Ouvrir le menu principal

Discussion:Galileo (système de positionnement)

Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Limitation du GPSModifier

Ah bon?

le GPS souffre de nombreuses restrictions sur la précision du positionnement (de l'ordre de 20 mètres pour le signal gratuit)

Je recois une précision de 4 mètres presque tous les jours, et ce n'est pas rare de capter deux.

(le positionnement peut être impossible dans certaines zones du globe pour des raisons techniques ou/et politiques).

Bizzare, vue que les journalistes ont utilisés des GPS perso. en pleine guerre d'Irak (2003).

Il me semble que si la précision est meilleure en Europe c'est grâce à EGNOS et son système de bases au sol.
La qualité du signal peut être dégradé, c'est un fait technique. Par contre, je ne sais pas si le signal avait été crypté pendant la Guerre en Irak en 2003 ou simplement dégradé pour avoir une précision inférieur, ou encore qu'il était intact (ce pourquoi j'ai des doutes...) (à vérifier). Sanao 18 juillet 2005 à 07:35 (CEST)
Les recepteurs GPS civils peuvent être rendus totalement inutilisables lorsque l'armée américaine décide de crypter le signal. Sans la clé de décryptage, il est à ma connaissance impossible d'acquérir les signaux satellite.
La répartition des satellite GPS n'est pas uniforme sur le globe donc la précision de positionnement n'est pas égale partout.

La question de la précision du GPS est également un fait que j'ai de la peine à comprendre. Sur un récepteur tom tom, que j'ai eu à disposition, il semble que la précision maximale qui est indiquée est de 11m. Mais je ne sais pas d'où vient cette limitation.

En effet, EGNOS est un système de complément qui utilise des références au sol et 3 satellites pour corriger les signaux du GPS. Il semble que la maille de base de 20m de précision du GPS passe à 2m en utilisant EGNOS.

Mais par contre je ne sais pas quel sont les récepteurs qui disposent de cette fonctionnalité. De plus, c'est un système assez récent, vu que la date d'entrée en activité a été repoussée jusqu'en début 2006. (en tout cas pour les satellites, pas pour les stations au sol)

J'ai aussi entendu parler de récepteurs qui captent des signaux via le Radio_data_system depuis des stations de bases afin de corriger les signaux du GPS. C'est un des facteurs qui a décidé Bill Clinton à libérer le GPS du brouillage. Car celui-ci devenait inutile. Martouf

Le signal GPS gratuit est spécifié pour une précision de 17m avec une fiabilité de 95% horizontale (il vous fournit donc sur un plan horizontal au niveau de la mer une localisation exacte à 17m près dans 95% des cas). Le positionnement repose principalement sur l'envoi, dans le signal GPS, d'une donnée de temps (celle de l'horloge interne du satellite, très précise). Le temps donné dans le signal gratuit est moins précis que dans le signal militaire du GPS, ce qui entraîne une incertitude dans le calcul du positionnement du GPS. A cela s'ajoute que la constellation est pensée de manière à couvrir plus efficacement l'hémisphère nord où se situe l'essentiel des terres émergées (donc l'essentiel des opérations militaires américaines) et des pays utilisant le GPS de manière civile. Plus d'info dans le guide EGNOS du CNES. --Nasa.apollo (discuter) 20 janvier 2014 à 23:06 (CET)

Lien externe mortModifier

Bonjour,

Pendant plusieurs vérifications automatiques, un lien était indisponible. Merci de vérifier si il est bien indisponible et de le remplacer par une version archivée par Internet Archive si c'est le cas. Vous pouvez avoir plus d'informations sur la manière de faire ceci ici. Les erreurs rapportées sont :

Eskimbot 31 janvier 2006 à 03:09 (CET)

C'est fait. Sanao 31 janvier 2006 à 09:24 (CET)
Le site web CORDIS a migré vers l'adresse http://cordis.europa.eu. Le lien http://dbs.cordis.lu/cgi-bin/srchidadb?CALLER=NHP_FR_NEWS&ACTION=D&SESSION=&RCN=EN_RCN_ID:24384 est devenu http://cordis.europa.eu/fetch?CALLER=FR_NEWS&ACTION=D&SESSION=&RCN=24384 xtoff 21 septembre 2006 à 15:02 (CET)

Problèmes politiquesModifier

Il faudrait peut-être rajouter une section sur les difficultés de Galiléo, bien expliquées dans ces articles notamment: L'UE voudrait réattribuer le contrat Galileo aux États, Un GPS européen : le sauvetage de Galileo ou Les Européens tentent d'éviter le naufrage de Galileo

Cela semble en effet s'imposer, si - comme semble le dire cet article - cinq ans après le lancement du projet on en est à deux satellites... et en panne de financement pour les autres. Trimégiste (d) 26 novembre 2007 à 10:53 (CET)


Dix signaux dont 6 gratuitsModifier

Galileo diffusera dix signaux : six pour les services gratuits, deux pour le service commercial, deux pour le service public réglementé (PRS)

Quels sont les noms de tout ces signaux ? Je connais E5a E5b E5ab L1bc E6bc L1a E6a mais ça ne fait pas 10.

  • L1a et E6a sont PRS avec les trame de navigation G/NAV.
  • E6bc est commercial avec la trame de navigation C/NAV.
  • Et je suppose que les autres sont gratuit avec les trame F/NAV pour E5a et I/NAV pour E5b et L1bc.

Quelqu'un pourrait apporter des précisions?

Coupure de l'article le 15 décembre 2009Modifier

Bonjour, L'article devenant très gros (en kilo-octets), dépassant la recommandation d'une trentaine de Ko, j'ai pris l'initiative de commencer à le scinder en sous-articles ; et j'ai céé l'article Segment spatial. Plus tard, il faudra certainement faire de même pour le segment sol utilisateurs.--Cordialement, Kasos_fr, (d) 15 décembre 2009 à 11:09 (CET)


Quel est le planning ?Modifier

On pourrait rajouter le planning prévisionnel des 4 phases. Le début d'exploitation commerciale est prévu en 2014, c'est intéressant à savoir, plutôt à mettre en début de l'article, ne croyez-vous pas ? Pour la coopération avec certains pays, il faudrait peut être revoir le texte pour coller davantage à la réalité. Au sujet de l'organisation du projet, c'est intéressant aussi de voir comment les Etats s'impliquent dans ce projet. Cordialement. --GéGé twin (d) 23 juin 2010 à 17:35 (CEST)

Échec du lancement du 22 août 2014Modifier

"Les deux suivants ont été livrés en mai 2014 et ont été lancés le 22 août 2014 par une fusée Soyouz depuis la base de Kourou (1 : L'Express - 21 août 2014)" : C'est vrai, les satellites ont bien été lancés. Mais l'article de l'Express cité est antérieur aux faits !

En fait le lancement a été un échec dû à la défaillance du lanceur Soyouz, ce qui n'est pas indiqué dans la page Wikipedia pourtant mise à jour au 14 septembre soit trois semaines plus tard. Le lancement et les satellites perdus seraient à la charge de la commission européenne et de l'ESA (Challenges - 25 août 2014).

Ouhlà, va falloir que je regarde ça de plus près, parce-que sur le coup j'avais même pas remarqué...   (oui, c'était moi la modif' du 14, je crois...) --Friday83260 (Wanna talk ??) 2 octobre 2014 à 23:57 (CEST)

RéférencesModifier

Merci de laisser la section bibliographie liée aux références harvard. Treehill Opérateur - PdD 7 février 2016 à 19:39 (CET)

Article brouillonModifier

Comparé à la version anglaise, l'article très brouillon.
Sur la version anglaise, on a sur la droite le nombre de satellites actifs (15).
Il y a aussi une image de comparaison avec tous les autres systèmes GPS.
Ces informations ne sont pas sur la page Française. Il faut refaire l'article. --163.173.96.15 (discuter) 4 octobre 2017 à 15:50 (CEST)

Bonjour 163.173.96.15 (u · d · b)
La version anglais n'est pas une référence à atteindre pour la wikipédia française. Tous les articles ont toujours besoin d'information et d'amélioration. Mais l'article en français ne sera pas une copie de l'article anglais (ce n'est pas le but). Les informations que vous cherchez ne sont-elles par, par exemple, traitée sur un autre article tel que Galileo (segment spatial) ? Treehill Opérateur - PdD 4 octobre 2017 à 15:59 (CEST)

Précision GalileoModifier

L'article anglais ainsi que de nombreuses sources françaises (l'Express par exemple) font état d'une précision au mètre près pour le service de base et de l'ordre du centimètre pour le service payant, mais je n'ai pas trouvé (recherche rapide) de citation officielle d'un des porteurs du projet donc bien que je pense cette source fiable, je n'en suis pas complètement sûr.

Petite précision concernant la dégradation volontaire du service par les USA, il a été annoncé en 2007 par les USA que le système permettant de réduire volontairement la précision pour les utilisateurs lambdas ne serait plus implémenté sur les nouveaux GPS (GPS-III), ce système n'avait de toute façon à ma connaissance jamais été utilisé.

--31.205.38.186 (discuter) 4 mars 2019 à 01:17 (CET)

Utilisateur GalileoModifier

Jean-Christophe BENOIST se pose la question : qu'est-ce qu'un Utilisateur ? Pour moi c'est très simple ; c'est un utilisateur du système Galileo, comme il y en a du système GPS, et de tas d'autres systèmes. Par contre il a raison de critiquer le nombre annoncé à une certaine date. Il serait plus sympa de faire une courbe des utilisateurs en fonction du temps.--Caspien06 (discuter) 8 juin 2019 à 19:00 (CEST)

C'est un peu récursif : vous dites qu'un utilisateur est un.. utilisateur. On n'avance pas. Par exemple, pour ma part je possède 3 devices GPS, mais je ne suis qu'un seul "utilisateur" humain, alors que je pense que selon ces statistiques, il y a 3 "utilisateurs". --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 8 juin 2019 à 19:39 (CEST)
Vous avez supprimé le référence importante :
en , Galileo compte déjà près de 100 millions d'utilisateurs[1]. Vous notez que c'est le terme officiel utilisé par les responsables du système.
Moi aussi j'ai plusieurs GPS (bateau, voiture, smartphone, tablette) mais je me considère comme un utilisateur unique du système. C'est pareil dans le domaine du système télévision, qui lui est caractérisé par une taxe qu'on ne paye qu'une fois, heureusement, et pas pour chaque appareil du logement.--Caspien06 (discuter) 9 juin 2019 à 12:13 (CEST)

RéférencesModifier

Revenir à la page « Galileo (système de positionnement) ».