Ouvrir le menu principal
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives


Corrections diverses ?Modifier

Sur la partie, "C’est un dispositif électronique, en boîtier indépendant ou en carte à insérer dans un ordinateur". Les ordinateurs ne sont pas les seuls appareil à utiliser un modem. On peux citer aussi les minitels, les téléphones portable, les satellites, la TNT ... en bref, une bonne partie des appareils qui ont besoin de transmettre des signaux numérique avec une efficacité spectrale importante. C'est cette notion d'efficacité spectrale qui à mon avis fait la difference entre un véritable "modem" et une simple transmission en OOK utilisé dans un certain nombre de télécommande.

Un modem peut-être materiel ou logiciel selon les cas. En effet, les CAN et DSP sont suffisament rapide pour décoder des signaux modulé ce qui permet aussi une grande flexibilité sur les protocoles reçu ou émis avec un simple changement de logiciel. 23 Août 2012

opinion sur la qualitéModifier

Honnêtement, sûrement un des plus mauvais articles que j'ai jamais lu sur Wikipédia: je ne crois pas me souvenir de modem à 150 bis/s (c'est plutôt 110 bit/s je crois, et j'ai un doute pour 600 bit/s. Par contre, l'auteur a oublié le fameux 2400 bit/s) D'ailleurs, pourquoi ne pas introduire l'unité baud? L'article est de toute façon mal construit, il manque de nombreuses références essentielles (rien sur les BBS, l'expérience Community Memory ou bien encore Arpanet...), alors que l'auteur passe tout de suite dans des considérations techniques barbantes ayant relativement peu d'intérêts.

J'ai survolé l'article. Mon impression : c'est de la bouillie. Blabla sur les unités. Les commandes AT n'ont rien à faire là. Un blabla historique sans référence. Le RS-232 n'est pas clairement mis en valeur. L'écriture est pitoyable! Une traduction automatique de la version Anglaise serait mieux! Je pense qu'il faut séparer le modem connu du grand public, le modem de l'électronicien, et le modem de l'informaticien. Là on mélange tout. C'est quoi ce B? 10 novembre 2007 à 20:43 (CET)


Il y a une erreur dans la partie "modems sur les réseaux numériques". L'auteur prétend que ces réseaux sont entièrement numériques et que les modems les pilotant n'en sont en fait pas, ce qui est faux au moins pour l'ADSL. Certes le réseau est numérique, mais il faut bien moduler les signaux pour les transmettre (le tout sur pas mal de porteuses en plus). --The SpaceFox
l'article commence par un modem est un logiciel j'y verrais plutôt de l'électronique, non? Alvaro 23 oct 2003 à 16:32 (CEST)
tout à fait, mais je n'ai vraiment pas envie de m'occuper de ce truc maintenant. -- Looxix 23 oct 2003 à 22:55 (CEST)
Salut, effectivement, la modulation et la démodulation supposent une conversion de signal analogique<->numérique, ce qui implique forcément une partie matérielle. Le modem peut éventuellement comporter du logiciel en plus de la partie purement dédiée a la modulation/demodulation, par exemple pour faire de la compression ou de la correction d'erreur. Meme si ce logiciel est de nos jours presque toujours inclus dans un modem, on ne peut pas dire qu'un modem est un logiciel.
-- AlNo 17 déc 2003 à 10:39 (CET)

En effet c'est quoi cette "connerie" au sujet de l'adsl et du RNIS... va me faire passer des signaux carrés dans un fil de cuivre qui fait plusieurs kilomètres un peu pour voir... Je n'ai pas travaillé directement sur ces normes de modulation, mais ce sont justement grâce à leur modulation intelligente prenant en compte les caractéristiques (pertes, dephasages...) de leur support de transport qu'elle nous permettent d'atteindre des débits numériques aussi élevés sur de pauvre fils de cuivre ! Pour le RNIS j'y connais rien, mais mes quelques cours de telecom me font supposer que ce doit être une modulation un peu plus evolué que celles des vieux modems classiques et pouvant tenir de grandes distances.

-> dans l'intro, je me suis permis de remplacer "compréhensibles par une ligne téléphonique" par : "transmissible par ...". En effet, une ligne téléphonique ne comprend, à mon sens, pas grand' chose. Enfin, voilà voilà... Alchemica 30 novembre 2006 à 16:37 (CET)

Un modem n'est pas analogiqueModifier

Analogique c'est pas l'inverse de binaire. Ce n'est pas synonyme de modulé. Analogique ça veut dire "qui présente une analogie avec ce que cela décrit". Donc un modem ne produit pas un signal analogue à l'information transmise.
Cette erreur de vocabulaire me semble courante dans la profession d'électronicien, mais doit elle pour autant être entérinée par Wikipedia ? JGh qui propose la création de la Commission de déontologie de l'administration de Wikipedia (d) 9 septembre 2010 à 11:10 (CEST)

Ce n'est pas une erreur, le signal est bien analogique au sens où ce qui sort du modem (signal électrique) est bien analogue au signal synthétisé pour représenter les données numériques. Voir analogique. XDSL (d) 9 septembre 2010 à 13:42 (CEST)
Effectivement le signal transmit est bien analogique (modulé en phase et/ou en fréquence et/ou amplitude). Si le signal transmit était binaire (pluse 1/0), il n'irait pas bien loin et serait fortement atténué, d'ou l'utilité du modem ;) Je n'ai jamais vu une autre source prouvant le contraire et tous les cours que j'ai pu lire affirme cette chose.
PS: Le terme Analogique est couramment utilisé en langage technique (à tort peut-être) et n'est pas en rapport avec Analogie (ressemblance).
Mais enfin, "analogique" n'est pas un mot tombé du ciel, il a une origine et un signal analogique est un signal analogue à une source. Qu'ensuite quelques personnes aient oublié cette origine et l'aient employé à tort, ne fait pas de cet usage un usage normal et au contraire il empêche la compréhension de ce qu'est réellement un signal analogique. Je vous propose de consulter ce livre Systèmes de télécommunications Par Pierre-Gérard Fontolliet et de méditer la phrase "toute modification de ce paramètre, si minime soit elle, conduit à une alteration irréversible de l'information analogique qu'il porte" ce qui n'est heureusement pas le cas d'une transmission par Modem soi disant "analogique" JGh qui propose la création de la Commission de déontologie de l'administration de Wikipedia (d) 16 septembre 2010 à 22:59 (CEST)
L'auteur de votre livre fait référence à une "transmission analogique", donc avec une transmission d'information analogique de bout à bout. Ici nous parlons de "transmission digitale". Et le -signal- transmit, dans notre cas la porteuse modulée, est bien un signal analogique. Le modem joue le rôle d'un convertisseur numérique/analogique.
Pour ce qui est de l'origine du mot "Analogique", sachez que le langage évolue et que le français n'y échappe heureusement pas. Analogique n'est peut-être étymologiquement pas correct, mais il y a un tas d'autres mots qui sont le fruit d'erreurs, d'apport étrangers, etc..
Je vous invite à relire la définition d'Analogique :" Le mode analogique se distingue du mode numérique auquel on l'oppose par convention"
Hein, "transmission digitale" ? Wikipedia me dit que digital est un anglicisme traduit en français par numérique, donc on n'a pas progressé là. Et affirmer que c' "est bien un signal analogique" n'en fait pas un signal analogique pour autant. Et donc oui ce n'est pas de l'analogique puisque c'est du numérique.
On pourrait parfaitement imaginer une transmission analogique d'une information précédement numérisée mais comme le dit le bouquin cité, toute modification par des perturbations extérieures (du bruit) modifierait irréversiblement l'information transmise. Donc non, ce n'est pas une méthode qui est utilisée, on transmet l'information sous une forme numérique ce qui ne veut pas dire binaire mais cela signifie que l'interpretation de l'information est la même tant que l'information reste dans une certaine fourchette et que cette information peut donc être perturbée par du bruit sans pour autant sortir de cette fourchette.
Et ce n'est pas parce que le composant utilisé s'appelle un convertisseur "digital/analogique" qu'il en sort forcément un signal analogique. Si je mets des billets de banque dans une boite à camembert, ne pensez pas que ces billets sont du fromage. JGh qui propose la création de la Commission de déontologie de l'administration de Wikipedia (d) 17 septembre 2010 à 18:01 (CEST)
Et vous le dite vous même: "imaginer une transmission analogique d'une information précédement numérisée", l'info à transmettre est numérique. Donc, il s'agit d'une "transmission numérique" (si vous préférez à digital), on transmet une info codée en tout ou rien (de l’émetteur au récepteur). On est tjrs d'accord ? Cependant, je ne suis pas d'accord sur le fait que le signal transmit est numérique. Il s'agit par convention d'un signal dit analogique, relisez consciencieusement la définition. Si le signal envoyé était numérique, il ne varierai ni en grandeur, ni en phase, ni en fréquence !
"Et vous le dite vous même: "imaginer une transmission analogique d'une information précédement numérisée", l'info à transmettre est numérique". Non, je vais prendre un exemple simple pour essayer d'être clair. Un son -> un micro -> un signal analogique analogue au son -> une conversion analogique/numérique -> un fichier binaire -> un téléchargement de ce fichier binaire passant par un Modem "dit analogique" -> Un signal modulé contenant une information numérique -> Une conversion par modem de ce signal en informations binaires permettant de reconstituer un fichier exactement semblable au précédent -> Conversion numérique/analogique -> Signal analogique pratiquement analogue au son à l'incrément de numérisation près -> transmission de ce signal par ligne téléphonique -> réception d'un signal analogique, analogue au son mais fortement déformé par les perturbations électromagnétique le long de la ligne -> Conversion du signal analogique en son par haut-parleur -> son ressemblant moyennement à l'original
Et j'ai parcouru le bouquin et constaté que son auteur tombe un peu dans le même piège, page 14 et 15, en disant qu'un signal est toujours analogique et en utilisant subitement la définition "analogique = variation continue". Toutefois dans le reste du livre il me semble qu'il évite d'utiliser l'expression "signal analogique" ce qui serait finalement un pléonasme si un signal est "toujours analogique". Je veux donc bien faire comme lui et parler de signal et dire que ce signal contient soit une information analogique, soit une information numérique. Et d'un modem sort un signal contenant une information numérique. JGh qui propose la création de la Commission de déontologie de l'administration de Wikipedia (d) 18 septembre 2010 à 15:08 (CEST)
PS je note aussi que l'auteur du livre utilise sans vergogne l'expression "onde hertzienne numérique" ce qui me semble pas mieux que signal numérique ou signal analogique.
Dans votre exemple, l'information transmisse par le modem est l'information binaire de votre son préalablement codifié. Un modem transmet -uniquement- des messages numériques et la porteuse modulée est analogique (au sens électrique) même si elle contient une information binaire.
Montrez moi un livre qui mentionne clairement qu'un modem ne convertit pas info en analogique et la discussion sera close..
Je ne trouve pas cette perle rare. Mais je crois que je vais simplement patienter. La litérature électronique oppose "modem analogique" et "modem adsl" alors que ce qui sort d'un modem adsl n'est pas plus et pas moins analogique que ce qui sort d'un modem "analogique". Je suppose donc qu'il suffit d'attendre que les "modems analogiques" disparaissent définitivement du marché et avec eux ce contre-sens généralisé. JGh qui propose la création de la Commission de déontologie de l'administration de Wikipedia (d) 22 septembre 2010 à 18:16 (CEST)
Les modems xDSL ont bien des porteuses analogiques (modulées en phase,amplitude).
Cependant, il y a un cas où je reconnais que le terme modem n'est pas correctement utilisé, c'est dans le cas des modems "bande de base". Dans ce cas, le signal de sorti est numérique (pulse) et il ni a aucune modulation. Et beaucoup d'auteurs préfèrent, à juste titre, parler de "codeurs bande de base".
Je pense que comme vous n'amenez pas d'élément probant, il est préférable de revenir à une version antérieure. De mon coté, je peux vous citez des tas de livre/cours qui supporte mon point de vue... (PS: je suis ing en télécom)
J'ai proposé une autre version, tenant compte de l'évolution de l'usage du mot. Mais je maintiens que cet usage est néfaste et qu'il va à l'encontre de la compréhension et de la connaissance. Une encyclopédie doit donc tenter de faire comprendre que cet usage provoque des ambiguités et donc des contre sens et des incompréhensions. JGh qui propose la création de la Commission de déontologie de l'administration de Wikipedia (d) 30 septembre 2010 à 12:37 (CEST)

Proposition d'anecdote pour la page d'accueilModifier

Une proposition d'anecdote pour la section « Le Saviez-vous ? » de la page d'accueil, et basée sur cet article, a été proposée sur la page dédiée.
N'hésitez pas à apporter votre contribution sur la rédaction de l'anecote, l'ajout de source dans l'article ou votre avis sur la proposition. La discussion est accessible ici.
Une fois l'anecdote acceptée ou refusée pour publication, la discussion est ensuite archivée .
(ceci est un message automatique du bot GhosterBot le 10 mai 2016 à 22:16)

Revenir à la page « Modem ».