Coupe Vanderbilt

La Coupe Vanderbilt.
George Heath, vainqueur de la Coupe Vanderbilt 1904 (au circuit de Manhattan).
Victor Hémery, vainqueur de la Coupe Vanderbilt 1905.
Louis Wagner, vainqueur de la Coupe Vanderbilt 1906.
Louis Wagner, franchissant la ligne en vainqueur (première utilisation d'un drapeau pour signaler une fin de course).
Victoire en 1908 de Joé Robertson, avec la Locomobile future "Old 16".
La Old 16 de George Robertson, première voiture américaine d'un américain à remporter une compétition internationale, la Vanderbilt Cup de 1908 (véhicule également le plus rapide en 1906). Elle n'a jamais été restaurée, pour la maintenir en conditions de course.
Harry Grant vainqueur en 1910, sur ALCO.
Victoire de DePalma sur Mercedes 37/95 hp en 1914.

La coupe Vanderbilt est la plus ancienne compétition automobile aux États-Unis. Lancée en 1904, cette course disputée initialement sur un tracé de 30,24 miles (48,7 kilomètres), a disparu en 2007 en raison de la faillite du championnat de Champ Car.

HistoriqueModifier

La coupe a été lancée en 1904, par William Kissam Vanderbilt II à Long Island dans l'État de New York. L'homme d'affaires avait richement doté cette première édition pour inciter les constructeurs automobiles américains à participer.

La première édition de l'épreuve, qui regroupait 17 concurrents, a été remportée par le pilote américain George Heath sur un véhicule français, une Panhard.

La compétition, qui se déroulait les premières années sur routes ouvertes, s'est doté, en 1908, d'un circuit automobile à Long Island, l'un des premiers des États-Unis. La course a ensuite été délocalisée en divers endroits du pays.

Entre 1911 et 1916, elle précède généralement de quelques jours et sur le même lieu le Grand Prix des États-Unis.

La Coupe Vanderbilt ne s'est pas disputée entre 1917 et 1936. Cette année-là, le neveu de William Kissam Vanderbilt, George Washington Vanderbilt, a relancé la compétition pour deux épreuves.

Après plus de 20 ans d'interruption, la Coupe Vanderbilt est à nouveau organisée en 1960 dans la catégorie Formule Junior. Cornelius Vanderbilt IV, écrivain journaliste et neveu de WKV II, remet alors le trophée.

À partir de 1996, la Coupe Vanderbilt est devenue la récompense des vainqueurs de la catégorie Champ Car.

Le pilote français Sébastien Bourdais a remporté les quatre dernières éditions de la Coupe Vanderbilt (2004, 2005, 2006, 2007).

PalmarèsModifier

Course automobileModifier

Année Vainqueur Voiture Résultats
1904   George Heath   Panhard & Levassor Résultats
1905   Victor Hémery   Darracq Résultats
1906   Louis Wagner   Darracq Résultats
1907 Non couru
1908   George Robertson   Locomobile[1] Résultats
1909   Harry Grant   ALCO Résultats
1910   Harry Grant   ALCO Résultats
1911   Ralph Mulford   Lozier Résultats
1912   Ralph DePalma   Mercedes Résultats
1913 Non couru
1914   Ralph DePalma   Schroeder-Mercedes Résultats
1915   Dario Resta   Peugeot Résultats
1916   Dario Resta   Peugeot Résultats
1917–1935 Non couru
1936   Tazio Nuvolari   Alfa Romeo Résultats
1937   Bernd Rosemeyer   Auto Union Résultats
1938–1959 Non couru
1960   Harry Carter   Stanguellini Résultats

TrophéeModifier

A partir de 1996, la coupe Vanderbilt est le nom du trophée remis au vainqueur du championnat Champcar.

Année Lauréat
1996   Jimmy Vasser
1997   Alessandro Zanardi
1998   Greg Moore
1999   Tony Kanaan
2000   Gil de Ferran
2001   Gil de Ferran
2002   Cristiano da Matta
2003   Paul Tracy
2004   Sébastien Bourdais
2005   Sébastien Bourdais
2006   Sébastien Bourdais
2007   Sébastien Bourdais

Notes et référencesModifier

  1. (conçue par Andrew L. Riker)

Articles connexesModifier

Site officielModifier

Sur les autres projets Wikimedia :