À l'origine, une escouade était une fraction d’une compagnie (d'une section plus précisément) sous les ordres d'hommes dans une escouade.

Par extension, on utilise aussi le mot escouade pour désigner un groupe spécial commandé par un chef.

Durant la Première Guerre mondiale, et dans l'armée française, une section d'infanterie comprend 2 à 3 escouades chacune commandée par un caporal[1].

Dans la littératureModifier

RéférencesModifier

  1. F. Cochet & R. Porte (dir.), Dictionnaire de la Grande Guerre 1914-1918, 2008, Paris, Robert Laffont, Bouquins, page 398, (ISBN 978-2-221-10722-5).

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :