Ouvrir le menu principal

David et Jonathan (association)

association
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir David et Jonathan.
David et Jonathan
upright=Article à illustrer Organisation
Histoire
Fondation
1972
Cadre
Type
Forme juridique
Domaine d'activité
Siège social
Pays
Organisation
Membres
450
Président
Affiliation
Inter-LGBT, Réseaux Parvis, Les oublié-e-s de la mémoire.
Site web
Identifiants
RNA

David et Jonathan est une association LGBT française d'accueil chrétien, créée en 1972 et déposée en préfecture en 1983.

Sommaire

HistoriqueModifier

À la suite d'une table ronde sur l’homosexualité et le christianisme organisée dans le cadre du groupe Arcadie le à Paris[1], une association informelle de personnes se crée en décidant de se retrouver un mois plus tard donnant naissance[2] à Christianisme et homophilie. David et Jonathan, nom qui prévaut aujourd'hui, était au départ le nom d'un bulletin régulièrement édité. Le groupe se transforme officiellement en association loi 1901 en octobre 1983. L'activité de l’association consistait en l'organisation de débats et de rencontres entre les personnes homosexuelles ayant la foi. Voici comment l'association, elle-même, relate ses débuts :

« David et Jonathan s'inspirera du modèle [des premières réunions] : débats, rencontres entre homosexuels en demeurant discrets parce que tiraillés entre leur sexualité, la bienséance sociale, et leur foi[3]. »

L’organisation, à l’origine uniquement parisienne, s’étend à travers la France, puisque des groupes locaux dans quelques grandes villes françaises voient le jour. Aujourd'hui, ce que l'on peut considérer comme un « mouvement », que constituent l'association mais aussi ses groupes locaux, est connu sous le nom de David et Jonathan, dont les membres s'appellent des « déjistes ».

Le nom de l'association fait référence à un passage biblique, qui expose les relations de David, Saül et Jonathan[4].

L'association est membre de l'inter-LGBT, du Centre LGBT Paris-Île-de-France, de l'ILGA-Europe, du RAVAD, des Réseaux du Parvis, du Forum européen des groupes chrétiens gays et lesbiens et de nombreux regroupements associatifs locaux, et agréée pour intervenir en milieu scolaire et dans les prisons[5].

Notes et référencesModifier

  1. Julian Jackson, Arcadie, Éditions Autrement, page 259.
  2. Historique simplifié
  3. Création de l'association
  4. Régis Courtray (dir.), David et Jonathan, Histoire d’un mythe, Beauchesne, coll. « le point théologique », , chap. 64.
  5. « Convention », sur www.justice.gouv.fr,

Voir aussiModifier