Communauté de communes de la Vallée de Kaysersberg

intercommunalité française

Communauté de communes de la Vallée de Kaysersberg
Blason de Communauté de communes de la Vallée de Kaysersberg
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haut-Rhin
Forme Communauté de communes
Siège Kaysersberg Vignoble
Communes 8
Président Jean-Marie Muller (UDI)
Date de création 29 décembre 1995
Code SIREN 246 800 551
Démographie
Population 16 680 hab. (2016)
Densité 92 hab./km2
Géographie
Superficie 180,90 km2
Liens
Site web http://www.cc-kaysersberg.fr/
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes de la Vallée de Kaysersberg (CCVK) est une communauté de communes française située dans le département du Haut-Rhin et la région Grand Est.

HistoireModifier

Succédant au SIVOM de la Vallée de la Weiss, elle a été créée le 29 décembre 1995 et est administrée par un conseil communautaire composé de 27 conseillers.

CompositionModifier

La communauté de communes regroupe 8 communes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Kaysersberg Vignoble
(siège)
68162 Kaysersbergeois 35,45 4 523 (2017) 128
Ammerschwihr 68005 Ammerschwihriens 19,66 1 779 (2017) 90
Fréland 68097 Frélandais 19,74 1 343 (2017) 68
Katzenthal 68161 Katzenthaliens 3,5 528 (2017) 151
Labaroche 68173 Barochais 13,44 2 165 (2017) 161
Lapoutroie 68175 Lapoutroyens 21,12 1 908 (2017) 90
Le Bonhomme 68044 Bonhommiens 21,98 752 (2017) 34
Orbey 68249 Orbelais 46,02 3 552 (2017) 77

DémographieModifier

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
14 65914 82414 75515 67316 57417 16017 10716 680
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au .
(Sources : Insee[1])


 


DirectionModifier

Président :

Jean-Marie Muller (maire de Lapoutroie)

Vice-présidents :

  • Pascal Lohr (maire de Kaysersberg Vignoble)
  • Guy Jacquey (maire d'Orbey)
  • Martine Thomann (adjointe au maire de Fréland)
  • Martine Schwartz (adjointe au maire de Kaysersberg Vignoble, maire déléguée de Kientzheim)
  • Bernard Ruffio (maire de Labaroche)
  • Patrick Reinstettel (maire d'Ammerschwihr)

Directeur général des services :

  • Christine Schramm

Compétences et ÉquipementsModifier

Elle gère notamment l'Espace Nautique Arc en Ciel et la Médiathèque intercommunale situés à Kaysersberg, ainsi que le Golf Public d'Ammerschwihr - Trois Epis.

Par le biais du Syndicat mixte pour l'aménagement du site du lac Blanc, la CCVK est également compétente pour la gestion de la Station du Lac Blanc.

Compétences obligatoiresModifier

1. Aménagement de l'espace pour la conduite d'actions d'intérêt communautaire dont zones d'aménagement concerté ; schéma de cohérence territoriale et schéma de secteur ; plan local d'urbanisme, document d'urbanisme en tenant lieu et carte communale ; 

2. Actions de développement économique dans les conditions prévues à l'article L. 4251-17 ; création, aménagement, entretien et gestion de zones d'activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire ; politique locale du commerce et soutien aux activités commerciales d'intérêt communautaire ; promotion du tourisme, dont la création d'offices de tourisme ;

3. Collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés ;

4. Aménagement, entretien et gestion des aires d’accueil des gens du voyage.  

Compétences optionnellesModifier

1. Protection et mise en valeur de l’environnement, le cas échéant dans le cadre de schémas départementaux et soutien aux actions de maîtrise de la demande d’énergie ;

2. Politique du logement et du cadre de vie ;

3. Construction, entretien et fonctionnement d'équipements culturels et sportifs d'intérêt communautaire et d'équipements de l'enseignement préélémentaire et élémentaire d'intérêt communautaire ;

4. Action sociale d’intérêt communautaire :

             4.1  Actions en faveur de la Petite enfance ;

             4.2  Actions en faveur l’Enfance -jeunesse ;

5. Création et gestion de maisons de services au public et définition des obligations de service public y afférentes en application de l'article 27-2 de la loi n° 2000-321 du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations.  

