Wikipédia:Principe de moindre surprise

Le principe de moindre surprise[1] vise à ce que l'information soit aisément comprise par le lecteur.

Cohérence entre le titre et le résumé introductifModifier

Le résumé introductif doit être cohérent avec le titre pour tous les lecteurs, quels que soient leur pays et leur culture. Par exemple, un titre très général doit être évité si l'article ne parle que d'un seul pays voire de 2 ou 3.

Choix du titreModifier

Le choix du titre doit généralement correspondre au principe de moindre surprise pour un lecteur.

Lorsqu’il y a plusieurs dénominations possibles pour un même article, il convient de créer une page de redirection pour chaque titre autre que le titre retenu. Ce dernier doit respecter les conventions sur les titres. Son choix se base sur les sources, qui déterminent le terme le plus couramment utilisé dans l'état actuel. En cas de désaccord, une discussion entre contributeurs est nécessaire.

Structure de l'article et vocabulaireModifier

Le commun des lecteurs ne doit pas être surpris à la lecture d'un article, ni dérouté par une rédaction confuse. D'autre part, il ne faut pas utiliser un langage provocant dans la description ou les arguments. Les informations doivent au contraire être présentées en anticipant la résistance du lecteur aux nouvelles idées.

L'utilisation d'un vocabulaire constant dans les parties qui sont techniques, ou plus difficiles à comprendre, est fortement recommandée. Il vaut donc mieux systématiquement employer le même terme plutôt que d'essayer d'enrichir le texte de synonymes. Une plus grande simplicité dans le vocabulaire choisi peut également contribuer à une meilleure compréhension. L'usage de termes inutilement compliqués est déconseillé.

Les concepts utilisés pour développer les explications ultérieures doivent avoir été définis en début d'article ou être détaillés à l'aide d'un hyperlien renvoyant au paragraphe ou à l'article correspondant. Les causes doivent être expliquées avant les conséquences et la séquence de logique doit être claire et nette, en particulier pour le lecteur qui ne connaît pas le sujet.

De même, toutes les abbréviations doivent être clairement définies à leur première occurrence dans le texte. Si la page est très longue, il ne faut pas hésiter à les redéfinir dans une section qui serait trop éloignée de la première définition afin de permettre une lecture non-linéaire de la page.

ExemplesModifier

Si un utilisateur de langue française souhaite en savoir plus sur la centrale nucléaire qui a explosé à Tchornobyl, il va probablement écrire Tchernobyl dans le moteur de recherche, d'une part car c'est sous cette graphie que la ville est davantage connue dans cette langue et employée dans les sources en langue française ; d'autre part parce que la catastrophe est indissociable du nom de la ville dans l'imaginaire collectif. Il est donc préférable que la page Tchornobyl, graphie valable mais moins connue, redirige vers Tchernobyl et de rediriger vers l'article sur la catastrophe depuis celui-ci. Le lecteur voit qu'un lien vers la page désirée, la catastrophe, est placé de manière bien visible dans le haut de l'article et clique naturellement sur ce lien.

Notes et référencesModifier

Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article intitulé « Aide:Comment rédiger un bon article#Principe de moindre surprise » (voir la liste des auteurs).
  1. Selon une résolution du conseil d'administration de la Fondation Wikimedia, le contenu des articles devrait être présenté au lecteur de manière à respecter ses attentes, quels que soient le sujet et l'aspect traités.

Articles connexesModifier