Ouvrir le menu principal

Cours Lafayette
Image illustrative de l’article Cours Lafayette
Le Cours Lafayette en mars 2019.
Situation
Coordonnées 45° 45′ 49″ nord, 4° 51′ 22″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Ville Lyon
Quartier(s) La Part-Dieu (3e arr.)
Tenant Quai du Général Sarail
Aboutissant Cours Tolstoï
Morphologie
Type avenue

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
Cours Lafayette

Le cours Lafayette est une voie de circulation située en limite des 3e et 6e arrondissements de la ville de Lyon, en France. Il est l'une des principales artères de la rive gauche du Rhône et de la ville.

Sommaire

SituationModifier

Le cours Lafayette débute à l'ouest au niveau du Rhône à partir des quais du Général Sarail au nord et Victor Augagneur au sud, en prolongement du pont Lafayette, et se termine à la limite orientale de la commune de Lyon. Son côté nord et impair est situé sur le 6e arrondissement et son côté sud et pair se trouve dans le 3e arrondissement. Il se prolonge sur Villeurbanne par le cours Tolstoï à partir de la rue d'Alsace.

Grandiose autant par sa largeur que par la distance qu'il représente, le cours Lafayette est une véritable artère autour de laquelle s'articule le 3e arrondissement de Lyon. Il est longé de nombreux commerces et restaurants, très fréquentés eu égard à leur proximité avec le quartier d'affaires de la Part-Dieu.

DénominationModifier

Il porte le nom de l'officier et homme politique français Gilbert du Motier de La Fayette (1757-1834).

HistoriqueModifier

Construit "dans le prolongement du pont Lafayette vers 1830", elle fut la route de Villeurbanne (jusqu'à la Cité Lafayette, aujourd'hui le quartier villeurbannais du Totem, ndlr) départementale "Rhône ch n° 11", peut-on lire sur "Une vieille plaque métallique à l’angle du quai" .

"En 1886, la commission exécutive du congrès national des syndicats ouvriers s’est réuni au n°8.

Le maire de Lyon Louis Pradel y est né en 1906, au n° 102.

La zone proche de la Part Dieu a subi une importante reconstruction après les années 1970 avec la création du centre administratif.

Le , une explosion de gaz retentissante dévaste la partie centrale du cours Lafayette, faisant un mort parmi les pompiers intervenants[1]. L'intégralité des voies de circulation n'est remise en fonction qu'en mars 2010[2].

Au 172, une plaque rappelle que quatre résistants sont morts le 24 août 1944, dix jours avant la libération de Lyon. Ils avaient 19 et 20 ans. Un peu plus loin, au 252, une autre plaque conserve la mémoire de Michel Gaillard, un autre combattant de la seconde guerre mondiale mort au camp d’extermination de Flossenburg en 1945.

Au 267, la blanchisserie des hospices civils de Lyon a été active de 1877 à 2014 sur 17000 m²".

(Source : site internet "Les Rues de Lyon")

Sites et monumentsModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :