Cyngen ap Cadell

Cyngen ap Cadell (778? - 854?) était un roi de Powys (est du Pays de Galles).

Cyngen ap Cadell
Titre de noblesse
Roi
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Fratrie
Conjoint
Tutglud ach Brychan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Elisedd ap Cyngen
Gruffydd ap Cyngen (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

OrigineModifier

Cyngen descendait de Brochwel Ysgythrog [1].

Après un règne assez long d'environ 45 ans (c. 808 à 853), il abdique et fait un pèlerinage à Rome et y mourut vers 854 ou 855[2] On pense qu'il est le premier roi gallois à avoir visité Rome après la réconciliation entre l'Église galloise et l'Église romaine concernant la date de Pâques.

RègneModifier

Cyngen doit faire face au expéditions menées par Cenwulf de Mercie en 818 et qui meurt 3 ans plus tard à Basingwerk sur la côte nord à proximité de Chester, et de Ceolwulf Ier qui concentrent leurs efforts sur le nord du Pays de Galles mais pénètrent aussi jusqu'au Dyfed[3]. En 823 Beornwulf s'empare de la citadelle galloise de Deganwy et proclame qu'il a conquis la totalité du royaume de Powys. Il est tué peu après et la puissance de la Mercie décline du fait des rivalités des prétendants au trône et de la montée en puissance d'Egbert de Wessex. En 830 ce denier envoie une armée au Powys et obtient la soumission de Cyngen qui le reconnaît comme suzerain. Cyngen fut le dernier roi de la lignée directe de la maison royale de Powys.

Cyngen fut également le souverain qui érigea le Pilier d'Eliseg, en l'honneur de son bisaïeul, Elisedd ap Gwylog. Celui-ci se dresse près de l'abbaye de Valle Crucis.

SuccessionModifier

Bien qu'il eût quatre fils nommés Elisedd ap Cyngen, Ieuaf ap Cyngen, Aeddan ap Cyngen, Gruffydd ap Cyngen mort tous à cette époque ou un peu après, son royaume est annexé à sa mort par Rhodri le Grand, roi de Gwynedd (nord du Pays de Galles) en vertu du mariage que son père avait contracté avec Nest, la sœur de Cyngen[4].

Notes et référencesModifier

  1. [C]incen map Catel map Brocmayl map Elitet map Guilauc map Eli map Eliud map Cincen map Brocmail map Cinan map Maucant map Pascent map Cattegir[n] map Catel (map) Selemiaun. Harleian Genealogies
  2. (en) Timothy Venning, The Kings & Queens of Wales, Mill Brimscombe Port Stroud, Amberley Publishing,, (ISBN 9781445615776), p. 117
  3. (en) David Walker Medieval Wales Cambridge University Press, Cambridge 1990 réédition 1999 (ISBN 0521311535), p. 15
  4. (en) Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens Robinson (London 1998) (ISBN 1841190969) « Cyngen ap Cadell Powys c828-853 » p. 155-156

SourceModifier

  • (en) Peter Bartrum, A Welsh classical dictionary: people in history and legend up to about A.D. 1000, Aberystwyth, National Library of Wales, (ISBN 9780907158738), p. 202 CYNGEN ap CADELL ap BROCHWEL. (d.855).