Ouvrir le menu principal

Grades des forces japonaises d'autodéfense

(Redirigé depuis Contre-amiral (Japon))

Cet article donne les grades militaires en vigueur dans les Forces japonaises d'autodéfense (自衛隊, Jieitai?).

Après la Seconde Guerre mondiale, l'Armée impériale japonaise (大日本帝國陸軍, Dai-Nippon Teikoku Rikugun?) et la Marine impériale japonaise (大日本帝國海軍, Dai-Nippon Teikoku Kaigun?) ont été dissoutes par les États-Unis pendant l'occupation du Japon.

Les grades et insignes ci-dessous représentent les rangs de la Force terrestre d'autodéfense japonaise (陸上自衛隊, Rikujō Jieitai?), de la Force aérienne d'autodéfense japonaise (航空自衛隊, Kōkū Jieitai?) et de la Force maritime d'autodéfense japonaise (海上自衛隊, Kaijō Jieitai?) qui ont, depuis 1952, remplacé l'armée impériale.

Les grades militaires et navals en cours pendant les années 1938-1945 ont été supprimés après la Seconde Guerre mondiale. La Force d'autodéfense rompt avec la tradition sino-centrée des grades, chaque grade des Forces japonaises d'autodéfense porte un titre japonais distinct, bien que les titres équivalents dans différentes branches sont encore semblables, ne différant que par l'utilisation de la morphème riku (sol) pour les rangs de l'armée de terre, kai (mer) pour les rangs de la marine, et kuu (air) pour l'aviation.

Les étoiles pentagrammes sur des insignes représentent les fleurs des cerisiers. Les soldats japonais prêtent serment de mourir pour protéger la vie et la richesse des citoyens japonais, et donc ils ont été comparés à ces délicates fleurs de cerisiers qui se brisent facilement.  

Force terrestre d'autodéfense japonaiseModifier

En japonais 陸上自衛隊 (Rikujō Jieitai?) et plus souvent désignée par le terme anglais Japanese Ground Self-Defense Force (abrégé en JGSDF).

Officiers(幹部)Modifier

Grade
équivalent
dans
l'Armée de terre
française
Général d'armée Général de corps d'armée Général de division Général de brigade Colonel Lieutenant-colonel Commandant
ou
Chef d'escadron
Capitaine Lieutenant Sous-lieutenant
Grades 幕僚長たる陸将 (Bakuryōchō-taru-Rikushō,
(Général terrestre servant de chef d'etat-major)
?)
陸将 (Rikushō,
(Général terrestre)
?)
陸将補 (Rikushō-ho,
(Général terrestre grade subalterne)
?)
Pas d'équivalent[1]
(Les Colonels terrestre de 1re classe
servant en tant
qu'adjoint au commandant de division
et
commandant une brigade
[2]
ont une fonction similaire.)
1等陸佐 (Ittō-rikusa,
(Colonel terrestre de 1re classe)
?)
2等陸佐 (Nitō-rikusa,
(Colonel terrestre de 2e classe)
?)
3等陸佐 (Santō-rikusa,
(Colonel terrestre de 3e classe)
?)
1等陸尉 (Ittō-rikui,
(Lieutenant terrestre de 1re classe)
?)
2等陸尉 (Nittō-rikui,
(Lieutenant terrestre de 2e classe)
?)
3等陸尉 (Santō-rikui,
(Lieutenant terrestre de 3e classe)
?)
Traduction française[3] Général d'armée[4]
ou
Général[5]
Général de division
ou
Lieutenant-général[5]
Général de brigade
ou
Général-major[5]
Colonel Lieutenant-colonel Major Capitaine Premier-lieutenant Second-lieutenant
Niveau de
commandement
habituel
dans la
Force terrestre d'autodéfense
japonaise
Chef d'état-major
幕僚長 (Bakuryōchō?)
Groupe d'armées[6]
ou
Armée[7]
ou
Division
Brigade Régiment Bataillon Compagnie Compagnie
ou
Batterie
Peloton
Insigne type A
(甲階級章)
                 
Insigne type B
(乙階級章)
                 
Insigne miniature type
(略章)
                 

Hommes du rang(准尉および曹士)Modifier

Grade
équivalent
dans
l'Armée de terre
française
Major Adjudant-chef Adjudant Pas
d'équivalent
Sergent-chef
ou
Maréchal des logis-chef
Sergent
ou
Maréchal des logis
Caporal-chef de 1re classe
ou
Brigadier-chef de 1re classe
Caporal-chef
ou
Brigadier-chef
Caporal
ou
Brigadier
1er classe 2e classe Pas
d'équivalent
Grades 准陸尉 (Jun-rikui,
(Lieutenant-associé terrestre)
?)
陸曹長 (Rikusō-chō,
(Sous-officier terrestre chef)
?)
1等陸曹 (
Ittō-rikusō
, (Sous-officier de 1re Classe)?)
2等陸曹 (
Nitō-rikusō
, (Sous-officier de 2e classe)?)
3等陸曹 (
Santō-rikusō
, (Sous-officier de 3e classe)?)
Pas d'équivalent 陸士長 (Rikusi-chō,
(Soldat terrestre chef)
?)
1等陸士 (Ittō-rikusi,
(Soldat terrestre de 1re classe)
?)
2等陸士 (Nitō-rikusi,
(Soldat terrestre de 2e classe)
?)
自衛官候補生 (jieikan-kōhosē, (Cadet officier des Force d'autodéfense)?) 
Traduction française[3] Officier mandaté Sergent-major Sergent-maître Sergent de 1re classe Sergent Soldat principal Solsat de 1re classe Soldat Élève-soldat
Niveau de
commandement
habituel
dans la
Force terrestre d'autodéfense
japonaise
Peloton Groupe de combat Pas
de
commandement
Insigne type A
(甲階級章)
                 
Insigne type B
(乙階級章)
                 
Insigne miniature type
(略章)
                Pas
d'insigne

Force maritime d'autodéfense japonaiseModifier

En japonais 海上自衛隊 (Kaijō Jieitai?) et plus souvent désignée par le terme anglais Japan Maritime Self-Defense Force (abrégé en JMSDF).

Officiers(幹部)Modifier

Grade
équivalent
dans la
Marine nationale
française
Amiral Vice-amiral d'escadre Vice-amiral Contre-amiral Capitaine
de
vaisseau
Capitaine
de
frégate
Capitaine
de
corvette
Lieutenant
de
vaisseau
Enseigne de vaisseau de 1re classe Enseigne de vaisseau de 2e classe
Grades 幕僚長たる海将 (Bakuryōchō-taru-Kaishō,
(Amiral servant de chef d'état-major)
?)
海将 (Kaishō,
(Amiral)
?)
海将補 (Kaishō-ho,
(Amiral grade subalterne)
?)
Pas d'équivalent[1]
(Les Capitaines de 1re classe
commandant une division ou flottille
ont une fonction similaire)
1等海佐 (Ittō-kaisa,
(Capitaine de 1re classe)
?)
2等海佐 (Nitō-kaisa,
(Capitaine de 2e classe)
?)
3等海佐 (Santō-kaisa,
(Cpaitaine de 3e classe)
?)
1等海尉 (Ittō-kai-i,
(Lieutenant marine de 1re classe)
?)
2等海尉 (Nitō-kai-i,
(Lieutenant marine de 2e classe)
?)
3等海尉 (Santō-kai-i,
(Lieutenant marine de 3e classe)
?)
Traduction française[3] Amiral Vice-amiral Contre-amiral Capitaine Commandant Lieutenant-commandant Lieutenant Lieutenant grade subalterne Enseigne
Niveau de
commandement
habituel
dans la
Force maritaime d'autodéfense japonaise
Chef d'état-major
幕僚長 (Bakuryōchō?)
Flotte
ou
Escadre
ou
Division
Division
ou
Flotille
Vaisseau
ou
Escadrille
de
frégate
Frégate
ou
Escadrille
de
corvette
Corvette Pas
de
commandement
Insigre type A
(甲階級章)
                 
Insigne type B
(乙階級章)
                 
Insigne type C
(丙階級章)
                 
Insigne miniature type
(略章)
                 

Hommes du rang(准尉および曹士)Modifier

Grade
équivalent
dans la
Marine nationale
française
Major Maître
principal
Premier
maître
Pas
d'équivalent
Maitre Second maitre Quartier-maître
de
1re classe
Quartier-maître
de
2e classe
Matelot
de
1re classe
Matelot
de
2e classe
Pas
d'équivalent
Grades 准海尉 (Jun-kai-i,
(Lieutenant-associé marine)
?)
海曹長 (Kaisō-chō?)
Premier maître-chef
1等海曹 (Itto-kaisō?)
Premier maître
2等海曹 (Nitō-kaisō?)
Deuxième maître
3等海曹 (Santō-kaisō?)
Troisième maître
Pas d'équivalent 海士長 (Kaisi-chō?)
Premier matelot
1等海士 (Ittō-kaisi,
(Matelot de 1er classe)
?)
2等海士 (Nitō-kaisi,
(Matelot de 2e classe)
?)
自衛官候補生 (Jieikan-kōhosē,
(Cadet officier des Forces d'autodéfense)
?)
Traduction française[3] Officier mandaté Matelot Matelot apprenti Élève-matelot
Insigne type A
(甲階級章)
                 

 
Insigne type B
(乙階級章)
                 
Insigne type C
(丙階級章)
                Pas
d'insigne
Insigne miniature type
(略章)
               

Force aérienne d'autodéfense japonaiseModifier

En japonais 航空自衛隊 (Kōkū Jieitai?) et plus souvent désignée par le terme anglais Japan Air Self-Defense Force (abrégé en JASDF).

Officiers(幹部)Modifier

Grade
équivalent
dans
l'Armée de l'air
française
Général d'Armée aérienne Général de corps aérien Général de division aérienne Général de brigade aérienne Colonel Lieutenant-colonel Commandant Capitaine Lieutenant Sous-lieutenant
Grades 幕僚長たる空将 (Bakuryōchō-taru-Kūshō,
(Général aérien servant de chef d'état-major)
?)
空将 (Kūshō,
(Général aérien)
?)
空将補 (Kūshō-ho,
(Général aérien grade subalterne)
?)
Pas d'équivalent[1]
(Les Colonels aérien de 1re classe
servant en tant que
commandant d'escadre

ont une fonction similaire.)
1等空佐 (Ittō-kūsa,
(Colonel aérien de 1re classe)
?)
2等空佐 (Nitō-kūsa,
(Colonel aérien de 2e clase)
?)
3等空佐 (Santō-kūsa,
(Colonel aérien de 3e clase)
?)
1等空尉 (Ittō-kūi,
(Lieutenant aérien de 1re classe)
?)
2等空尉 (Nitō-kūi,
(Lieutenant aérien de 2e classe)
?)
3等空尉 (Santō-kūi,
(Lieutenant aérien de 3e classe)
?)
Traduction française[3] Général d'armée aérienne
ou
Général[5]
Général de division aérienne
ou
Lieutenant-général[5]
Général de brigade aérienne
ou
Général-major[5]
Colonel Lieutenant-colonel Major Capitaine Première-lieutenant Seconde-lieutenant
Niveau de
commandement
habituel
dans la
Force aérienne d'autodéfense japonaise
Chef d'état-major
幕僚長 (Bakuryōchō?)
Commandement aérien
ou
Division aérienne
Escadre[8] Groupe Escadron Escadrille Patrouille
Insigne type A
(甲階級章)
                 
Insigne type B
(乙階級章)
                 
Insigne miniature type
(略章)
                 

Hommes du rang(准尉および曹士)Modifier

Grade
équivalent
dans
l'Armée de l'air
française
Major Adjudant-chef Adjudant Pas
d'équivalent
Sergent-chef Sergent Caporal-chef Caporal Aviateur de 1re classe Aviateur Pas
d'équivalent
Grades 准空尉 (Jun-kūi,
(Lieutenant-associé aérien)
?)
空曹長 (Kūsō-chō,
(Sous-officier aérien chef)
?)
1等空曹 (Ittō-kūsō,
(Sous-officier aérien de 1re classe)
?)
2等空曹 (Nitō-kūsō,
(Sous-officier aérien de 2e classe)
?)
3等空曹 (Santō-kūsō,
(Sous-officier aérien de 3e classe)
?)
Pas d'équivalent 空士長 (Kūsi-chō, (Soldat aérien chef)?) 1等空士 (Ittō-kūsi, (Soldat aérien de 1re classe)?) 2等空士 (Nitō-kūsi, (Soldat aérien de 2e classe)?) 自衛官候補生 (Jieikan-Kōhosē, (Cadet officier des Forces d'autodéfense)?)
Traduction française[3] Officier mandaté Sergent-maître principal Sergent-maître Sergent-technique Sergent d'état-major Aviateur de 1re classe Aviateur de 2e classe Aviateur de 3e classe Élève-aviateur
Niveau de
commandement
habituel
dans la
Force aérienne d'autodéfense japonaise
Patrouille Escouade Pas
de
commandement
Insigne type A
(甲階級章)
                 

 
Insigne type B
(乙階級章)
                 
Insigne miniature type
(略章)
                Pas
d'insigne

Emblèmes des officiers générauxModifier

Emblèmes des officiers généraux de la Force terrestre d'autodéfense japonaise
Emblèmes            
Grades Général terrestre servant de chef d'état-major Général terrestre Général terrestre grade subalterne
Fonctions Chef d'état-major
des
Forces japonaises d'autodéfense
Chef d'état-major
de la
Force terrestre d'autodéfense japonaise
Commandant
de
groupe d'armées[6]
et
d'armée[7]
Commandant
de
division
Commandant
de
brigade
(Catégorie de salaire1)[9]
Commandant
de
brigade
(Catégorie de salaire2)[2]
Emblèmes des officiers généraux de la Force maritime d'autodéfense japonaise
Emblèmes          
Grades Amiral servant de chef d'état-major Amiral Amiral grade subalterne Capitaine de 1re classe
(commandant de unité supérieure)
 
Fonctions Chef d'état-major
des
Forces japonaises d'autodéfense
Chef d'état-major
de la
Force maritime d'autodéfense japonaise
Commandant
de flotte
et
d'escadre
et
de division
Commandant
de division
et
de flottille
Commandant
de division
et
de flottille
Emblèmes des officiers généraux de la Force aérienne d'autodéfense japonaise
Emblèmes        
Grades Général aérien servant de chef d'état-major Général aérien Général aérien grade subalterne
Fonctions Chef d'état-major
des
Forces japonaises d'autodéfense
Chef d'état-major
de la
Force aérienne d'autodéfense japonaise
Commandant
de
commandement aérienne
et
de division aérienne
Commandant
d'escadre

RemarquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c La création d'un grade équivalent est actuellement envisagée.
  2. a et b 5e et 11e - 15e Brigades sont exclues.
  3. a b c d e et f La traduction est basée sur la notation anglase. Un échantillon de traductins anglaises publisiées par les Forces japonaises d'autodéfense.
  4. Désignation général de division servant de chef d'état-major("Le chef d'état-major de l'armée de terre japonaise en visite à Djibouti"| « https://web.archive.org/web/20180210121004/http://fr.africatime.com/djibouti/articles/le-chef-detat-major-de-larmee-de-terre-japonaise-en-visite-djibouti »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), ).
  5. a b c d e et f Une autre traduction.
  6. a et b Les unités correspondantes ont étè crééc le 27 mars 2018.
  7. a et b Depuis les temps anciens, le Japon n'utilise pas de corps d'armée.
  8. L'escadre est essentiellement composée d'un "groupe aérien" composé de deux escadrons, d'un "groupe maintenance et d'approvisionnement" et d'un "groupe d'opérations de la base aérienne".
  9. 4 brigades (5e et 11e - 13e) à divisions réduites et réorganisées et 2 brigades (14e et 15e) à brigade combinée réorganisées.

Liens externesModifier