Ouvrir le menu principal

Cyprien (film)

film de David Charhon, sort en 2009
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cyprien.
Cyprien
Réalisation David Charhon
Scénario Élie Semoun
David Charhon
Benjamin Guedj
Romain Levy
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 100 minutes
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Cyprien est un film français réalisé par David Charhon, sorti en 2009.

SynopsisModifier

Cyprien est un homme de 35 ans féru de haute technologie (ou geek) très timide. Au travail, il est considéré par certains de ses collègues dont il est le souffre-douleur comme un loser dont la vie est ratée. Mais tout va changer lorsque Cyprien reçoit son nouveau déodorant : celui-ci lui permet de devenir Jack Price (en référence à Jack Sparrow et au site PriceMinister), beau gosse et grand séducteur, quand il le souhaite.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Personnages principauxModifier

  • Cyprien : Cyprien, le héros du film, est le souffre-douleur de ses collègues. Il s'est infiltré dans la base de données du Pentagone à la suite d'un pari. Il a aussi corrigé le bogue de l'an 2000 sans que personne ne s'en aperçoive.
  • Kiki : Kiki est entré dans le livre Guinness des records pour avoir visionné la trilogie Matrix durant 102 heures, 27 minutes et 34 secondes.
  • Juju : Juju a battu Jean-Claude Van Damme sur Street Fighter au Worldwide Championship en .
  • Godzilla : Il est champion du monde de Pac-Man au Pac-Man Championship Edition de 1981 à 1996. Il possède le cybercafé Godzilla et est le premier homme à avoir eu Pac-Man en France.

Autour du filmModifier

RéceptionModifier

Avec seulement 697 000 entrées[1], Cyprien arrive à la 69e place du box-office français.

Le film a été nominé 6 fois aux Gérard du cinéma 2009 et reçu le Gérard du Plus mauvais film : le réalisateur David Charhon était la seule personne présente lors de cette cérémonie pour recevoir cette « récompense » en mains propres[2]. Catherine Deneuve quant à elle gagna le Gérard du désespoir féminin pour sa prestation. Le film est considéré comme une insulte envers les "geeks" et comme l'un des plus mauvais film du cinéma français de ces dix dernières années. Produit par l'animateur de télévision Arthur, ce film a été très mal reçu par le public. Arthur lui-même a été victime d'insultes et de brimades, notamment sur les réseaux sociaux tels que Twitter[réf. nécessaire].

Notes et référencesModifier

  1. http://www.cinefeed.com/index.php/box-office-2009 Box-office 2009 sur Cinefeed
  2. Gérard du cinéma : un palmarès prestigieux publié le 13 mai 2009 sur Voici.fr

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier