Ouvrir le menu principal
Corabia
ROU OT Corabia CoA.PNG
RO OT Corabia 1877 war monument.jpg
Nom local
(ro) CorabiaVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Localisation géographique
Chef-lieu
Corabia (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
92,84 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
35 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Corabia jud Olt.png
Démographie
Population
16 441 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
177,1 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Ville roumaine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Chef de l'exécutif
Iulică Oane (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Contient les localités
Corabia (d), Tudor Vladimirescu (d), Vârtopu (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
235300Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Corabia est une ville roumaine du județ d'Olt, dans la région historique de Valachie et dans la région de développement du Sud-ouest.

GéographieModifier

La ville de Corabia est située en Olténie, dans le sud du județ, sur la rive gauche du Danube, face à la Bulgarie, dans la plaine valaque.

La municipalité est composée de la ville de Corabia et des villages suivants (population en 1992)[1] :

  • Corabia (20 978) ;
  • Tudor Vladimirescu (753) ;
  • Vârtopu (653).

HistoireModifier

Les Romains furent à l'origine de la création de la forteresse de Sucidava, lors de leur conquête de la Dacie.

Le nom actuel de la ville vient du mot roumain corabia qui signifie galère car elle aurait été fondée par des marins génois après un naufrage.

Avec l'arrivée du chemin de fer en 1892, Corabia connaît sa période la plus florissante. De nombreux édifices sont construits.

Comme toute la Roumanie, Corabia a subi les régimes dictatoriaux carliste, fasciste et communiste de février 1938 à décembre 1989, mais connaît à nouveau la démocratie depuis 1990.

Jusqu'en 1950, Corabia a fait partie du județ de Romanați (chef-lieu Caracal), dissout à cette date.

Pendant la dictature communiste, Corabia a connu un développement industriel (fabriques de meubles, sucrerie, textile, tannerie) mais les années qui ont suivi la Révolution de 1989 ont mis en difficulté ces entreprises dont plusieurs ont tout simplement disparu.

PolitiqueModifier

DémographieModifier

AnnéePop.±%
1910 9 124—    
1930 8 857−2.9%
1948 10 772+21.6%
1956 11 502+6.8%
1966 14 502+26.1%
1977 19 631+35.4%
1992 22 386+14.0%
2002 20 610−7.9%
16441—    

Lors du recensement de 2011, 81,61 % de la population se déclarent roumains, 6,36 % comme roms (11,93 % ne déclarent pas d'appartenance ethnique et 0,07 % déclarent appartenir à une autre ethnie)[3].

De plus 87,49 % de la population se déclarent chrétiens orthodoxes.

ÉconomieModifier

L'agriculture, la pêche, le commerce, l'agro-alimentaire sont les secteurs les plus importants de l'économie locale.

CommunicationsModifier

RoutesModifier

Corabia est située sur la route nationale DN54A Calafat-Corabia-Turnu Măgurele. Elle est également le terminus de la route nationale DN54 Râmnicu Vâlcea-Caracal-Corabia.

Voies ferréesModifier

Corabia est desservie par la ligne de chemin de fer Caracal-Corabia.

Port fluvialModifier

 
Le Danube à Corabia

Corabia possède un petit port fluvial sur le Danube (transport de céréales).

Lieux et MonumentsModifier

  • Ruines romaines de la forteresse de Sucidava ;
  • Cathédrale de la Sainte Trinité ;
  • Musée archéologique (céramiques et mosaïques romaines).

PersonnalitéModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :