Discussion:Hacker (sécurité informatique)

Autres discussions [liste]
  • Admissibilité
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives
  • Commons
Ajouter une discussion

White, grey et black hatModifier

Bonjour à tous, J'aimerai savoir d'où viennent ces appellations White Hat, Black Hat ekcetra. En effet, hormis ici et d'autres endroits où Wikipédia est considirée comme la parole divine (je critique seulement ces gens là, pas Wikipédia elle-même), je n'ai vu ça nulle part. De plus, la seule source est... Un lien vers la Wikipédia anglophone ! Qu'au moins un autre site apparaisse quoi, ça ne fait pas très sérieux. Zulon (discuter) 6 avril 2008 à 08:54 (CEST)[répondre]

C'est au moins aussi vieux qu'internet voir plus. Comme dit plus bas c'est une référence au rôle de bon et de truands dans les western ( que l'on pouvait reconnaître à la couleur de leurs chapeaux). La distribution linux Red Hat est un autre client d'œil a cette dénomination. L'un des plus gros salon relatif à la sécurité informatique s'appelle "Black Hat", etc. Cella ne se limite pas à la seul Wikipédia est fait partie intégrante du jargon internet/unix. Google groupe me donne dés référence claire dès 1995 et encore j'ai pas fouillé en profondeur. Beretta vexee (d) 6 avril 2008 à 19:09 (CEST)[répondre]
Je ne dis pas que c'est faux; je dis juste que "c'est aussi vieux que l'Internet", ça ne le fait pas comme source. Quand je contribue ici (rarement j'avoue), on me dit tout le temps de sourcer ce que je dis. Et ici, j'ai vu un article qui ne l'était pas, et je n'étais moi-même pas très sûr du contenu :-' .
Bref, tout ça pour dire qu'un lien vers les pages que tu as trouvées ne serait pas de refus je suppose, mieux vaut trop sourcer que pas assez. (Et désolé pour le retard de réponse, j'étais dans un autre pays (sisi :-')) Zulon (discuter) 17 avril 2008 à 16:30 (CEST)[répondre]

Page à revoir absolument!Modifier

Bonjour,

Les appellations WhiteHat, BlackHat viennent des Westerns. Elle a été repris dans le domaine de la sécurité. En lisant cette page je viens à me poser plusieurs questions sur sa rédaction.

Je pense qu'un débat doit être mené, sur les points suivants qui pour moi sont à soulever :

Il est écrit :

   * Les chapeaux blancs ou White hat : consultants en sécurité, administrateurs réseaux ou professionnel de la sécurité informatique, ils ont un sens de l'éthique et de la déontologie. Ce sont des personnes effectuant des tests d'intrusions en accord avec leurs clients et la législation en vigueur afin de qualifier le niveau de sécurité de leurs systèmes.

Désolé mais un simple étudiant peut-être à whitehat dans la mesure où il participe activement et partage l'esprit whitehat. Il n'y a pas de frontière professionnelle dans la sécurité. N'importe qui peut en faire partie. Il faut élargir la définition. Personnellement, je dirais juste qu'un whitehat est une personne qui préfére s'abstenir de toutes actions malveillantes, après une intrusion(et donc adopter une position de prévention) afin de répondre à son éthique, ou son devoir professionnel. Beaucoup de personne effectuant des intrusions illégales, se considèrent comme whitehat, juste par le fait qu'ils préviennent l'administrateur/propriétaire des risques encourues par son actuel système, et n'entreprennent aucunes toutes actions (malveillantes ou non). Donc ici, il n'y a pas lieu et question de la légalité de la chose. Tout dépends du but premier de l'utilisateur. Le terme WhiteHat n'est pas seulement pratiqué par le monde professionnel comme vous le sous-entendez!


   * Les chapeaux noirs ou Black hat : créateurs de virus, cyber-espions, cyber-terroristes et cyber-escrocs, agissant hors-la-loi dans le but soit de nuire soit de tirer profit de leurs actes illégaux. Ces hackers sont parfois nuisibles et n'ont pas le même sens de l'éthique que les White hats. Les plus nuisibles sont alors appelés crashers.

Il faudrait définir le mot nuire ici car il est ambigüe. Un blackhat, fait simplement, soit partie d'un mouvement qu'il juge bon de défendre la cause, aux travers d'actions(légal ou pas), soit tire profit de ses actes illégaux(comme vous le dîtes), ou encore développe des logiciels certes douteux, mais dont la légalité reste à la charge de l'utilisateur final, tout dépendra de l'utilisation! VNC est un client/serveur qui peut servir à des pirates, on en dis pas moins que leurs développeurs sont des blackhat! Dans tous les cas je comprends pas pourquoi vous dîtes "Ces hackers sont parfois nuisibles", On est tous 'nuisible' face à un élément. Les WhiteHats peuvent être nuisibles aux administrateurs réseaux à qui ils dévoilents leurs vulnérabilités, car ces mêmes administrateurs, peuvent risquer leurs places! Un blackhat rédigera plutôt un fulldiclosure, plutôt que de prévenir l'éditeur. Il veut frapper fort, pour prendre conscience ou tout simplement détruire l'image d'un logiciel(des fois dans le but de faire prendre conscience que c'est un logiciel ou une distrubtion à ne pas utiliser).


   * Les chapeaux gris ou Grey hat : s'ils n'hésitent pas à pénétrer dans les systèmes sans y être autorisés, ils n'ont pas pour but premier de nuire. C'est souvent l'« exploit informatique » qui les motive, une façon de faire la preuve de leur agilité. Cette catégorie recouvre le large panel de personnes se situant entre le Black hat et le White hat (beaucoup de hackers se considèrent Black Hat sans pour autant être nuisibles).

Euh la phrase de fin, entre parenthèse elle était pas à mettre dans la section blackhat ou vous vouliez parlez des "grayhat" ? Vous dîtes "C'est souvent l'« exploit informatique » qui les motive", désolé mais quelque soit la section, tout hacker qui se respect est également motivé par l'exploit informatique, la découverte.

   * Les script kiddies : généralement sans grande compétence, ceux-ci piratent plus par désir de se faire remarquer que de progression, en utilisant des programmes codés par quelqu'un d'autre. Ces personnes ne sont pas à proprement parler des hackers, mais elles se considèrent généralement comme tel.

Non ils n'ont aucunes compétences, si ce n'est d'utiliser les outils. Tout est dans le nom "Script kiddies"(Des gamins utilisant les scripts). Ici on entends par gamin, la démarche utilisé par la personne adoptant des réflexions de gamin(On peut être Script Kiddies à n'importe quel âge). Ici la personne est naïf, possédent peu de connaissance, étant préoccupé par l'aspect pratique du logiciel que technique. Elle utilise principalement l'outil pour nuire(pour une raison bête ou pas), se vanter de connaissance qu'il n'a pas...

  * les hacktivistes : Il serait réducteur de généraliser le cas et d'en déduire les white hats sont les gentils et les black hats sont les méchants. En effet, de nombreux débats se font entre les deux camps et aucun camp n'a réussi à prouver que le sien était la voie à suivre. De nombreux White hats ne servent que leurs intérêts alors que d'autres Black hats protègent ceux des autres. C'est d'ailleurs un sujet de troll récurrent.

C'est pourtant ce que vous avez fait de généraliser les rubriques! Tout les points négatifs pour les Blackhat, et tous les points positifs pour les Whitehats. Avec un mélange entre les deux qui produient une subtance grayhat. De plus vous ajoutez à la fin : "De nombreux White hats ne servent que leurs intérêts alors que d'autres Black hats protègent ceux des autres. C'est d'ailleurs un sujet de troll récurrent."

Euh à quoi bon avoir écrit l'article dans ce cas là? Ce que vous êtes en train de décrire c'est un GreyHat! Celui qui ne se positionne ni Blackhat, ni WhiteHat, c'est à dire que selon le contexte, il peut adopter ou non une action illégale, malveillante.

Un hacktiviste, est simplement une personne(faisant partie de l'un des trois mouvements décrit) faisant partie d'un groupe qui utilise le hacking pour défendre ses idées politiques. Ce groupe peut-lui même comprendre des Blackhat/Greyhat.

J'oublie beaucoup de chose, mais je ne peux pas détailler tout en une seule page.


"De nombreux White hats ne servent que leurs intérêts alors que d'autres Black hats protègent ceux des autres. C'est d'ailleurs un sujet de troll récurrent."
Il n'y a pas de contradiction dans cette phrase : le white hat peut utiliser la loi pour défendre ses intérêts personnels (politiques, financiers, ...) tandis qu'un black hat (par exemple un cyber terroriste) se pose en défenseur d'une éthique. --Pwapwal (d) 9 novembre 2010 à 11:38 (CET)[répondre]

Hacker ou cracker ?Modifier

Cet article est à traduire de l'article anglais, plus complet et correct. En effet un black hat est un cracker, et un hacker n'est pas un personnes qui pirates des ordinateurs à distance, ni qui créent des virus, contrairement à l'opinion couramment répandue, et reprise par les médias par facilité (entre hacker et cracker la différence est faible au son mais est très différente au niveau de sens, le hacker construit, et le cracker déconstruit.)

sources

Eric Steven Raymond, version archivée en 2006 (actuellement le site est sur http://catb.org/~esr/faqs/hacker-howto.html, il a été déplacé quelques fois)

  • et sa traduction en français en 1997
  • L'article anglais fait la nuance entre cracker et hacker. Amicalement, Dodoïste [réveille-moi] 26 août 2008 à 16:11 (CEST)[répondre]
  • Dictionaire: Hacker: "a person who illegally gains access to and sometimes tampers with information in a computer system". Un cracker est un hacker à intention criminelle. --Havang(nl) (discuter) 13 janvier 2015 à 13:17 (CET)[répondre]
Bonjour, je me permet d'ajouter la source suivante
Merci de rectifier ce article pour le faire correspondre à une vérité et non à une propagande.
--MetallicaMust (discuter) 5 décembre 2016 à 11:10 (CET)[répondre]
Bonjour MetallicaMust  ,
J'ai du mal à comprendre que cet article soit encore là avec les mêmes inexactitudes ! Je soutiens totalement ta demande "Merci de rectifier ce article pour le faire correspondre à une vérité et non à une propagande." ! En effet, malgré une multitude de sources confirmant que les hackers sont des pirates, l'antériorité historique de la culture hacker par rapport aux crackers qui tentent de se faire passer pour des hackers est aisément vérifiable et vérifiée. Cette vraie définition du hacking arrive même à mettre d'accord Richard M. Stallman et Eric S. Raymond pourtant farouchement opposés sur la question du logiciel libre vs l'open source !
Je suis personnellement trop peu rôdé à la participation sur Wikipédia pour prétendre refondre complètement cette page ou en demander la suppression, mais je pense sincèrement que c'est ce qu'il faut faire absolument : il y va de la réputation de Wikipédia et de son engagement de neutralité ! "Ce n'est pas parce qu'ils sont très nombreux à avoir tort qu'ils ont raison" (Coluche). Wikipédia se doit de rétablir la vérité, ou au moins de ne pas entretenir l'erreur. Si certains estiment que cette erreur est si répandue qu'elle ne peut pas être passée sous silence, elle peut faire l'objet d'un paragraphe "Controverse", comme on le voit sur beaucoup d'autres pages.
--Jibe74 (discuter) 20 juin 2019 à 23:30 (CEST)[répondre]
Bonjour,
Je constate avec regret que, non seulement les choses n'avance pas, mais qu'elles recule. Le premier paragraphe ne correspond même plus à la définition véritable de "bidouilleur" et la controverse et expurgée. la traduction ainsi que la définition de hacker est étrangère avec tout ce qui rapporte à une quelconque criminalité.
C'est vraiment malheureux.
--MetallicaMust (discuter) 10 février 2020 à 14:33 (CET)[répondre]
Bonjour MetallicaMust,
Il n’y a pas une « vraie » et une « fausse » définition : les deux définitions coexistent. Sur Wikipédia, on appelle cela une homonymie. Les informations sur les hackeurs dans la définition de Eric Steven Raymond se trouvent sur l’article « Hacker (sous-culture) ». L’article ici présent parle de la définition en sécurité informatique, c’est pourquoi les informations sur les bidouilleurs ont été retirées, elles doivent figurer dans l’autre article. —Pols12 (discuter) 10 février 2020 à 16:42 (CET)[répondre]
Salut Pols12,
Dans ce cas précis, il n'y a pas d'homonymie. Il n'y a qu'une définition à ce mot qui vient de sa traduction de l'anglais qui est très proche de "Bidouilleur". L'utilisation du terme hacker pour dire cracker est faux. Un hacker n'a absolument rien d'un "pirate informatique". Il n'existe pas de définition de hacker allant dans un sens criminel du terme. L'utilisation de ce mots en ce sens est une erreur. Le seul mot permettant de définir ce qui est écrit dans cette page est cracker. Du coup la présente page fait non seulement doublon a cause d'une erreur, mais en plus elle répand des idées fausse et qui sont clairement malhonnêtes, voir insultantes, pour les personnes concernées.
Voir : hacker sur Wikitionnaire ou sur la page jargon informatique.
La définition que peuvent donner les journalistes n'est pas juste ni une référence.
--MetallicaMust (discuter) 10 février 2020 à 17:16 (CET)[répondre]
Wikipédia:Neutralité de point de vue est clair : tous les points de vue doivent être mentionnés. De fait, ce n’est pas à toi de décider que « La définition que peuvent donner les journalistes n'est pas juste ». Je te conseille de lire « Wikipédia:Exactitude et vérité » qui t’éclairera sur ce point.
À la limite, tu peux intégrer l’étymologie du terme hacker si tu as une source, et expliquer que la définition originale a été détournée et que cela est contesté (mais avec des sources secondaires fiables). Mais en aucun cas Wikipédia ne fera disparaitre la définition du hackeur en sécurité informatique car elle est notable. —Pols12 (discuter) 10 février 2020 à 17:41 (CET)[répondre]
Bonjour Pols12, MetallicaMust et Jibe74. De fait, Larousse, l'Internaute et Universalis prennent le hacker pour un cracker. Même Cambridge et Oxford vont principalement dans ce sens, mais Merriam-Webster fait la nuance. En français, le GDT la fait aussi, qui est maître des barbarismes et emprunts. Bref, ce ne sera pas le premier ni le dernier anglicisme à voir son sens dévoyé (incompris ?) en traversant l'Atlantique, il faut bien nous rendre à l'évidence. Quand bien même il y aurait un doute, l'usage sur Wikipédia est plutôt d'être un mouton linguistique qu'un clocher (voir Discussion:Greenwashing par exemple). Réjouissons-nous, malgré la tendance actuelle, il nous reste encore un peu du geek ! — Vega (discuter) 11 février 2020 à 09:38 (CET)[répondre]
Salut Vega et Pols12,
« Wikipédia:Neutralité de point de vue est clair : tous les points de vue doivent être mentionnés ». Oui, c'est exacte, cependant il n'y a pas nécessité de créer une page par point de vue ! Une section expliquant comment et pourquoi le terme a été détourné et dévoyé, comment cela s'est répandu et comment le terme est utilisé à torts aujourd'hui avec un lien vers le "bon" mot serait amplement suffisant, non ? Encore une fois, la page Hacker_(sécurité_informatique) fait doublon avec la page Cracker. Il est possible faire un copier/coller de l'une sur l'autre.
Concernant les sources, c'est compliqué, comment fait-on ? On prend 100 sources secondaires fiables faisant consensus (sur ce sujet, ce sera difficile) et on fait une statistique ? Je pense que ce serait ridicule d'en arrivé là, non ? Pour l'étymologie, Wikitionnaire nous dit : « De l’anglais hack (« bidouiller, modifier, bricoler ») lexicalisé comme verbe du premier groupe par ajout du suffixe -er. » Il n'est pas possible d'en extraire un sens criminel et encore moins d'un casseur de sécurité. Un hacker ne casse pas, un hacker construit ! A ce propos, l'éthique des hackers est particulièrement claire et exclue toute dimension criminelle. En plus de cela, il y a les définitions de Eric Raymond et de Richard Stallman.
En ce qui me concerne (remarque tout à fait personnelle), hacker est une revendication personnelle est assumée. On ne peut qualifier de hacker qu'une personne qui le revendique à l'instar d'un anarchiste par exemple. La raison est que ce qui sous-tend le fait d'être hacker est trop complexe et implique trop de chose (c'est un mode de vie) pour qualifié le premier venu de hacker sans qu'il sache lui-même ce que c'est. Il est même possible de dire qu'il s'agit d'une affirmation et d'un positionnement politique (d'où une controverse et une polémique possiblement féroce).
Juste encore un petit mots pour vous remercier tous de ce débat très intéressant. Merci à vous ;-)
--MetallicaMust (discuter) 11 février 2020 à 16:11 (CET)[répondre]

Alors, oui, on pourrait (voire devrait) fusionner Cracker (informatique) et Hacker (sécurité informatique), mais quelques éléments doivent être pris en compte :

  • à cause du principe de moindre surprise, il est probable que la page s’appelle finalement « Hackeur » et non « Craqueur », mais peu importe, c’est un détail ;
  • que faire des « hackeurs éthiques » ([1]) ? Bon, on peut considérer que ça ira sur Hacking éthique.
  • que faire des « White hat » ? Bon, OK, actuellement ils ont un article pour eux, mais est-ce qu’une fusion avec « Hacker (sécurité informatique » ne serait pas intéressante ?
  • et pour les Black hat, ne faudrait-il pas fusionner avec Cracker (informatique) ?

Bref,   Plutôt pour la fusion entre Hacker (sécurité informatique), Cracker (informatique) et Hacking, mais je veux bien votre avis sur ces questions. —Pols12 (discuter) 11 février 2020 à 20:39 (CET)[répondre]

re-Salut Vega et Pols12,
Alors, moi je pensais comme ça :
  • Rediriger la page Hacker (sécurité informatique) vers la page Cracker (informatique). Encore une fois parce que c'est doublon et que le terme juste est Cracker ;
  • Il devra forcément y avoir une note en haut de page spécifiant "ne pas confondre avec hacker" et vice et versa sur la page hacker "ne pas confondre avec Cracker" avec une section spécifique, en sus, pour expliquer tout cela ;
  • "hackers éthiques" c'est un pléonasme, un hacker est forcément éthique, c'est l'une des chose qui le caractérise. Il n'est pas possible de se dire hacker sans assumer pleinement le code étique des hackers. Donc cela n'as aucun sens. C'est pour cette raison que la page hacker (sous-culture) devrait rediriger vers la page hacker qui ne serait, dès lors, plus une page d'homonymie ;
  • Lors que l'on parle de hat (White hat ou Black hat) il s'agit toujours de Cracker et jamais de hacker car il y a incompatibilité. Même si le White hat peut potentiellement, dans certains cas très spécifiques, être par ailleurs un hacker, mais lorsqu'il endosse l'identité de White hat, c'est pour désigné son intention en tant que Cracker. Il n'y a pas de confusion possible ;
  • les pages White hat, Grey hat et Black hat peuvent toujours exister tant qu'il y a suffisamment de chose à dire sur chacun d'eux. Il n'y a pas doublon puisque ce sont des page qui précise le type de Cracker qu'ils sont ;
  • La page hacking n'as, à mon sens aucune raison d'être, parce que c'est juste l'action de hacker et peut sans autre rediriger vers la page hacker ;
Il resterais donc la page Cracker (informatique) avec les variantes White hat, Grey hat et Black hat (qui ne sont pas des hackers) et la page hacker. les choses serait enfin claire et juste.
--MetallicaMust (discuter) 13 février 2020 à 00:31 (CET)[répondre]
J'ai oublié un truc !
Pourquoi il y a redirection de pirate informatique vers Hacker (sécurité informatique). La redirection n'est pas justifiée et elle ne pourrait même pas se faire vers Cracker (informatique) parce que ce n'est même pas la même chose.
--MetallicaMust (discuter) 13 février 2020 à 01:08 (CET)[répondre]


Définition et titreModifier

Quel est la différence entre hacker (sécurité informatique) et hacker (université) ? Serait-il opportun de les fusionner ou d'effectuer un renommage pour clarifier la situation ? Chaudeau (discuter) 22 juin 2014 à 16:02 (CEST).[répondre]

Oui, je suis tout à fait d'accord, cette redondance est plus que discutable !
De façon un peu surprenante cependant, la WP anglophone (et elle seule, je pense) fait la distinction entre Hacker (programmer subculture) et Hacker (computer security).
Mais, d'une part, le premier de ces deux articles est clairement mis en cause par des bandeaux. Et d'autre part, la page d'homonymie en:Hacker fait apparaître un troisième article Hacker (hobbyist), lui aussi contesté, faute de sources, avec proposition de fusion avec Hacker (programmer subculture).
En revanche, sur la WP francophone, la page d'homonymie Hacker renvoie uniquement vers Hacker (sécurité informatique) lorsqu'on parle d'informatique.
Bref, oui, il y a un article de trop : je pense que les deux devraient être fusionnés et renommés en Hacker (informatique) : le subtil distinguo qui existe actuellement ne fait qu'embrouiller les esprits, sans sources spécifiques (les sources qui figurent en bas de l'article hacker (université) ne sont absolument pas spécifiques à l'université !). -- — Azurfrog [नीले मेंढक के साथ बात करना] 27 mai 2015 à 10:31 (CEST)[répondre]

Suppression de hackers soi-disant célèbresModifier

J'ai supprimé ces deux entrées :

  • Florian (Preston) Mickaël : aucune référence, et j'ai beau chercher sur les actualités, je ne trouve rien. Il doit chercher à rester discret... Je l'aide en le supprimant de wp
  • Charles Fournier : lui, c'est l'inverse, on (il ?) cherche à le faire connaître. Un seul article (bien sourcé) raconte son exploit. L'article en question et l'entrée dans wp sont extrêmement élogieux pour quelqu'un qui a seulement trouvé une faille sur le site de la mairie de Colomiers... S'il fallait lister tous les white-hats du monde... Et comme cette personne a en parallèle une activité pro en maintenance informatique, ça ressemble beaucoup à de la pub ou de l'auto-promotion.

Si vous n'êtes pas d'accord avec mon avis, vous pouvez m'expliquer ici pourquoi. --Rodonnal (discuter) 23 septembre 2017 à 08:22 (CEST)[répondre]

Je ne pense pas que son intention était de se faire de la pub (Charles Fournier) d'après les sources aurait piraté pas loin de 2000 sites internet en bon hacker et démontré à la société Adopteunmec SAS une faille visant à la réputation de ses clients. Il mérite son statut sur wiki. cdt, Ol — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 217.128.241.28 (discuter) le 3 décembre 2017 à 17:44 (CEST) .[répondre]
Yes, ce gars est assez connu je pense aujourd'hui, avec ces 10 000 comptes récupérés, + les autres mairies mdrrr, il n'a pas tout dis à la presse mais a sécurisé beaucoup de sites. Bien à toi modérateur ! — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 212.83.173.214 (discuter) le 3 décembre 2017 à 17:52 (CEST).[répondre]
Charles fournier, c'est le gars qui a crée l'application froggyfit ?!!!!!! Oh non de dieu ! C'est un héros ce gars !!!! — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 193.56.242.96 (discuter), le 13 février 2018 à 21:41 (CET)[répondre]
Je viens de retirer à nouveau « Florian (Preston) Mickaël » qui avait été rajouté par une IP. —Pols12 (discuter) 28 avril 2019 à 12:43 (CEST)[répondre]

Phrase qui se contre-ditModifier

Salut à tous,

Dans la section terminologie on trouve cette phrase :
"le terme hackeur prend, en sécurité informatique, le sens de pirate informatique sans nécessairement la dimension cybercriminelle."

Heu... là il faut m'expliquer...

J'ai naturellement ajouté un le modèle modèle:contrad pour signaler qu'il y a une contradiction. Après il y a tellement tout qui est faux, qui est confondu et dévoyé dans tous les sens que je ne sais même pas si cela vaut la peine d'être corrigé.

--MetallicaMust (discuter) 13 février 2020 à 01:08 (CET)[répondre]

On peut s'introduire dans un système sans vouloir nuire à son propriétaire, voyez les white hats. Je vais tacher d'éclaircir cela dans le texte. — Vega (discuter) 7 juillet 2021 à 13:55 (CEST)[répondre]

OubliModifier

Je remarque que dans la section "Hackeurs célèbre" il à été oublié le hacker Hanna-Senpai (son vraie nom est Paras Jha) l'auteur du botnet Mirai — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 2A01:CB00:4AD:1100:F518:C84B:1B5D:F6F4 (discuter), le 6 mai 2021 à 16:00 (CEST)[répondre]

Les hackers ne sont pas des pirates!Modifier

Cet article penche pour une définition négative du Hacker au vu des agissements appréhensifs de certains.

La confusion vient du fait que la langue anglaise est imagée et que "to hack" peut vouloir dire pirater mais pas seulement. Voir par exemple ici https://www.larousse.fr/dictionnaires/anglais-francais/hack/585031

Il serait préférable de voir le Hacker comme un passionné, curieux de comprendre en profondeur un système technique.Le journal Hackable (https://connect.ed-diamond.com/Hackable)est un bon exemple. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Eclos (discuter), le 7 juillet 2021 à 10:04 (CEST)[répondre]

Bonjour Eclos, je partage votre avis, mais Wikipédia n'est pas prescriptive, elle ne fait que constater l'usage courant en français. Voyez la conversation « #Hacker ou cracker ? » plus haut. Heureusement, vous avez le choix, entre Hacker (sous-culture), Hacking et bien sûr Hack. — Vega (discuter) 7 juillet 2021 à 13:53 (CEST)[répondre]
Revenir à la page « Hacker (sécurité informatique) ».