Diocèse d'Osnabrück

Diocèse d'Osnabrück
(la) Dioecesis Osnabrugensis
Image illustrative de l’article Diocèse d'Osnabrück
La cathédrale Saint-Pierre d'Osnabrück.
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Église catholique latine
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse suffragant
Création 772
Province ecclésiastique Hambourg
Siège Osnabrück
Conférence des évêques Conférence épiscopale allemande
Titulaire actuel Mgr Franz-Josef Bode
Langue(s) liturgique(s) allemand
Calendrier grégorien
Paroisses 256
Prêtres 392
Religieux 91
Religieuses 965
Superficie 12 573 km2
Population totale 2 106 921 (2004)
Population catholique 580 615 (2004)
Pourcentage de catholiques 27,6 %
Site web http://www.bistum-osnabrueck.de/
Image illustrative de l’article Diocèse d'Osnabrück
Localisation du diocèse
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse d'Osnabrück (en latin : dioecesis Osnabrugensis) est une église particulière de l'Église catholique en Allemagne. Situé en Basse-Saxe, son siège est la cathédrale Saint-Pierre d'Osnabrück. Depuis 1994, il est suffragant de l'archidiocèse de Hambourg.

TerritoireModifier

Le diocèse d'Osnabrück couvre l'ancienne principauté épiscopale d'Osnabrück (Hochstift Osnabrück), l'ancienne principauté de Frise orientale, l'ancien duché d'Arenberg-Meppen, le bas-comté (Niedergrafschaft) de l'ancien comté de Lingen (Grafschaft Lingen), l'ancien comté de Bentheim (Grafschaft Bentheim), le comté de Diepholz (Grafschaft Diepholz), le comté de Hoya (Grafschaft Hoya) ainsi que la ville de Brême.

HistoireModifier

Cet article concerne le diocèse catholique d'Osnabrück au plan spirituel. Pour l'ancienne principauté épiscopale, voir Principauté épiscopale d'Osnabrück. Pour le diocèse luthérien, voir Église évangélique en Allemagne et Église évangélique en Hanovre (de)

Le diocèse d'Osnabrück est érigé en 772 par Charlemagne pour la christianisation des Saxons.

En 1543, le prince-évêque Franz von Waldeck se convertit à la confession d'Augsbourg. Du fait de l'alternance d'évêques catholiques et luthériens, Osnabrück est une des rares principautés du Saint Empire à échapper au principe Cujus regio, ejus religio.

Pendant la guerre de Trente Ans, le cardinal-évêque Eitel Friedrich von Hohenzollern-Sigmaringen tente d'y faire appliquer l'Édit de restitution rétablissant la prépondérance catholique mais les traités de Westphalie, en 1648, rétablissent l'équilibre entre les deux confessions. Par l'article 13 du traité d'Osnabrück (Instrumentum Pacis Osnabrugensis), signé le , la maison ducale de Brunswick-Lunebourg renonce aux coadjutories sur les archevêchés de Magdebourg et de Brême et sur les évêchés d'Halberstadt et de Ratzebourg. En contrepartie, elle obtient la succession alternative entre les évêques catholiques et ceux de la confession d'Augsbourg.

Le dernier prince-évêque est Frédéric Auguste d'York, fils cadet du roi George III du Royaume-Uni. Par le recès d'Empire du , l'évêché est sécularisé et son territoire incorporé à l'électorat de Brunswick-Lunebourg.

Par la bulle Impensa Romanorum Pontificum du [1], le pape Léon XII rend le diocèse exempt.

Après l'annexion du royaume de Hanovre par la Prusse en 1866, le diocèse d'Osnabrück subit le contrecoup de la politique anticatholique (Kulturkampf) du chancelier Otto von Bismarck.

Par la bulle Pastoralis officii du , le pape Pie XI supprime la préfecture apostolique du Schleswig-Holstein, ainsi que le vicariat apostolique de la Germanie septentrionale et incorpore leurs territoires au diocèse d'Osnabrück.

Par la constitution apostolique Omnium Christifidelium du [2], le pape Jean-Paul II élève l'administration apostolique de Schwerin, dont le siège est à Hambourg, au rang d'archidiocèse métropolitain, avec Osnabrück et Hildesheim comme suffragants.

Évêques avant 1803Modifier

Siège vacantModifier

Évêques depuis 1857Modifier

  • 1857-1866 : Paul Ludolf Melchers[20]
  • 1866-1878 : Johannes Heinrich Beckmann[21]
  • 1882-1898 : Johann Bernard Höting[22]
  • 1899-1914 : Heinrich Hubert Aloysius Voss[23]
  • 1914-1955 : Hermann Wilhelm Berning[24]
  • 1959-1957 : Gerhard Franz Demann[25]
  • 1957-1987 : Helmut Hermann Wittler[26]
  • 1987-1994 : Ludwig Averkamp[27]
  • depuis 1995 : Franz-Josef Bode[28], évêque auxiliaire Mgr Johannes Wübbe, depuis 2013.

Notes et référencesModifier

  1. (la) Bulle Impensa Romanorum Pontificum du 26 mars 1824, dans Bullarii romani continuatio, t. XVI, Rome, 1854, pp. 32-37 (consulté le 12 novembre 2012)
  2. (la) Constitution apostolique Omnium Christifidelium du 24 octobre 1994, publiée aux Acta Apostolicae Sedis (AAS), vol. LXXXVII (1995), n° 3, pp. 228-230 (consulté le 12 novembre 2013)
  3. (en) Bishop Johann von Diepholz (consulté le 12 novembre 2013)
  4. (en) Bishop Konrad von Diepholz (consulté le 12 novembre 2013)
  5. (en) Bishop Konrad von Rietberg (consulté le 12 novembre 2013)
  6. (en) Father Erich von Braunschweig-Grubenhagen (consulté le 12 novembre 2013)
  7. (en) Bishop Franz von Waldeck (consulté le 12 novembre 2013)
  8. (en) Bishop Johann von Hoya zu Stolzenau (consulté le 12 novembre 2013)
  9. (en) Father Heinrich von Sachsen-Lauenburg (consulté le 12 novembre 2013)
  10. (en) Father Wilhelm von Schenking zu Bevern (consulté le 12 novembre 2013)
  11. (en) Father Bernhard von Waldeck (consulté le 12 novembre 2013)
  12. (en) Father Philipp Sigismund von Braunschweig-Lüneburg (consulté le 12 novembre 2013)
  13. (en) Eitel Friedrich cardinal von Hohenzollern-Sigmaringen (consulté le 12 novembre 2013)
  14. (en) Franz Wilhelm cardinal von Wartenberg (consulté le 12 novembre 2013)
  15. (en) Bishop Ernst August von Braunschweig-Lüneburg (consulté le 12 novembre 2013)
  16. (en) Father Karl Joseph Ignaz von Lothringen (consulté le 12 novembre 2013)
  17. (en) Bishop Ernst August von Braunschweig-Lüneburg (consulté le 12 novembre 2013)
  18. (en) Archbishop Clemens August Maria von Bayern (consulté le 12 novembre 2013)
  19. (en) Bishop Friedrich von York und Albany (consulté le 12 novembre 2013)
  20. (en) Paul Ludolf cardinal Melchers (consulté le 12 novembre 2013)
  21. (en) Bishop Johannes Heinrich Beckmannl (consulté le 12 novembre 2013)
  22. (en) Bishop Johann Bernard Höting (consulté le 12 novembre 2013)
  23. (en) Bishop Heinrich Hubert Aloysius Voß (Voss) (consulté le 12 novembre 2013)
  24. (en) Archbishop Hermann Wilhelm Berning (consulté le 12 novembre 2013)
  25. (en) Bishop Gerhard Franz (Franziskus) Demann (consulté le 12 novembre 2013)
  26. (en) Bishop Helmut Hermann Wittler (consulté le 12 novembre 2013)
  27. (en) Archbishop Ludwig Averkamp (consulté le 12 novembre 2013)
  28. (en) Bishop Franz-Josef Hermann Bode (consulté le 12 novembre 2013)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier