Hypnose ericksonienne

L'hypnose ericksonienne est issue de la pratique de Milton Erickson (1901-1980). Caractérisée par une approche souple, indirecte (métaphores) et non dirigiste[réf. souhaitée], cette forme d'hypnose a donné naissance à de nombreux courants de psychothérapie moderne : thérapie familiale, thérapie brève (stratégique, systémique), programmation neuro-linguistique (PNL)...[Selon qui ?]

PhilosophieModifier

Pour Milton Erickson, l'inconscient est profondément bon et puissant[réf. souhaitée]. Il se révèle une puissance bienveillante avec laquelle l'état hypnotique doit permettre de coopérer. L'inconscient est capable de mobiliser des ressources intérieures, des potentialités susceptibles de conduire aux changements désirés. L'hypnose ericksonienne a pour but d'amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du problème.

Milton Erickson enseignait à ses étudiants le respect du patient : chaque personne est unique et il ne peut y avoir de normalisation des techniques inductives; il faut prendre en compte la personnalité du patient et respecter sa demande.

Son approche s'illustre par une citation lors d'une conférence[1] que Milton Erickson donna à Seattle en 1965 :

« Vous ne contrôlez pas le comportement d'une quelconque autre personne. Vous apprenez à le connaître, vous aidez les patients en l'utilisant, vous aidez les patients en les dirigeant de telle façon qu'ils rencontrent leurs besoins; mais vous ne travaillez pas avec les patients pour atteindre vos propres buts. Le but est leur bien-être, et si vous réussissez à obtenir leur bien-être, vous touchez directement votre propre bien-être. »

En France, c'est le Dr Jean Godin qui va le faire connaitre à partir des années 1980 en créant à Paris l'institut Milton H. Erickson, puis l'Association Française de Nouvelle Hypnose (AFNH).

Le Yes-Set est une des techniques de cette hypnose et consiste en une accumulation des vérités débouchant sur une proposition fallacieusement vraie mais qui devrait être acceptée par l'auditoire[2].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  • Jean Godin, La Nouvelle Hypnose, Paris, 1992, Albin Michel

RéférencesModifier

  1. Erickson, M., (2009). L'hypnose thérapeutique : quatre conférences. ESF éd.
  2. Le Yes-Set: une technique d’hypnose qui FORCE vos prospects à vous dire « OUI », Virtuose marketing, Cédric Vimeux, 12 mai 2011