant l’homme au sacré. --Pline (discuter) 6 avril 2009 à 19:13 (CEST)Répondre[répondre]

SicilianModifier

Bonjour,

S'il vous plait ajoutez scn:Ponti à l'Interwiki dans l'article Merci. /Orrling 62.0.113.254 (d) 24 novembre 2009 à 23:43 (CET)Répondre[répondre]

PedagogieModifier

Bonjour,

Les professeurs de technologie en collège ont vu leur programme changer cette année en classe de 5eme et les ponts sont arrivés dans leur paysage. Ils se servent entre autre de wikipedia. S'il vous plait, il me semble que des paragraphes (ou d'autres articles) existaient il y a quelques mois qui ont été retirés. Nos élèves lors de leurs activités ne trouvent plus mention des ponts à piliers ni des ponts à béquilles. D'un point de vue pédagogique et pour rester dans des choses simples à leur portée, pourriez vous simplifier le haut de la page et éventuellement rétablir les paragraphes ci dessus. (nb : les ponts a pilier et les ponts à béquille restent mentionnés sur d'autres sites de constructeurs ex colas belgique ou de vulgarisateurs, n'étant pas nous même du métiers ils nous semblent cependant de bon sens)

merci de votre travail

jp

Bonjour. L'article Pont a effectivement été restructuré pour aborder l'ensemble des thématiques concernant le sujet, à l'instar de toute démarche encyclopédique. Par exemple il va prochainement être complété par un volet sur l'étymologie et les locutions, puis plus tard par le symbolisme du pont. Il renvoie bien entendu vers des articles détaillés pour plus d'informations. L'ancien article comportait de fait une classification qui est maintenant dans un article spécifique Classification des ponts que je vous invite à consulter. Vous verrez qu'il est beaucoup plus clair qu'auparavant.
Concernant les ponts à piliers, il ne s'agit pas d'une typologie particulière. Les trois parties d'un pont sont : fondations, les appuis et les éléments porteurs (tablier, câbles, arc). Ainsi les appuis peuvent (et sont la plupart du temps) des piles. Pour cela, vous pouvez consulter l'article pile (pont).
Concernant les ponts à béquilles, vous les trouverez dans Classification des ponts. il s'agit d'un type de pont original, dans dans son esthétisme que dans son mode de calcul, mais rare. L'article sur les ponts à béquilles proprement dits sera aussi créé ultérieurement.
Certes un tel article est trop complexe pour le niveau 5ème et nécessite un accompagnement. Parallèlement existe le Projet:Wikipédia Junior qui vise les 6-13 ans (voici la page d'accueil, mais ne cherchez pas l'article "pont", il n'y figure pas encore. L'objectif est ici d'être beaucoup plus simple, pédagogique et visuel. M+ais auparavant, il convient d'arriver à un article de qualité dans la WP classique.Roland45 (d) 31 mars 2010 à 19:09 (CEST)Répondre[répondre]

Petite remarquesModifier

"Des prototypes de ponts ont été construits avec un béton à ultra hautes performances possédant une résistance à la compression pouvant aller jusqu’à 200 MPa. Des ponts ont également été construits avec des matériaux composites pouvant résister à des efforts extrêmement élevés...". La phrase n'est pas bien tournée de mon point de vue. On peut se dire, oui et alors des composites, ça fait longtemps que cela existe (béton armé + barres acier = composite), alors que je pense qu'on fait allusion à de nouveaux types de composites, du genre béton + fibre de verre. Non? Skiff (d) 10 avril 2010 à 00:04 (CEST)Répondre[répondre]

L'article de WP matériau composite décrit très bien ce dont il s'agit, à savoir un plastique renforcé avec des fibres de carbone. L'intérêt est que le matériau est léger, plus résistant que l'acier et a pratiquement une durée de vie illimitée. Mais pour l'instant on ne sait pas faire de grands ponts en composites, qui sont plutôt uilisés en répération. Ne pas confondre non plus avec les bétons fibrés à ultra-hautes performances (BFUP), où là il s'agit de béton ultradense renforcé avec des adjuvants et des fibres microscopiques, synthétiques ou métalliques. La section Pont#Nouveaux matériaux détaille d'ailleurs le sujet, car la phrase citée est en fait dans le résumé introductif, qui ne peut être que synthétique. Mais j'ai quand même précisé.Roland45 (d) 10 avril 2010 à 21:21 (CEST)Répondre[répondre]
C'est plus clair ainsi. Skiff (d) 10 avril 2010 à 22:24 (CEST)Répondre[répondre]

Article occidento-centréModifier

Période romaine, puis la période moderne ! Rien entre.

Et en orient ? Les immenses ponts en pierres plates ? Les ponts en bois formés de troncs astucieusement agencés ? les ponts suspendus en matières naturelles ?

Cet article contient beaucoup d'informations de très bonne qualité, mais il fait encore l'impasse sur trop de choses.

Gédé (d) 25 juillet 2010 à 15:59 (CEST)Répondre[répondre]

Je me suis fait un peu la même réflexion. Par certains niveaux, c’est un AdQ, par d’autres, cela me semble à peine plus qu’un BA. Je vais déjà travailler à améliorer la partie patrimoine (qui est une catastrophe actuellement). Je pense même faire un sous-article sur les ponts MH et répertorier les autres labels patrimoniaux (label XXe, etc.) Cdlt, Vigneron * discut. 25 juillet 2010 à 20:06 (CEST)Répondre[répondre]
@Gede, As-tu bien lu l'article ? Entre la période romaine et la période moderne, il y a la période médiévale, qui est bien mentionnée mais qui est somme toute très pauvre en matière de création. Il y a vraiment un rtour en arrière par rapport à la période romaine.
Pour ce qui est des ponts en Asie, les plus anciens ponts de pierre connus remontent à 600, puis la technique n'a plus du tout évolé jusqu'a la période très récente où par contre de multiples grands ponts ont été construits. Ainsi il n'y a pas d'occidento-centrisme, puisque les grandes découvertes ont de fait été faites en Occident. Les ponts suspendus en fibre végétale existaient bien évidemment avant ces ponts en pierre, de même que les ponts en bois. On en parle dans la période primitive. Pour plus tard, je ne pense pas qu'il y ait grand chose à dire. En tout cas je n'ai rien trouvé sur tous les documents que j'ai pu compulser concernant l'Asie.
Pour en revenir à la section histoire, il faut en fait développer la section "histoire" de chacun des types de ponts voire créer des articles spécifiques comme "histoire des ponts en maçonnerie". Dans ces sections on pourra avoir une approche plus détaillée. Ici il s'agissait de donner les grndes périodes.
@Vigneron, bien entendu que l'on est frustré avec une section aussi courte. Mais l'article était déjà très long et en proportion, il ne me semble pas qu'il faille aller plus loin sur le sujet. Par contre, bien entendu, il convient de créer des articles détaillés. Quant à dire qu'il s'agit d'un BA et pas d'un AdQ, je veux bien que l'on soit perfectionniste, mais il ne faut pas pousser.Roland45 (d) 25 juillet 2010 à 21:34 (CEST)Répondre[répondre]
Désolé pour la provoc ! ;-) Oui, c'est un très bon article. Mais l'idée générale de l'introduction limitant l'histoire des ponts à l'Europe me semble très réductrice. Par exemple les Pont arc-en-ciel n'appartiennent à aucune catégorie listée dans "Les cinq familles de ponts" et ne sont cités nulle part. D'où mon désaccord avec une phrase comme celle-ci : "L’évolution de la technologie des ponts peut être divisée en deux périodes : la période romaine et la période contemporaine." Je ne suis malheureusement pas assez expert pour améliorer cet article, mais un peu plus d'objectivité sur les mérites respectifs des uns et des autres améliorerait la crédibilité de l'article. Une phrase comme "Le tout premier grand pont en chaîne de fer a été construit en Chine environ 600 ans avant J.C. Il s’agit du pont suspendu de Lan Chin dans la province du Yunnan avec une portée d'environ 60 mètres[32],[33]." est contradictoire avec l'introduction, qui est le plus gros point faible de cet article. Aucune information non plus sur les ponts couverts. Il y a deux chapitres "ponts suspendus", mais aucun ne parle des anciens ponts traditionnels, et le pont en chaine chinois se trouve ailleurs. Je confirme : "article à recycler", mais dans un très bon état d'avancement. Continuez ! Gédé (d) 25 juillet 2010 à 22:48 (CEST)Répondre[répondre]
Cette structuration de l'histoire n'est pas de moi. J'ai de multiples sources et on trouve la même approche à chaque fois. Il ne faut pas systématiquement essayer de chercher un quelconque centrisme dans les articles (franco-centrisme ou québéco-centrisme ou carrément occidento-centrisme ici). Les grands bonds en matière de technique concernant les ponts se sont bel et bien faits en Occident, même si de fait des ponts primitifs ont existé ailleurs auparavant, et si les très grands ouvrages et les dernières technologies (CFST par ex) sont apparues en Asie. Concernant les ponts arc-en-ciel, il s'agit tout simplement de ponts en arc en bois, voire en bambous (qui sont des fibres et pas des arbres). Je confirme qu'il n'y a bien que 5 familles de ponts. L'utilisation du bois pour les ponts en arc est anecdotique, y compris d'ailleurs en Asie, mais j'ajouterai une ligne sur le sujet. Pour le pont de Lan Chin, tu ne peux pas dire qu'il y a occidento-centrisme puiqu'il est dit qu'il s'agit du premier pont en fer. Et pourtant la plupart des ouvrages sur l'histoire des ponts font commencer les ponts métalliques avec le pont en fonte Iron Bridge. Concernant les ponts habités, là-aussi il s'agit d'un sujet anecdotique dont la dénomination ressort de la fonction du pont et non de sa structure, même si un certain nombre ont été construits au Moyen-Age et certains persistent. Il sont cités dans la section "Autres classifications". Comme tu aimes bien confirmer, je te confirme quant à moi que ton expression "article à recycler" est particulièrement excessive (mais c'est peut-être encore de la provoc). Même si des adaptations peuvent être faites sur certains aspects, dans l'intro et sur les ponts en bois. Je rappelle enfin qu'il s'agit d'un article amont dans lequel on ne peut pas tout mettre. J'ai ainsi commencé à travailler sur une histoire détaillée des ponts par catégories ... puis je suis passé à autre chose!Roland45 (d) 27 juillet 2010 à 08:29 (CEST)Répondre[répondre]

Propositions de refonte de l'articleModifier

Je préfère ouvrir un nouveau fil, car les défauts que je trouve à l'article ne concernent pas uniquement la géographie.

Je précise tout de suite que je ne suis pas expert, et que, si les améliorations que je pressens étaient faciles à faire, je les aurais déjà faites, l'article étant fort long et technique.

Pour moi, le plus gros problème est l'introduction : d'abord, elle est trop longue et contient des détails qui me semblent superflus ici.

Le premier paragraphe est excellent et pourrait suffire comme introduction. On pourrait critiquer le mot "construction" qui suppose une action humaine, alors que le paragraphe est illustré d'un pont naturel, qui n'est précisément pas une construction ;-) ->"stucture" ?

Le deuxième paragraphe est déjà l'introduction à une partie et semble superflu dans l'introduction, d'autant plus que des phrases comme "Pendant plus de 2 000 ans, la conception des ponts n’a pas connu d’évolution" sont contradictoires avec la suite du texte, comme "C’est à cette époque [1600] qu’est introduit l’arc en anse de panier, courbe à trois ou plusieurs centres, sans jamais toutefois se substituer à la courbe en plein cintre."

D'une manière générale, je pense que le plus gros de l'introduction concerne l'histoire de la technologie et devrait se retrouver dans la section histoire.

La phrase "Parallèlement à cette évolution, le pont est d’abord perçu sur le plan symbolique dans la littérature et les expressions populaires, et n'est pris comme sujet principal dans les arts que tardivement." pourrait rester dans l'introduction en la remaniant un peu.

Propositions d'allègementsModifier

Plusieurs paragraphes définissent des choses qui ont leurs propres articles. L'article est très long et devrait renvoyer sur des liens pour les définitions. Je pense à "Patrimoine mondial" et "Patrimoine des États-Unis" dans lesquels on ne devrait pas définir ces patrimoines ("Le but du programme est de cataloguer,...") Il faudrait commencer ici : "Cette liste du patrimoine mondial comporte 890 ..."

Pareil pour les USA : le paragraphe est long mais n'apprend rien sur les ponts classés, en dehors de "Le Brooklyn Bridge (New York) est ainsi inscrit au titre de cette liste."

Je propose aussi que le chapitre "Pathologie et réparation" donne lieu à un chapitre séparé. Donner des détails sur la manière de réparer les ponts me semble superflu dans un article général.

Le chapitre "La diffusion du savoir" est, certes intéressant, mais je ne pense pas qu'il apporte à l'article, tout en l'alourdissant. ->recaser si besoin les informations dans un article dédié.

La partie sur la résistance des matériaux pourrait aussi être réexaminée.

Le chapitre Histoire/ponts suspendus commence bizarrement par "Les ponts suspendus du début du xixe siècle étaient fragiles et de nombreux accidents...". Ils ne sont pas encore apparus qu'ils cassent déjà ! Vraiment pas de chance ;-)

Je verrais plutôt une intro du genre "Les ponts suspendus sont apparus à telle époque, dans telle région...". On peut mettre après l'évolution des matériaux et les raisons du choix. On pourrait aussi parler des ponts de Marc Seguin établis partout en France et financés par le péage.


Je pense que c'est une bonne idée de séparer l'histoire de la classification (on pourrait aussi bien mettre l'introduction historique dans chaque classe de ponts : question de goût). Mais il vaudrait mieux que cette section d'histoire soit cohérente :

1.1 Les ponts primitifs 1.2 Les ponts voûtés 1.3 De la Renaissance au XVIIIe siècle //ce chapitre parle de ponts voutés. Inclure dans le précédent ? 1.4 L’acquisition des connaissances théoriques 1.5 Du fer à l'acier //on ne parle plus de forme, on parle de matière 1.6 Du béton armé au béton précontraint //on continue sur les matières 1.7 Architectures suspendues //on revient sur les formes 1.8 Nouveaux matériaux, nouvelles techniques

soit on fait un plan historique, soit on fait un plan qui reprend la classification par type, soit on parle de matières, soit on fait un chapitre pour chaque problématique, mais l'état actuel fait vraiment fouillis.

Propositions d'ajoutsModifier

Quelques explication sur le flèche, en rapport, par exemple, avec les bateaux (un pont passant au-dessus de quelque chose, on pourrait s'intéresser aussi à ce qui passe dessous, qui conditionne souvent la technologie choisie).


Gédé (d) 4 août 2010 à 19:58 (CEST)Répondre[répondre]

Je suis d'accord avec toi, il y a beaucoup de hors-sujets. Tu as raison quand tu dis que les liens internes permettent d'approfondir le sujet si besoin, et donc que redéfinir ces sujets est inutile. Mais je comprends aussi la volonté de remettre en contexte ; c'est quelque chose qui me paraît légitime. Il faut juste trouver un juste milieu, en rappelant ce contexte de la manière la plus succincte possible.
Concrètement, il me semble qu'il faudrait se limiter à un groupe nominal, contenu dans une phrase rattachée au sujet de l'article. Si l'on dépasse le stade de la phrase, c'est déjà une digression. Alors des paragraphes entiers (comme c'est le cas dans l'article), ça ne va pas du tout, particulièrement sur un sujet aussi général, propice à un article très lourd, où il faut donc aller à l'essentiel.
Par exemple, concernant le passage sur la liste du patrimoine mondial, on peut ajouter, si l'on y tient vraiment, la partie en italique, mais pas plus :
« Peu de ponts sont inscrits parmi les 890 biens de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, dont le but est de cataloguer et conserver les sites d’importance pour l’héritage commun de l’humanité. ».
Tes propositions d'allégements sont donc particulièrement bienvenues.
D'autre part, je trouve aussi l'intro trop longue et rentrant trop dans les détails de l'histoire de l'évolution technique. Néanmoins, se limiter au premier paragraphe me paraît un peu court pour un sujet aussi général. Je penserais plutôt à résumer en un seul les trois paragraphes concernant l'évolution technique ; garder le paragraphe sur la typologie (éventuellement en l'allégeant) ; revoir ou supprimer l'avant-dernier paragraphe (qui me fait l'effet du fameux « De tous temps, les hommes » dans les dissertations scolaires) ; et garder le court paragraphe sur la représentation culturelle (encore que).
Enfin, et c'est le plus préoccupant, le plan pose effectivement un problème de cohérence en mélangeant plein de choses. D'un autre côté, il faut dire que ce n'est pas évident, parce que les sujets histoire / typologie / matériaux sont imbriqués les uns dans les autres. Je ne vois pas de solution immédiate à ce problème, malheureusement.
Je ne sais pas si mes remarques sont très utiles, mais les tiennes sont pleines de bon sens. — Hr. Satz 4 septembre 2010 à 13:12 (CEST)Répondre[répondre]

Erreurs dans les renvois bibliographiquesModifier

Bonjour,
L'article comporte 2 liens de renvoi bibliographique erronés, indiqués ci-dessous.

Pour corriger, s'assurer que le même identifiant est généré d'un côté par le modèle {{harvsp}} en ref et de l'autre par le modèle {{ouvrage}}, {{article}} etc. dans la section bibliographique, en utilisant au besoin le paramètre id de ces modèles. Cordialement, --Lgd (d) 29 janvier 2012 à 22:38 (CET)Répondre[répondre]

  1. Entrée #DEFA appelée par la référence [134]
  2. Entrée #RAOUL appelée par la référence [153]

Différents types de pontsModifier

Il existe toutes sortes de ponts. On les construits en changeant la taille(2m ou 20m),la forme,les matériaux(pierre,béton-armé,acier,...) Il change de techniques au fil du temps.......

'Tablier' et 'BFUP' ne sont pas définisModifier

Tablier (ouvrage d'art) redirige vers Pont mais n'est défini nulle part. Il faudrait faire un article dans le genre Pile (pont). Et, probablement, avoir une section 'Nomenclature' dans l'article 'Pont', ou quelque chose comme ça. Non? -- Xofc [me contacter] 31 janvier 2013 à 08:14 (CET)Répondre[répondre]

J'ai modifié la redirection de Pont à Tablier (pont) qui n'est encore qu'une ébauche existante mais très succincte à développer. -- Xofc [me contacter] 31 janvier 2013 à 12:06 (CET)Répondre[répondre]

L'abréviation BFUP, utilisée dans la sous-section "Nouvelles structures" ("constituée d’un hourdis en dalle nervurée dont le hourdis supérieur en BFUP n’a qu'une épaisseur de 30 | mm. ...") n'est pas définie et ne fait pas l'objet d'un article. Peut-être Béton Fibré U? Performance. Francool50 (discuter) 6 janvier 2014 à 22:32 (CET)Répondre[répondre]

pontsModifier

les ponts sont des Equipement permettent de relier les réseau travaillent avec la même protocole il travaille au niveau logique c'est_à_dire au niveaux de la couche 2 du modèle — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 196.217.120.94 (discuter), le 6 janvier 2016 à 20:42 (CET)Répondre[répondre]

Bonjour, c'est le sujet de l'article Pont (informatique). Wikipédia est une encyclopédie, il y a un article par sujet. --Gribeco 【ツ】 6 janvier 2016 à 21:41 (CET)Répondre[répondre]

Liens externes modifiésModifier

Bonjour aux contributeurs,

Je viens de modifier 1 lien(s) externe(s) sur Pont. Prenez le temps de vérifier ma modification. Si vous avez des questions, ou que vous voulez que le bot ignore le lien ou la page complète, lisez cette FaQ pour de plus amples informations. J'ai fait les changements suivants :

SVP, lisez la FaQ pour connaître les erreurs corrigées par le bot.

Cordialement.—InternetArchiveBot (Rapportez une erreur) 30 avril 2019 à 04:29 (CEST)Répondre[répondre]

Cintre lanceurModifier

Bonjour,
Question de profane, est-ce que cela se fait de rajouter des liens rouges dans un AdQ, ou vaut-il mieux se retenir ? Il me semble que le cintre lanceur (en), mentionné au paragraphe Construction, mérite pleinement un article dédié (que je serais bien incapable d'écrire mais des personnes plus compétentes passeront sûrement par ici). C'est me semble-t-il une technique qui n'a pris du galon que récemment (et en premier lieu chez les constructeurs chinois), d'où je suppose le peu de détail dans le présent article, labellisé il y a 10 ans.
Cordialement, --Macquaria (discuter) 3 décembre 2020 à 17:06 (CET)Répondre[répondre]

Revenir à la page « Pont ».