Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michaux.
Didier Michaux
Biographie
Naissance
[1] (75 ans)
Nationalité
Activité

Didier Michaux, né en 1944, est un docteur en psychologie, hypnothérapeute français.

BiographieModifier

En 1972, il effectue un séjour d’étude de trois mois aux États-Unis à Stanford, dans le laboratoire dirigé par le Professeur Ernest Hilgard, à Philadelphie au Pennsylvania Institute (Dr Martin Orne) et à Boston dans le laboratoire dirigé par T.X. Barber.

Il soutient en 1982 une thèse de doctorat intitulée « aspects expérimentaux et cliniques de l’hypnose ».

De 1975 à 1989, il collabore avec Léon Chertok à de nombreuses recherches[réf. souhaitée].

Il intègre le CNRS en 1982 et y poursuit son activité de recherche jusqu’en 1989. Parmi les thèmes abordés durant ces recherches on peut citer :

  • étude des relations entre la suggestion et l’hypnose ;
  • hypnose et douleur ;
  • mémorisation et hypnose ;
  • thermorégulation et hypnose ;
  • les représentations de l’hypnose.

En 1991, il crée l’Institut français d’hypnose, qu'il dirige. Il étend alors le champ de la formation à l’hypnose aux professions médicales et propose un cursus de formation à l’hypnoanalgésie et à l’hypnosomatique en parallèle du cursus d’hypnothérapie[réf. souhaitée].

Il soutient également une approche plurielle de l’hypnose et s’entourera pour cette raison de praticiens spécialisés dans les différents courants théoriques de l’hypnose : hypnose ericksonienne, hypnoanalyse, hypno-onirisme, hypnose et TCC

Professeur associé de psychologie clinique[réf. souhaitée] à l’université Paris X, il assure des enseignements dans ce champ de 1991 à 1998.

En 2003, il organise la réédition des deux textes fondateurs du Marquis de Puységur : « Mémoires pour servir à l’histoire et à l’établissement du magnétisme animal… » (1784-1785).

Par ailleurs, il participe activement au GEAMH (Groupement pour l’étude et les applications médicales de l’hypnose), d’abord en tant que directeur scientifique (1999-2004), puis, en tant que président (depuis 2005). Il contribue dans ce cadre à l’organisation de colloques sur le thème de l’hypnose et dirige les publications des actes de ces colloques :

  • La transe et l’Hypnose (1995),
  • Hypnose, langage et communication (1998),
  • Douleur et Hypnose (2004),
  • Hypnose et Dissociation psychique (2006),

BibliographieModifier

Livres ou chapitres d'ouvragesModifier

  • Manuel d'hypnose pour les professions de santé avec Y Halfon et C Wood (2007). Paris, Maloine, (ISBN 978-2-224-02911-1)
  • Traité d’hypnothérapie avec A. Bioy (dir.) (2007). Paris, Dunod (ISBN 978-2-10-050179-3)
  • Hypnose et dissociation psychique. (Dir.) (2006). Paris, Imago (ISBN 2-84952-038-1)
  • Douleur et Hypnose. (Dir.) (2004). Paris, Imago (ISBN 2-911416-93-7)
  • Aux sources de l'hypnose (Dir.) (2003), réédition des deux textes fondateurs du Marquis de Puységur (Mémoires pour servir à l’histoire et à l’établissement du magnétisme animal, Suite des mémoires), Paris, Imago. (ISBN 2-911416-80-5)
  • Hypnose, Langage et Communication. (Dir.) (1998) Paris, Imago. (ISBN 2-911416-12-0)
  • La Transe et l'Hypnose. (Dir.) (1995)-Paris, Imago. (ISBN 2-902702-94-9)
  • « Hypnose : le conflit phénomène / représentation sociale et ses enjeux », p. 57-108, in: Isabelle Stengers (dir.), Importance de l'Hypnose, Paris, Les Empêcheurs de Penser en Rond, 1993.
  • « Au-delà de la représentation sociale de l'hypnose : un phénomène aux formes multiples », in: Chertok, L. (dir.), Résurgence de l'hypnose, Paris, Desclée de Brouwer, 1984, p. 123-135.

ThèseModifier

  • Aspects expérimentaux et cliniques de l'hypnose. 1982, Paris, université Paris-VII, 750 p. (thèse pour le doctorat de 3e cycle).

Quelques articlesModifier

  • « La représentation sociale de l’hypnose, conséquences sur la connaissance et la pratique de l’hypnose » Perspectives Psychiatriques 2005;44(5):341-5.
  • « Mesure de l'hypnose et formes d'hypnose », Phoenix, 1991, 11-12, p. 101-105.
  • (en) « Toward a new paradigm of hypnosis: A model combining the social-psychological and special-process paradigm » Behav. Brain Sci., 1988, 11:4, p. 712-714.
  • « L'hypnose et ses applications », avec Chertok, L. Revue Française des Affaires Sociales, no hors série: Médecines Différentes, 1986, 175-186.
  • « Hypnose et inconscient: approche expérimentale et clinique », avec Chertok, L., Perspectives Psychiatriques, 1983, 91, 91-96.
  • « Les quatre formes de l'hypnose ». Science et Vie (numéro hors série : Le sommeil et les rêves), 1983, 142, 143-151.
  • « Thérapie et Hypnose », Santé Mentale, numéro spécial sur l'Hypnose, 1978, p. 45-53.
  • (en) « Dynamics of hypnotic analgesia: some new data » avec Chertok, L., Droin, M.C. (1976).-. The Journal of Nervous and Mental Disease, 164, p. 88-96.
  • « Douleur et Hypnose » avec Chertok L, Droin MC, L'évolution Psychiatrique 1976;1:143-164.

FilmsModifier

  • Le corps et la raison, avec L. Chertok, 1990.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier