Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir D'Entrecasteaux.

D'Entrecasteaux
Image illustrative de l’article D'Entrecasteaux (aviso)
Maquette de l'aviso colonial d'Entrecasteaux au Musée national de la Marine, à Paris
Type Aviso colonial
Classe Bougainville
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Chantier naval Chantiers et Ateliers de Provence, Port de Bouc
Quille posée
Lancement
Armé
Statut Retiré du service actif le
Équipage
Équipage 14 officiers, 121 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 103,70 m
Maître-bau 12,50 m
Tirant d'eau 3,85 m
Déplacement 2 157 tonnes
Propulsion 2 moteurs diesel Burmeister & Wain
2 hélices
Puissance 3 200 cv
Vitesse 17 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 3 canons de 138 mm modèle 1927 sur tourelle simple
4 canons de 37 mm antiaériens sur tourelle simple
6 mitrailleuses de 13,2 mm
Rayon d'action 13 000 milles à 8,5 nœuds
7 600 milles à 14 nœuds
Carrière
Port d'attache Port militaire de Toulon

Le D'Entrecasteaux était un aviso colonial de la classe Bougainville en service dans la Marine française.

Sommaire

CarrièreModifier

Sa construction commence en 1929 aux Chantiers et Ateliers de Provence de Port de Bouc. Mis à flot le , armé définitivement à Lorient, il part en campagne en Atlantique, dans le Pacifique en 1933 et sur les bancs de Terre-Neuve en 1934.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, il se trouve à Casablanca. Il quitte le Maroc pour le Sénégal le , puis participe à la défense de Dakar du 23 au 25 septembre.

Le , il est gravement avarié par les Anglais en défendant la base de Diégo-Suarez, durant la bataille de Madagascar. Il s'échoue en flamme à la baie des Cailloux Blanc. 16 hommes d'équipage sont tués au cours de cette bataille.

Renfloué le , et réparé, il rallie les forces alliées. En 1944, il navigue dans l'océan Indien (Diégo-Suarez, Aden, Djibouti). Le , il rallie Bizerte puis est mis en réserve. Il est rayé des listes le puis démoli à Bizerte[1].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier