Ouvrir le menu principal

Course en ligne masculine des juniors aux championnats du monde de cyclisme sur route 2018

32e Course en ligne masculine des juniors aux championnats du monde de cyclisme sur route
Championnats du monde de cyclisme sur route juniors Cycling (road) pictogram.svg
20180927 UCI Road World Championships Innsbruck Men Juniors Road Race Award Ceremony 850 0668.jpg
Généralités
Course44e Course en ligne masculine des juniors aux championnats du monde de cyclisme sur route
CompétitionChampionnats du monde de cyclisme sur route 2018 CDM
Date27 septembre 2018
Distance126,8 km
PaysAUT Autriche
Lieu de départKufstein
Lieu d'arrivéeInnsbruck
Partants159
Arrivants84
Vitesse moyenne41,39 km/h
Résultats
VainqueurBEL Remco Evenepoel (Belgique)
DeuxièmeGER Marius Mayrhofer (Allemagne)
TroisièmeITA Alessandro Fancellu (Italie)
WorldChampionship2018 circuit women.png
◀ 20172019 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La course en ligne masculine des juniors (moins de 19 ans) aux championnats du monde de cyclisme sur route 2018 a lieu sur 132,4 kilomètres le à Innsbruck, en Autriche.

ParcoursModifier

Le parcours est tracé sur 132,4 kilomètres. Les coureurs partent de la ville de Kufstein, dans la région du Tyrol. Les 60 premiers sont complètement plats jusqu'à la ville de Schwaz, puis le peloton traverse le district de Schwaz jusqu'aux villes de Buch in Tirol et Scharnitz où les cyclistes passent sur l'Inn. Lors du passage dans la ville de Terfens, les cyclistes font face à la première montée avec une ascension de 2,6 kilomètres avec une pente moyenne de 7 % et des rampes maximales de 14 %. Cette difficile section voit les cyclistes grimper très fort sur 350 mètres avant d'atteindre le plateau de la commune de Gnadenwald. La descente conduit ensuite les cyclistes vers les villages d'Absam, Thaur et Rum avant d'arriver à Innsbruck.

Une fois que le peloton atteint la ville d'Innsbruck, les cyclistes sont confrontés à un circuit à parcourir deux fois. Il s'agit d'une boucle de 23,8 kilomètres à travers le district d'Innsbruck, dont une montée de 7,9 kilomètres avec une pente maximale de 10 %, entre Aldrans et la station de ski de Patscherkofel située à 2 246 mètres d'altitude. Ensuite, la descente emmène les coureurs aux petits villages de Igls et Vill, passant par le célèbre tremplin de saut de ski de Bergisel jusqu'au stade de football, le Tivoli Neu au cœur d'Innsbruck.

Le sommet est situé à 13 kilomètres de l'arrivée. La descente qui suit est de 6 kilomètres et il reste alors 7 kilomètres de plat pour rejoindre la ligne d'arrivée qui est située en face du palais de Hofburg[1],[2].

QualificationModifier

Le nombre de participants par pays est déterminé par des critères établis par l'Union Cycliste Internationale. La fédération prend en compte le classements par pays de la Coupe des Nations Juniors. Certains pays reçoivent une invitation à participer à cette course[3]. De même, le champion du monde actuel (s'il est toujours juniors) et les différents champions continentaux juniors ont également le droit de participer et ne peuvent être substitués[4].

6 cyclistes
5 cyclistes
4 cyclistes
3 cyclistes
2 cyclistes
1 cycliste
  Allemagne
  Belgique
  République tchèque
  Danemark
  États-Unis
  France
  Italie
  Pays-Bas
  Norvège
  Canada
  Espagne
  Grande-Bretagne
  Japon
  Russie
  Suisse
  Irlande
  Kazakhstan
  Australie
  Nouvelle-Zélande
  Thaïlande
  Autriche
  Azerbaïdjan
  Biélorussie
  Bulgarie
  Colombie
  Costa Rica
  Érythrée
  Slovaquie
  Estonie
  Hong Kong
  Kosovo
  Lituanie
  Luxembourg
  Moldavie
  Pologne
  Portugal
  Porto Rico
  Roumanie
  Afrique du Sud
  Rwanda
  Slovénie
  Serbie
  Suède
  Ukraine
  Afghanistan
  Albanie
  Brésil
  Chili
  Croatie
  Équateur
  Guyana
  Lettonie
  Maroc
  Mexique

ClassementModifier

Rang Coureur Pays Temps
  Remco Evenepoel   Belgique en h 3 min 49 s
  Marius Mayrhofer   Allemagne + min 25 s
  Alessandro Fancellu   Italie min 38 s
4 Alexandre Balmer   Suisse m.t.
5 Frederik Wandahl   Danemark min 20 s
6 Gabriele Benedetti   Italie m.t.
7 Aloïs Charrin   France m.t.
8 Kevin Vermaerke   États-Unis m.t.
9 Antonio Tiberi   Italie m.t.
10 Sean Quinn   États-Unis min 25 s
11 Andrea Piccolo   Italie min 37 s
12 Karel Vacek   République tchèque m.t.
13 Biniam Hailu   Érythrée min 41 s
14 Jakob Gessner   Allemagne m.t.
15 Ludvig Fischer Aasheim   Norvège m.t.
16 Guilherme Mota   Portugal m.t.
17 Ben Tulett   Grande-Bretagne min 20 s
18 Aksel Bechskot-Hansen   Danemark m.t.
19 Jonathan Bogli   Suisse m.t.
20 Mason Hollyman   Grande-Bretagne m.t.
21 Marco Frigo   Italie min 54 s
22 Gleb Brussenskiy   Kazakhstan min 34 s
23 Yevgeniy Fedorov   Kazakhstan 10 min 47 s
24 Robin Juel Skivild   Danemark m.t.
25 Ben Healy   Irlande m.t.
26 Lewis Askey   Grande-Bretagne m.t.
27 Michel Hessmann   Allemagne 10 min 55 s
28 Marek Gajdula   Slovaquie 11 min 7 s
29 Daniil Pronskiy   Kazakhstan 11 min 19 s
30 Vinicius Rangel   Brésil m.t.
31 Kim Alexander Heiduk   Allemagne 12 min 14 s
32 Adne Holter   Norvège 12 min 22 s
33 Oleksandr Shchypak   Ukraine m.t.
34 Casper van Uden   Pays-Bas m.t.
35 Lev Gonov   Russie 13 min 21 s
36 Jon Barrenetxea   Espagne 13 min 37 s
37 Samuel Watson   Grande-Bretagne 15 min 2 s
38 Felix Engelhardt   Allemagne m.t.
39 Hugo Page   France 15 min 18 s
40 Jean Eric Habimana   Rwanda 15 min 25 s
41 Valentin Retailleau   France 15 min 31 s
42 Vojtech Repa   République tchèque m.t.
43 Andrew Vollmer   États-Unis m.t.
44 Enzo Leijnse   Pays-Bas m.t.
45 Artjom Mirzojev   Estonie 15 min 47 s
46 Thomas Schellenberg   Canada 16 min 22 s
47 Marek Bugar   Slovaquie m.t.
48 Pelayo Sánchez   Espagne 17 min 18 s
49 Alfred George   Grande-Bretagne 17 min 28 s
50 Lucas Plapp   Australie m.t.
51 Kei Onodera   Japon m.t.
52 Nurbergen Nurlykhassym   Kazakhstan 17 min 29 s
53 Mesut Cepa   Albanie 17 min 40 s
54 Daniil Turuk   Biélorussie 17 min 55 s
55 Aaron Van Der Beken   Belgique 17 min 58 s
56 Henri Vandenabeele   Belgique m.t.
57 Jakob Reiter   Autriche 18 min 15 s
58 Breandan Flannagan   Irlande 18 min 45 s
59 Anton Vtiurin   Russie 18 min 54 s
60 Gilles Kirsch   Luxembourg m.t.
61 Bas van Belle   Pays-Bas m.t.
62 Josh Lane   Nouvelle-Zélande m.t.
63 Alekss Krasts   Lettonie 18 min 57 s
64 Simon Imboden   Suisse m.t.
65 Vladimir Miksanik   République tchèque 19 min 0 s
66 Maksim Bilyi   Ukraine m.t.
67 Ruben Eggenberg   Suisse m.t.
68 Tomás Aguirre   Mexique m.t.
69 Jakub Boucek   République tchèque m.t.
70 Afonso Silva   Portugal m.t.
71 Ben Katerberg   Canada 20 min 34 s
72 Theo Gilbertson   Nouvelle-Zélande m.t.
73 Petr Kelemen   République tchèque 21 min 1 s
74 Carlos Rodríguez   Espagne 22 min 34 s
75 Dzianis Mazur   Biélorussie 22 min 43 s
76 Axel van der Tuuk   Pays-Bas 23 min 13 s
77 Wessel Krul   Pays-Bas 23 min 44 s
78 Emil Lindgren   Suède m.t.
79 Henri Treimuth   Estonie m.t.
80 Archie Ryan   Irlande 24 min 27 s
81 Fredrik Gjesteland Finnesand   Norvège 24 min 29 s
82 Dominik Gorak   Pologne m.t.
83 Damian Bieniek   Pologne 25 min 10 s
abandon Pirmin Benz   Allemagne
abandon Aljaz Omrzel   Slovénie
abandon Yoshiaki Fukuda   Japon
abandon Martin Messner   Autriche
abandon Camilo Navas   Équateur
abandon Oskar Palm   Suède
abandon Samuele Rubino   Italie
abandon Iakov Gusev   Russie
abandon Conor Martin   Canada
abandon Carter Turnbull   Australie
abandon Anze Skok   Slovénie
abandon Søren Wærenskjold   Norvège
abandon William Blume Levy   Danemark
abandon Daniel Arnes   Norvège
abandon Dennis Grasvold   Norvège
abandon Arthur Kluckers   Luxembourg
abandon Hiryu Kayama   Japon
abandon Abner González   Porto Rico
abandon Rick Pluimers   Pays-Bas
abandon Igor Humbert   Suisse
abandon Ricardo Broxham   Afrique du Sud
abandon Cian Leveridge   Afrique du Sud
abandon Carlo Jurišević   Croatie
abandon Taisei Hino   Japon
abandon Robin Plamondon   Canada
abandon Ilan Van Wilder   Belgique
abandon Juan Tito Rendón   Colombie
abandon Iván Cobo   Espagne
abandon Sam Cook   Nouvelle-Zélande
abandon Hiroyuki Umakoshi   Japon
abandon Xandres Vervloesem   Belgique
abandon Steven Pattyn   Belgique
abandon Phunsiri Sirimongkhon   Thaïlande
abandon Quinn Simmons   États-Unis
abandon Michael Garrison   États-Unis
abandon Louis Barre   France
abandon Luis Esteban Murillo   Costa Rica
abandon Zani Sylhasi   Kosovo
abandon Tyler Lindorff   Australie
abandon Sergey Zatcepin   Russie
abandon Laurynas Kuras   Lituanie
abandon Gavrail Stefanov   Bulgarie
abandon Aaron Doherty   Irlande
abandon Shahin Eyvazov   Azerbaïdjan
abandon Nadjaf Baghirov   Azerbaïdjan
abandon Yoel Asmerom   Érythrée
abandon Admir Kolašinac   Serbie
abandon Riley Sheehan   États-Unis
abandon Raphael Da Costa Barros   France
abandon Alex Baudin   France
abandon Valentin Vasiloiu   Roumanie
abandon Marcel Teneb   Chili
abandon Ventsislav Venkov   Bulgarie
abandon Carson Miles   Canada
abandon Julián Espinoza   Costa Rica
abandon Imad Sekkak   Maroc
abandon Jakub Hník   République tchèque
abandon Jacob Hindsgaul Madsen   Danemark
abandon Erikas Sidlauskas   Lituanie
abandon David Camargo   Colombie
abandon Renus Uhiriwe   Rwanda
abandon Andrei Novicov   Moldavie
abandon Frederik Thomsen   Danemark
abandon Josu Echeverria   Espagne
abandon Maksim Kulakov   Russie
abandon Chu Tsun Wai   Hong Kong
abandon Ho Kwun Hei   Hong Kong
abandon Chalermchai Bangsiri   Thaïlande
abandon Đorđe Đurić   Serbie
abandon Ciprian Jitaru   Roumanie
abandon Jeffrey Diaz   Porto Rico
abandon Blerton Nuha   Kosovo
abandon Briton John   Guyana
abandon Mojtaba Hajizadeh   Afghanistan
abandon Vladislav Korotas   Moldavie

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier