Communauté de communes des Portes-de-l'Anjou

ancienne intercommunalité française

La communauté de communes des Portes-de-l'Anjou est une ancienne communauté de communes française située dans le département de Maine-et-Loire et la région Pays de la Loire.

Communauté de communes des Portes-de-l'Anjou
Blason de Communauté de communes des Portes-de-l'Anjou
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Forme Communauté de communes
Siège Durtal
Communes 5
Président Joëlle Charrier
Date de création 1er janvier 2002
Date de disparition 31 décembre 2016
Code SIREN 244900999
Démographie
Population 8 323 hab. (2013)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Superficie 165,88 km2
Liens
Site web CC les Portes de l'Anjou
Fiche Banatic Données en ligne

Elle se situe dans la région du Baugeois et fait partie du syndicat mixte Pays des Vallées d'Anjou.

CompositionModifier

La communauté de communes les Portes de l'Anjou regroupe cinq communes[1],[Note 1]


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Durtal
(siège)
49127 Durtalois 60,58 3 377 (2014) 56


Daumeray 49119 Daumeréens 40,53 1 532 (2014) 38
Montigné-lès-Rairies 49209 Ignémontains 9,01 398 (2014) 44
Morannes-sur-Sarthe 49220 47,35 2 076 (2014) 44
Les Rairies 49257 Rairieux 8,41 987 (2014) 117

GéographieModifier

HistoriqueModifier

La communauté de communes les Portes de l'Anjou est née le 1er janvier 2002, par arrêté préfectoral du 24 décembre 2001[2],[3].

Début 2013, l'intercommunalité refonde ses statuts[4].

L'ancienne commune de Morannes, qui était membre de la communauté de communes, est devenue commune déléguée de la commune nouvelle de Morannes-sur-Sarthe (créée en janvier 2016 pour compter deux communes déléguées, avec cependant l'ancienne commune de Chemiré-sur-Sarthe qui était membre d'un autre EPCI à fiscalité propre non situé dans le périmètre du pays : la communauté de communes du Haut-Anjou).

La commune nouvelle de Morannes-sur-Sarthe dispose d'un mois à partir de sa création le 1er janvier 2016 pour décider de quel EPCI à fiscalité propre elle souhaite être membre : soit la communauté de communes des Portes-de-l'Anjou (membre du syndicat mixte du Pays des Vallées d'Anjou), soit la communauté de communes du Haut-Anjou (membre d'un autre syndicat de pays et dont faisait partie l'ancienne commune de Chemiré-sur-Sarthe). Au-delà de ce délai, le préfet pourrait se prononcer en concertation avec les deux communautés de communes concernées. De façon transitoire, la commune nouvelle de Morannes-sur-Sarthe est membre des deux EPCI à fiscalité propre.

Le schéma départemental de coopération intercommunale de Maine-et-Loire[5], approuvé le par la commission départementale de coopération intercommunale, envisage la fusion de la communauté de communes des Portes-de-l'Anjou avec les communautés de communes de Loir-et-Sarthe et du Loir à partir du .

Politique et administrationModifier

CompétencesModifier

La communauté de communes Les Portes de l'Anjou a pour objet le développement et la solidarité des communes membres[4]. Cet établissement public de coopération intercommunale intervient dans plusieurs domaines[6] :

  • aménagement du territoire,
  • économie,
  • tourisme,
  • environnement,
  • habitat,
  • culture,
  • piscine,
  • enfance–jeunesse,
  • social – solidarité.

PrésidenceModifier

Le siège de l'intercommunalité est fixé à Durtal[4].

Liste des présidents successifs.
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2014 André Logeais 2014 Marie-Paule Loison   Maire de Morannes
2014 En cours Joëlle Charrier   Maire des Rairies
Les données manquantes sont à compléter.

PopulationModifier

DémographieModifier

Évolution de la population
2002 2004 2006 2009 2012 2013 2015
--7 7617 9508 0468 323-
(Sources : De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale. Source : Insee[7].)

LogementModifier

On comptait en 2009, sur le territoire de la communauté de communes, 3 808 logements, pour un total sur le département de 360 144. 87 % étaient des résidences principales, et 64 % des ménages en étaient propriétaires[7].

RevenusModifier

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage sur la communauté de communes était de 16 824 , pour une moyenne sur le département de 17 632 [7].

ÉconomieModifier

Sur 629 établissements présents sur l'intercommunalité à fin 2010, 26 % relevaient du secteur de l'agriculture (pour 17 % sur l'ensemble du département), 9 % relevaient du secteur de l'industrie, 9 % du secteur de la construction, 44 % du secteur du commerce et des services (pour 53 % sur le département) et 12 % de celui de l'administration et de la santé[7].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le 1er janvier 2016, l'ancienne commune de Chemiré-sur-Sarthe, qui alors dans la Communauté de communes du Haut-Anjou s'est uni à l'ancienne commune de Morannes, qui était déjà dans la communauté de communes des Portes de l'Anjour, afin de constituer la commune nouvelle de Morannes-sur-Sarthe. La commune nouvelle, dont le siège est établi à Morannes, qui transitoirement représentait ses communes déléguées dans les deux communautés de communes depuis sa création, a opté de rester dans la communauté de communes des Portes-de-l'Anjou et de quitter le 1er février 2016 la communauté de communes du Haut-Anjou.

RéférencesModifier

  1. Insee, Composition de l'EPCI de les Portes de l'Anjou (244900999), consulté le 17 novembre 2013
  2. Communauté de Communes les Portes de l'Anjou, L’intercommunalité et son territoire, consulté le 17 novembre 2013
  3. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral D3-2001 no 1060 du 24 décembre 2001, autorisant la création de la communauté de communes Les Portes de l'Anjou.
  4. a b et c Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté no 2013037-0002, publié au Recueil Special no 8 le 08 février 2013. Refonte statutaire de la communauté de communes Les Portes de l'Anjou.
  5. Schéma départemental de coopération intercommunale de Maine-et-Loire - Février 2016
  6. Communauté de Communes les Portes de l'Anjou, Missions, consulté le 17 novembre 2013
  7. a b c et d Insee, Chiffres clés de l'EPCI de la CC les Portes de l'Anjou (244900999), consulté le 17 novembre 2013