Conus sanguinolentus

espèce de mollusques

Conus sanguinolentus est une espèce de mollusques gastéropodes marins de la famille des Conidae.

Comme toutes les espèces du genre Conus, ces escargots sont prédateurs et venimeux. Ils sont capables de « piquer » les humains et doivent donc être manipulés avec précaution, voire pas du tout.

Description modifier

La taille de la coquille varie entre 22 mm et 65 mm. La coquille a une couleur blanc rosé. elle est plutôt étroite avec des stries longitudinales continues, mais presque obsolètes, avec des marrons[1]. .

Distribution modifier

Cette espèce marine est présente dans la mer Rouge, dans l'océan Indien au large de l'Afrique du Sud, d'Aldabra et des îles Mascareignes ; au large de l'Indochine, de l'Indo-Malaisie ; dans le Pacifique occidental et au large de l'Australie (Territoire du Nord, Queensland et Australie-Occidentale).

Niveau de risque d’extinction de l’espèce modifier

Selon l'analyse de l'UICN réalisée en 2011 pour la définition du niveau de risque d'extinction, cette espèce est largement distribuée dans l'Indo-Pacifique. Elle est très commune dans les eaux peu profondes dans toute son aire de répartition. Il n'y a pas de menaces majeures connues pour cette espèce. Cette espèce est classée dans la catégorie "préoccupation mineure"[2].

Taxonomie modifier

Publication originale modifier

L'espèce Conus sanguinolentus a été décrite pour la première fois en 1834 par le naturalistes français Jean René Constant Quoy dans « Voyage de la corvette l'Astrolabe : exécuté par ordre du roi, pendant les années 1826-1827-1828-1829, sous le commandement de M J Dumont d'Urville »[3],[4].

Synonymes modifier

  • Conus (Lividoconus) sanguinolentus Quoy & Gaimard, 1834 · appellation alternative
  • Lividoconus sanguinolentus (Quoy & Gaimard, 1834) · non accepté

Notes et références modifier

  1. G.W. Tryon (1884) Manual of Conchology, structural and systematic, with illustrations of the species, vol. VI ; Philadelphia, Academy of Natural Sciences
  2. « Liste rouge des espèces menacées de l'UICN. », sur www.iucnredlist.org, (consulté le )
  3. Quoy, J. R. C. & Gaimard, J. P. (1832-1835). Voyage de la corvette l'Astrolabe : exécuté par ordre du roi, pendant les années 1826-1827-1828-1829, sous le commandement de M. J. Dumont d'Urville. Zoologie. 1: i-l, 1-264; 2(1): 1-321 [1832]; 2(2): 321-686 [1833]; 3(1): 1-366 [1834]; 3(2): 367-954 [1835]; Atlas (Mollusques): pls 1-93 [1833]. Paris: Tastu.
  4. (en) Référence WoRMS : espèce Conus sanguinolentus Quoy & Gaimard, 1834

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes modifier

Bibliographie modifier

  • Quoy, J.R. & Gaimard, J.P. 1834. Voyage de Découvertes de l'Astrolabe exécuté par Ordre du Roi, Pendant les Années 1826-1829. Paris : J. Tastu Zoologie Vol. 3 366 pp.
  • Wilson, B.R. & Gillett, K. 1971. Australian Shells : illustrating and describing 600 species of marine gastropods found in Australian waters. Sydney : Reed Books 168 pp.
  • Salvat, B. & Rives, C. 1975. Coquillages de Polynésie. Tahiti : Papéete Les éditions du pacifique, pp. 1-391.
  • Kilburn, R.N. & Rippey, E. (1982) Sea Shells of Southern Africa. Macmillan South Africa, Johannesburg, xi + 249 pp. page(s) : 121
  • Wilson, B. 1994. Coquillages marins australiens. Prosobranch Gastropods ". Kallaroo, WA : Odyssey Publishing Vol. 2 370 pp.
  • Röckel, D., Korn, W. & Kohn, A.J. 1995. Manuel des Conidae vivants. Volume 1 : Région indo-pacifique ". Wiesbaden : Hemmen 517 pp.
  • Puillandre N., Duda T.F., Meyer C., Olivera B.M. & Bouchet P. (2015). Un, quatre ou 100 genres ? Une nouvelle classification des escargots à cônes. Journal of Molluscan Studies. 81 : 1-23