Discussion:François Cavanna

Discussions actives
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

AntisionismeModifier

Je pense qu'il faudrait aussi parler de son antisionisme. Il y a quinze jours sur Europe 1 chez Frédéric Taddéï, il tenait des propos finalement pas très éloignés de ceux de Mahmoud Ahmadinejad, disant qu'Israël n'aurait jamais du être créé en Palestine, mais "Ailleurs".Hektor 9 décembre 2005 à 12:43 (CET)

Je ne vois guère d'antisionisme là-dedans, puisque Théodore Herzl lui-même, à ce que j'ai pu comprendre, avait envisagé quelque temps de créer l'état d'Israël au Nigeria. Une encyclopédie ne doit pas suivre comme un bouchon flottant les vaguelettes de l'actualité immédiate, mais se situer au cntraire dans la perspective des siècles. 81.65.26.198 10 décembre 2005 à 18:09 (CET)

Attention les anglaisModifier

L'encyclopédie britannique et américaine dénommée en.Wikipedia n'a qu'une ébauchette d'article pour notre grand homme. Si quelqu'un aime Cavanna et a envie de traduire ... --Harvestman 11 janvier 2006 à 21:20 (CET)

=

Objectivité pleaseModifier

1.1: Mythe-vivant. Ben tiens, bonne pioche. Lecture: car dans un film totalement inconnu une "jolie militante déclare que pour elle Cavanna et Pierre Bourdieu sont les deux "mythes vivants" de notre temps". Chacun son avis, comme on dit. Surtout l'avis d'un personnage fictif. Et puis comme cela n'est pas assez explicite d'autres éloges sont dissimulés: desproges fan, debray aussi. Mais autant l'avouer tout de suite: le taux de subjectivité de cet article dépasse probablement celui d'uranium à Tchernobyl. Et la subjectivité pour la culture à ausi des retombées négatives. "Et c'est pour ça que je permet d'intimer l'ordre à certains salisseurs de mémoire qu'ils feraient mieux de fermer leur claque merde !". Ou de revoir cette feuille selon les convenances, s'ils préfèrent. --Shaddam 5 22 février 2007 à 22:09 (CET)

Je ne vois pas de subjectivité dans cet article, si les faits sont vrais (Desproges, Debray, la jeune fille) je ne vois pas le problème. Libre à toi de trouver des faits qui montre que des personnes se sont exprimées contre Cavanna.Eragny 4 mars 2007 à 19:27 (CET)
Eragny, Le problème n'est pas que ce soit vrai ou faux, c'est juste qu'il s'agit de faits complètement insignifiants.Ogaret 28 mars 2007
C'est une liste de paroles sur Cavanna. Ca enrichit l'encyclopédie ! Eragny 28 mars 2007 à 19:51 (CEST)

"Son rôle dans Charlie Hebdo nouvelle formule"Modifier

Tout le paragraphe intitulé « Son rôle à Charlie Hebdo nouvelle formule » épouse sans nuance la thèse de Pierre Carles, et à ce titre me semble assez peu conforme aux exigences d'objectivité de Wikipédia. On peut penser ce qu'on veut à titre personnel de la thèse développée dans « Choron dernière », mais je ne crois pas que ce soit le rôle de Wikipédia de se positionner pour ou contre. J'ai donc réécrit le paragraphe en question d'une façon qui me paraissait plus neutre. Si quelqu'un y trouve à redire, il peut en discuter ici ou sur ma page personnelle.


Le paragraphe original :

Son rôle à Charlie Hebdo nouvelle formule

Cavanna profite de son statut « d'ancien » pour remettre à leur place les membres de Charlie Hebdo qui auraient tendance à oublier leur passé. Dans le numéro du 14 janvier 2009, Cabu, dans un article en dessins, montrait qu'il désapprouve le film réalisé récemment au sujet de Georges Bernier (Choron dernière, de Pierre Carles) ; il évoque des aspects selon lui peu sympathiques de sa personnalité ainsi que sa responsabilité dans les problèmes financiers des journaux de l'époque Hara-kiri[13]. Dans sa chronique du 21 janvier 2009, Cavanna rappelle à Cabu que, malgré tout, sans Bernier, rien n'aurait été possible[14].


Le paragraphe tel que je l'ai modifié :

Son avis sur « Choron Dernière »

En janvier 2009 sort sur les écrans « Choron Dernière », un documentaire du réalisateur Pierre Carles consacré à Georges Bernier, alias « Professeur Choron », qui fut dans les années 60 le complice de Cavanna et un membre éminent de l'équipe de Hara-Kiri, Hara-Kiri Hebdo et Charlie Hebdo première mouture. Le film accuse la direction du Charlie Hebdo actuel – celui relancé en 1992 – d'avoir délibérément fait l'impasse sur l'héritage du Professeur Choron en cherchant à occulter sa mémoire et sa contribution à la création du journal. En retour, Philippe Val (directeur de la publication et de la rédaction de Charlie Hebdo), Cabu (directeur artistique) et Jean-Baptiste Thoret (critique cinéma) critiquent sévèrement le film et dénoncent un parti-pris abusif. Cabu, notamment, accuse Georges Bernier d'être directement responsable de la faillite financière de Hara-Kiri, Charlie-Mensuel et Charlie Hebdo première version. Cavanna, pour sa part, défend un point de vue moins tranché dans cette polémique qui oppose Pierre Carles à la direction du journal actuel. Il estime que « ceux qui, aujourd’hui, divinisent Choron ne le font que pour mieux démolir ce qu’est Charlie Hebdo aujourd’hui », mais reconnaît, face à Cabu, les mérites de Choron (qu'il décrit comme « une intelligence - non, pas « fulgurante », mais fort vive -, un esprit déroutant, alerte, s’adaptant très vite, d’une audace saisissante, d’une agilité souvent imprévisible ») et rappelle que sans lui, « il n’y aurait pas eu d’aventure Hara-Kiri, ni, conséquemment, de Charlie Hebdo ».


A bunch of green hood 23 août 2009 à 15h27

Une interview dans Le MondeModifier

Suite à un article de fond dans le magazine hebdomadaire du journal Le Monde sur Hara-Kiri (Hara-Kiri : Férocement drôle de Macha Séry, Le Monde Magazine nº 52 du 11 septembre 2010, pages 50-54), il y a une interview du fondateur du magazine (page 55), reprenant une citation de "François Cavanna : « Hara-Kiri était haï à l'unanimité »". À bon entendeur, salut… Asteriks (d) 14 septembre 2010 à 16:55 (CEST)

Liste des traductionsModifier

Il manque "Der Struwwelpeter". <kds. 110917.> — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 217.250.244.135 (discuter), le 17 septembre 2011 à 09:59

Italien aussi, comme Yves Montand, Coluche, Reggiani, Calogero, etc.Modifier

Bonjour François Cavanna était également italien, merci de ne pas toujours tout phagocyter. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 83.79.7.32 (discuter), le 30 janvier 2014 à 15:02

Oui, effectivement. Il est indiqué dans le chapeau de l'article qu'il est né d'un père italien. Il vous en faut plus ? Je ne vois rien de « phagocyté » là-dedans (même si j'ai un doute sur votre utilisation de « phagocyter »...) Sorwell (discuter) 30 janvier 2014 à 15:32 (CET)
Cavanna est italo-français ou plutôt franco-italien,voilà le phagocytage :) — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 81.62.43.134 (discuter), le 31 janvier 2014 à 15:44
Franco-italien ou plutôt italo-français n'est pas une nationalité. Je ne crois pas qu'il avait la nationalité italienne, étant né en France. S'il l'avait, il faut une source pour le préciser. Mezigue (discuter) 31 janvier 2014 à 16:18 (CET)
Je n'ai trouvé que cet article du Figaro qui le décrit comme « franco-italien », et l'article était truffé d'erreurs (qui ont éré corrigées, cf commentaires). Je doute qu'il soit fiable... D'accord avec Mezigue sur le doute concernant la nationalité italienne.
La « culture italienne » (qu'il avait) transparait dans le texte (père italien, Les Ritals...) Sorwell (discuter) 31 janvier 2014 à 16:38 (CET)


Beaucoup d'écrivains, comme Zola, sont des Italo-Francais, ainsi Max Gallo, Francois Cavanna, Armand Gatti, Inès Cagnati, Sébastien Japrisot, de son vrai nom Jean-Baptiste Rossi. Il en va de mème dans les arts plastiques avec Cesar, de son vrai nom Cesar Baldaccini, Ben, Raymond Moretti, Albert Uderzo. Dans le monde du spectacle se sont illustrés entre autres Ivo Livi, plus connu sous le nom d'Yves Montand, Michel Colucci devenu Coluche, Serge Reggiani, Lino Ventura, Michel Piccoli, Jacques Fabbri, Pierre Arditi, Christiane Minazzoli, Emmanuelle Riva, Robert Enrico, les Bouglione, Fratellini, Zavatta, artistes de cirque. Le sport n'est pas en reste avec Michel Platini, Piantoni, Battistero, Rene Vietto, Claude et Walter Spanghero, Jean Alesi, Henri Pescarolo, Didier Pironi.


Sources: http://www.cg06.fr/cms/cg06/upload/decouvrir-les-am/fr/files/rr132-1995-10.pdf

Merci pour le cours magistral, mais ça n'est toujours pas une nationalité. Mezigue (discuter) 31 janvier 2014 à 20:57 (CET)

Une petite erreurModifier

Bonjour

Je ne sais pas comment on corrige mais si quelqu'un peut le faire. Ce n'est pas sa fille Marie qui est morte d'overdose à 18 ans mais sa petite fille, voir l'article du Monde : http://abonnes.lemonde.fr/disparitions/article/2014/01/30/mort-du-dessinateur-francois-cavanna_4356745_3382.html

Merci d'avance

Alain

Ok, c'est corrigé ! Sorwell (discuter) 30 janvier 2014 à 16:11 (CET)

Jacques MartinModifier

Dans le chapitre "de Zéro à Charlie-Hebdo", on peut lire ceci : "Cavanna se montrera navré de la décision de DDT de quitter Charlie Hebdo, ce qui affecte quelque temps sa production littéraire dans l'hebdomadaire. Il le défendra contre des attaques de Jacques Martin" or le "Jacques Martin" renvoie à l'animateur ce qui est très bizarre, non ? Je me trompe ? Si c'est l'auteur de BD, c'est aussi étrange car il n'a pas participé ni à "Zéro", ni à "Charlie" selon l'article que vous lui consacrez dans l'encyclopédie. Enfin l'épisode avec Delfeil de Ton que vous qualifiez de "L'un comme l'autre, ainsi que leur ami Gébé, ont laissé ce qu'il fallait comme clés pour que l'on puisse comprendre à demi-mot pourquoi : il s'agit clairement d'une affaire non pas politique, ni littéraire, mais personnelle." est ainsi interprété dans l'article sur Delfeil de Ton : "La seconde fois, en 1975, il reste sourd aux appels qui lui sont faits. Le départ est définitif. Cette rupture a fait couler beaucoup d'encre et donné lieu à bien des interprétations. Avec le recul, la plus plausible paraît être d'ordre journalistique". Euh, faudrait voir à accorder vos violons les contributeurs...

C'est bien du Jacques Martin du Petit rapporteur qu'il s'agit. Par contre tout ce passage est dépourvu de sources... Le passage sur Choron Dernière est aussi démesuré. Mezigue (discuter) 30 janvier 2014 à 17:26 (CET)

PhotoModifier

Ne trouvez-vous pas que l'autre photo de Cavanna disponible sur Commons ferait mieux l'affaire que celle qui est actuellement employée (où on le sent déjà bien malade et où il ne se ressemble pas vraiment, à mon avis) ? Cette autre photo, retaillée, serait bien mieux pour l'infobox, qu'en dites-vous ? --Playtime (discuter) 30 janvier 2014 à 20:07 (CET)

Aide:Palette de navigationModifier

Le sujet de l'article est cité dans le Modèle:Palette Mai 68.

La règle précise que le modèle doit figurer au bas des articles dont il est fait mention dans la palette (« Sauf cas exceptionnels, on ne doit insérer une palette que dans les articles dont le titre est présent sur la palette »).

La question se pose donc (peut-être) de la pertinence (ou non) de la présence de cet article concernant un des deux fondateurs de Hara-Kiri et de Charlie Hebdo (exemples de l'esprit pré- et post-Soixante-huitard) dans cette palette.

Cordialement --Noelbabar (discuter) 17 novembre 2015 à 13:20 (CET)

Fichier proposé à la suppression sur CommonsModifier

Message déposé automatiquement par un robot le 2 octobre 2017 à 22:36 (CEST).

Revenir à la page « François Cavanna ».