Compétences facultativesModifier

1. Affaires scolaires ;

2. Culture ;

3. Service d’intérêt intercommunal de gestion des personnels (bûcherons) ;

4. Assainissement non collectif ;

5. Assainissement collectif ;

6. Acquisition de matériel ;

7. Transports ;

8. Itinéraires cyclables – voirie ;

9. Création, entretien, exploitation d’infrastructures de charge nécessaires à l'usage de véhicules électriques ou hybrides rechargeables d’intérêt communautaire ;

10. Adhésion et participation au Grand Pays de Colmar : élaboration et approbation de la charte de pays et mise en œuvre des actions qui en découlent ;

11. Gestion et développement des équipements touristiques structurants ;

12. Étude, construction et gestion de la première plateforme bois-énergie ;

13. Production d’énergies renouvelables, notamment production d’énergie à partir d’éoliennes au Col du Bonhomme, et contribution à la transition énergétique ;

14. Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique : participation financière pour la mise en œuvre d’un réseau Très Haut Débit dans le cadre de la convention avec la Région Grand Est ;

15 .Accompagnement des jeunes en recherche d’emploi par le biais de la Mission Locale de Colmar ;

16. Participation à la Plate-forme d’Initiative Locale Colmar Centre Alsace Initiative.

EnvironnementModifier

ÉnergieModifier

Dans le cadre du SRADDET du Grand Est, ATMO Grand Est tient à jour les statistiques énergétiques de tous les EPCI régionaux. Aussi pouvons-nous représenter l’énergie finale consommée sur le territoire[Note 1] annuellement par secteur, ou par source, pour l’année 2017. Cette énergie finale annuelle correspond à 44,3 MWh par habitant[Note 2].

Énergie finale par secteur en 2017[2]
- GWh par an[Note 3]
Industrie 349
Résidentiel 198
Tertiaire 66
Agriculture 14
Transport routier 126
Énergie finale par source en 2017[2]
- GWh par an
Électricité 162
Gaz naturel et produits pétroliers 502
Bois-énergie 68
Autres EnR (PAC, solaire thermique…) 22
Réseau de chaleur 2

La production d’énergie renouvelable (EnR) du territoire apparaît dans le tableau suivant, toujours pour l’année 2017 :

Énergie renouvelable en 2017[3]
- GWh par an
Bois-énergie 237
Hydraulique 2
Pompe à chaleur (PAC)[Note 4] 10
Photovoltaïque 1
Solaire thermique 1
Biogaz 2

Ces statistiques sont illustrées sous forme de diagramme de Sankey[4].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. L'énergie grise n'est pas prise en compte.
  2. Cette énergie finale annuelle par habitant correspond à puissance moyenne de 5,1 kW par habitant. Remarquons que l'énergie finale annuelle par habitant dans le Grand Est s'élève à 33,2 MWh par habitant, ce qui correspond à une puissance moyenne de 3,8 kW par habitant.
  3. Remarquons que 1000 GWh/a = 1 TWh/a.
  4. Les valeurs correspondant aux lignes « PACs aérothermiques » et « Géothermie (chaleur) » sont additionnées. Les pompes à chaleur consomment de l'énergie électrique.

RéférencesModifier

  1. Séries historiques sur la population et le logement en 2016 - CC de la Vallée de Kaysersberg (246800551)., sur le site de l'Insee (consulté le 2 octobre 2019)
  2. a et b [PDF] Kaysersberg Plan Climat Air Énergie sur observatoire.atmo-grandest.eu; voir page 17.
  3. Ibid. p. 23
  4. Kaysersberg 2017. Sankey sur atmo-grandest.eu

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier