Ouvrir le menu principal

Couvent des Ursulines de Vesoul

couvent situé en Haute-Saône, en France

Couvent des Ursulines de Vesoul
Image illustrative de l’article Couvent des Ursulines de Vesoul
Présentation
Culte Catholique romain
Type Couvent
Rattachement Archidiocèse de Besançon
Début de la construction XVIIe siècle
Fin des travaux XVIIIe siècle
Protection  Inscrit MH (1992)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Ville Vesoul
Coordonnées 47° 37′ 25″ nord, 6° 09′ 21″ est

Le couvent des Ursulines est une ancienne maison religieuse de l'ordre de Sainte-Ursule située à Vesoul, dans le Vieux-Vesoul. Une grande partie des bâtiments fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 21 décembre 1992[1].

Le bâtiment abrite aujourd'hui le musée Georges-Garret.

Sommaire

HistoireModifier

 
Cour intérieure

Les ursulines s'établissent à Vesoul à partir de 1615 par Anne de Xainctonge mais elles louent alors une maison. Elles font édifier une chapelle à partir de 1632. Enfin, le couvent actuel est édifié à partir de 1680 par deux maçons savoyards, Nicolas Amoudru et Nicolas Chappuis[2].

D'une grande sobriété architecturale, il s'ouvre sur la rue par un porche orné de niches de style Renaissance, suivi d'une avant-cour où se trouve un escalier. Le couvent proprement dit est organisé autour d'une vaste cour intérieure.

Les religieuses aménagent les environs dans les années qui suivent : le mur d'enceinte de la ville est déplacé en 1695 afin de permettre la construction d'un jardin ; puis une écurie est achetée en 1716 et un bâtiment destiné à recevoir des classes construit en 1716[2].

Le couvent est fermé et vendu comme bien national à la Révolution. De 1808 à 1835, il sert de prison. Une École normale ouvre dans le bâtiment Sud en 1834 puis occupe tout l'ancien couvent. L'ancienne église est elle utilisée comme théâtre municipal de 1827 au début du XXe siècle. L'aménagement intérieur et le bâtiment entre église et couvent ont été détruits mais les façades et les volumes restent proches de ce qu'étaient le couvent au XVIIIe siècle[2].

À la fin du XXe siècle, des concerts sont organisés en période estivale dans la cour intérieure du musée.

Musée Georges-GarretModifier

Article détaillé : Musée Georges-Garret.

Le musée municipal d'archéologie et des beaux-arts est situé dans l'ancien couvent depuis 1981.

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier