Ouvrir le menu principal

Dépenses de défense des pays de l'OTAN


Cet article traite des dépenses de défense des pays de l'OTAN. Les budgets de la défense sont les sommes que les États dépensent pour la mise sur pied, le maintien en condition et le déploiement en opérations de leurs forces armées. Leur définition précise est propre à chaque pays, ce qui complique les comparaisons internationales. Des statistiques sont publiées chaque année par l'OTAN selon une méthodologie que doivent suivre tous les pays membres afin de rendre les données comparables entre pays et dans le temps.

Évolution des dépensesModifier

 
Évolution réelle des dépenses de défense des pays de l'OTAN en % d'une année à l'autre (2012-2019)[1],[a]

La baisse des dépenses de Défense des pays membres de l'OTAN, amorcée depuis la fin de la guerre froide, se poursuit au cours des années 2010. L'écart est important entre les Européens et les États-Unis dont l'effort de dépense exprimé en pourcentage du PIB est entre 2014 et 2016 en moyenne deux fois et demi plus élevé que celui de leurs alliés européens de l'OTAN. Cette différence s'explique en partie par le rôle mondial des États-Unis et leur engagement dans les guerres d'Afghanistan et d'Irak. Les États-Unis continuent d'être à un niveau de dépenses militaires très supérieur à tous les grands pays industrialisés occidentaux ce qui entretient tout à la fois leur poids prépondérant au sein de l'Alliance et leur demande que les Européens en fassent davantage pour leur sécurité. En 2015, alors que les États-Unis représentent 45,9 % du PNB des membres de l'OTAN, leur budget de la Défense compte pour 71,9 % du total de ses membres[2].

La tendance à la baisse s'inverse en 2016 en Europe : cette année là, les dépenses de défense des pays européens de l'OTAN augmentent de 3,31 % en termes réels[a]. Aux États-Unis, les budgets militaires repartent à la hausse avec l'arrivée de Donald Trump à la présidence, qui met fin aux années de baisse voulues par Barack Obama. Ces évolutions récentes ne modifient pas substantiellement l'écart entre les États-Unis qui consacrent en 2019 à leur défense 730 milliards US$, contre 284 milliards US$ au total pour les pays d'Europe membres de l'OTAN, soit 2,5 fois plus[1].

Objectif 2 % du PIBModifier

 
Source OTAN - Données estimées pour 2016[3].

Lors du sommet de 2014 au pays de Galles, les 28 États membres de l'OTAN se sont engagés à consacrer au moins 2 % de leur PIB aux dépenses militaires à l'horizon 2024. En 2017, seuls la Grèce, l'Estonie, le Royaume-Uni, la Pologne et les États-Unis respectent déjà cette règle[4].. Les dépenses de défense des États-Unis représentent de manière constante depuis 2010 plus de 70 % des dépenses de défense des pays de l'OTAN : selon les données publiées par l'OTAN, le budget militaire des États-Unis s'élève en 2017 à 683 milliards de dollars, soit 72 % du budget total de défense des États membres[5]. Ce déséquilibre leur donne un poids prépondérant dans les décisions[4] et traduit la faiblesse de l'effort de défense des États européens et leurs hésitations à bâtir une défense européenne moins dépendante des États-Unis.

Tableau détaillé des dépenses de défense des pays de l'OTANModifier

Budgets 2002 des pays de l'OTAN en milliards de dollars US et en pourcentage du PIB si indiqué.

Dans sa comptabilité, la seule qui vaille pour les comparaisons internationales, l'OTAN harmonise les dépenses, retirant par exemple toute l'activité non militaire des gendarmeries ou des marines militaires. Ces tâches sont la plupart du temps assurées par des administrations civiles, Police ou Garde-Côtes dans la majorité des nations de cette alliance.

L'Islande n'a pas de forces armées et ne figure donc pas dans ce tableau.

L'OTAN publie en juin 2019 des données définitives pour l'année 2017 et des estimations pour 2018 et 2019[1].

Classement des pays par budget consacré à la Défense
US$ courants 2002[6] 2017[1] 2018e[1]
Forces armées G US$ %

PIB

G US$ %

PIB

G US$ %

PIB

  Albanie 0,14 1,11 0,18 1,17
  Allemagne 24,90 1,5 % 45,58 1,23 49,47 1,24
  Belgique 2,53 1,3 % 4,43 0,90 4,84 0,91
  Bulgarie 0,43 0,72 1,24 0,96 1,48
  Canada 7,40 1,2 % 23,70 1,44 22,07 1,29
  Croatie 0,92 1,67 1,04 1,72
  Danemark 2,40 1,5 % 3,78 1,15 4,56 1,30
  Espagne 11,40 1,2 % 11,86 0,90 13,19 0,92
  Estonie 0,13 0,54 2,03 0,61 2,00
  États-Unis 329,00 2,9 % 642,94 3,31 672,25 3,30
  France 46,30 2,5 % 46,04 1,78 50,46 1,82
  Grèce 3,50 4,6 % 4,75 2,34 4,85 2,23
  Hongrie 1,08 1,8 % 1,47 1,05 1,79 1,15
  Italie 19,40 1,9 % 23,85 1,21 25,00 1,21
  Lettonie 0,12 0,53 1,74 0,70 2,01
  Lituanie 0,23 0,82 1,72 1,06 1,98
  Luxembourg 0,18 0,8 % 0,32 0,52 0,37 0,54
  Monténégro % 0,07 1,36 0,08 1,54
  Norvège 3,80 2,1 % 6,46 1,59 7,07 1,66
  Pays-Bas 6,60 1,6 % 9,62 1,15 11,11 1,21
  Pologne 3,50 2,0 % 9,94 1,89 11,86 2,02
  Portugal 1,30 2,1 % 2,70 1,23 3,22 1,35
  Roumanie 1,15 3,64 1,72 4,36 1,82
  Royaume-Uni 46,00 2,4 % 55,67 2,11 60,45 2,14
  Slovaquie 0,45 1,05 1,10 1,30 1,22
  Slovénie 0,31 0,48 0,98 0,55 1,01
  République tchèque 1,62 2,1 % 2,25 1,04 2,75 1,12
  Turquie 5,80 3,8 % 12,97 1,52 14,14 1,85

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a et b Données fournies par l'OTAN, calculées sur la base des prix de 2015.

RéférencesModifier

  1. a b c d et e Dépenses de défense des pays de l'OTAN (2012-2019)
  2. OTAN, « Les dépenses de Défense des pays de l'OTAN (2009-2016) », sur nato.int, .
  3. « Informations sur les dépenses de Défense », sur nato.int, .
  4. a et b Luc Lenoir, « Otan: qui finance quoi? », sur lefigaro.fr.
  5. « Les dépenses de défense des pays de l'OTAN (2010-2017) », sur nato.int, (consulté le 9 décembre 2017).
  6. Source : Atlas stratégique 2004, OTAN.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Informations sur les dépenses de défense, OTAN, (lire en ligne).
  • Les dépenses de défense des pays de l'OTAN (2012-2019), OTAN, (lire en ligne).
  • Informations sur les dépenses de défense pour 2014 et estimations pour 2015, OTAN, (lire en ligne).
  • Données économiques et financières concernant la défense de l'OTAN - Dépenses de défense des pays de l'OTAN (1990-2011), OTAN, (lire en ligne).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier