Ouvrir le menu principal

Didone abbandonata

Libretto de Pietro Metastasio

Acte I, scène 5

Didone abbandonata (Didon abandonnée en français) est un livret en 3 actes de Métastase.

Premier livret original de l'auteur, Didone abbandonata fut écrit en 1724 pour le compositeur Domenico Sarro. Durant le siècle qui suivit, il fut utilisé par plus de 50 compositeurs parmi lesquels Nicola Porpora (1725), Leonardo Vinci (1726), Baldassare Galuppi (1740), Johann Adolph Hasse (1742), Niccolò Jommelli (1747), Tommaso Traetta (1757), Giuseppe Sarti (1762), Niccolò Piccinni (1770), Saverio Mercadante (1823).

L'histoire de Didon, reine de Carthage, et de son amour malheureux pour le héros troyen Énée est rapportée par Virgile dans l'Énéide, un des chefs d'œuvre de la littérature latine ; le thème avait été aussi traité, de façon beaucoup plus concise, par l'anglais Nahum Tate dans l'opéra Dido and Æneas mis en musique en 1689 par Henry Purcell.

RôlesModifier

Didone (Didon), reine de Carthage, amoureuse de
Enea (Énée)
Iarba, roi des Maures, qui apparait en tant qu'« Arbace »
Selene, sœur de Didon secrètement amoureuse d'Énée
Araspe, confident de Iarba et amoureux de Selene
Osmida, confidente de Didon

ArgumentModifier

L'action se déroule à Carthage. Dans la ville, qui est encore en construction, la reine Didon a aidé Énée et son équipage après qu'ils aient fait naufrage ; Didon et Énée sont saisis d'un amour fou l'un pour l'autre.

Acte IModifier

Énée dévoile à Séléné et à Osmida la promesse, qu'il a faite à son père mourant, de restaurer Troie ailleurs. Bien qu'il aime profondément Didon, il éprouve le devoir de partir en direction de l'Italie.

Didon remarque son trouble sans en deviner la raison. Osmida, mentant, prétend que le futur fondateur de Rome est jaloux de l'arrivée de l'émissaire du roi des Maures Jarba. Celui-ci arrive à Carthage accompagné du fidèle Araspe avec une suite solennelle de tigres et de lions. Il obtient une audience avec la reine, avec laquelle il prétend être Arbace, un messager du roi ; il propose alors la main du souverain à Didon, mais celle-ci refuse, prétextant qu'elle aime Énée et qu'elle veut l'épouser.

Jarba accepte alors l'aide de la traîtresse Osmida, qui lui promet le trône de Carthage s'il obtient Didon en mariage. Le roi ordonne à Araspe de tuer Énée par ruse, mais Araspe oppose un refus clair.

Rencontrant Énée, Jarba tente de le trucider avec son épée, mais il en est empêché par Araspe. Didon survient, et Jarba révèle sa véritable identité. Quand Didon et Énée restent seuls, ce dernier révèle la vraie raison de son conflit intérieur, suscitant une réaction furieuse de la reine.

Acte IIModifier

Acte IIIModifier

Mises en musiqueModifier

Ci-dessous une liste non limitative des très nombreux compositeurs qui ont travaillé sur le livret de Métastase.

Liens externesModifier