Ouvrir le menu principal

Communauté d'agglomération de Saint-Dié-des-Vosges

intercommunalité française des Vosges et de Meurthe-et-Moselle

Communauté d'agglomération de Saint-Dié-des-Vosges
Blason de Communauté d'agglomération de Saint-Dié-des-Vosges
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Meurthe-et-Moselle
Forme Communauté d'agglomération
Siège Saint-Dié-des-Vosges
Communes 77
Président David Valence (UDI)
Date de création
Code SIREN 200071066
Démographie
Population 76 616 hab. (2014)
Densité 82 hab./km2
Géographie
Superficie 934,15 km2
Localisation
Localisation de Communauté d'agglomération de Saint-Dié-des-Vosges
Situation de la communauté d'agglomération dans les Vosges. Les communes de Meurthe-et-Moselle sont en marron.
Liens
Site web ca-saintdie.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté d'agglomération de Saint-Dié-des-Vosges est une communauté d'agglomération française, située dans les départements des Vosges et de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

Elle est issue de la fusion en 2017 de six communauté de communes : communauté de communes de Saint-Dié-des-Vosges, communauté de communes des Hauts Champs, communauté de communes Fave, Meurthe, Galilée, communauté de communes du Pays des Abbayes, communauté de communes de la Vallée de la Plaine et communauté de communes du Val de Neuné.

Le site du Massif vosgien, inscrit au titre de la loi du 2 mai 1930, regroupe 14 schémas de cohérence territoriale (SCOT) qui ont tout ou partie de leur territoire sur le périmètre du massif des Vosges[1].

HistoireModifier

En application de la loi NoTRe, le schéma départemental de la commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) compose des intercommunalités devant dépasser le seuil de 15 000 habitants. Le schéma prévoit de construire une agglomération autour de Saint-Dié[2]. Adossé au versant occidental du massif vosgien, au nord-est du département, ce territoire est intégralement situé dans le massif des Vosges. La communauté correspond aussi, en grande partie, à la zone d’influence, et d’emploi, de la deuxième ville du département, qui centralise aussi la plupart des commerces et des services.

Trois communes sont situées en Meurthe-et-Moselle : Bionville, Pierre-Percée et Raon-lès-Leau.

Au premier janvier 2018, les communes de Mortagne, Les Rouges-Eaux et Bois-de-Champ ont rejoint le périmètre de la communauté d'agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

CompositionModifier

La communauté de communes regroupe 77 communes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Dié-des-Vosges
(siège)
88413 Déodatiens 46,15 20 315 (2014) 440


Allarmont 88005 Hilarismontais 13,21 223 (2014) 17
Anould 88009 Aulnois 24,23 3 370 (2014) 139
Arrentès-de-Corcieux 88014 Arrentais 17,00 175 (2014) 10
Ban-de-Laveline 88032 Ban-de-Lavelinois 26,45 1 266 (2014) 48
Ban-de-Sapt 88033 Saptésiens 22,66 348 (2014) 15
Ban-sur-Meurthe-Clefcy 88106 45,04 982 (2014) 22
Barbey-Seroux 88035 7,32 141 (2014) 19
Belval 88053 6,84 152 (2014) 22
Bertrimoutier 88054 Bertrimonastériens 3,72 306 (2014) 82
Biffontaine 88059 Biffontenois 8,88 426 (2014) 48
Bionville 54075 Bionvillois 12,14 121 (2014) 10
Celles-sur-Plaine 88082 20,09 866 (2014) 43
Châtas 88093 5,55 54 (2014) 9,7
Coinches 88111 Conchois 5,69 350 (2014) 62
Combrimont 88113 Combrimontais 5,21 147 (2014) 28
Corcieux 88115 Forfelets 17,40 1 560 (2014) 90
Denipaire 88128 Denipairiens 7,02 250 (2014) 36
Entre-deux-Eaux 88159 8,47 524 (2014) 62
Étival-Clairefontaine 88165 Stivaliens 27,12 2 605 (2014) 96
Fraize 88181 Fraxiniens 15,59 3 017 (2014) 194
Frapelle 88182 4,55 204 (2014) 45
Gemaingoutte 88193 3,90 131 (2014) 34
Gerbépal 88198 Forfelets 19,18 579 (2014) 30
Grandrupt 88215 6,34 72 (2014) 11
Hurbache 88245 Hurbachois 9,93 307 (2014) 31
La Bourgonce 88068 Bourgonçois 16,56 906 (2014) 55
La Chapelle-devant-Bruyères 88089 20,23 610 (2014) 30
La Croix-aux-Mines 88120 Cruciminois 16,80 525 (2014) 31
La Grande-Fosse 88213 6,79 112 (2014) 16
La Houssière 88244 Husselets 19,54 595 (2014) 30
La Petite-Fosse 88345 5,04 83 (2014) 16
La Petite-Raon 88346 Petit-Raonnais 9,09 785 (2014) 86
La Salle 88438 4,71 417 (2014) 89
La Voivre 88519 5,86 705 (2014) 120
Le Beulay 88057 Beulésiens 2,40 112 (2014) 47
Le Mont 88306 Montois 4,01 52 (2014) 13
Le Puid 88362 Piédestains 5,41 98 (2014) 18
Le Saulcy 88444 Salcyniens 9,83 327 (2014) 33
Les Poulières 88356 Polérois 2,98 247 (2014) 83
Lesseux 88268 2,94 182 (2014) 62
Le Vermont 88501 Vermontois 4,41 70 (2014) 16
Lubine 88275 14,85 212 (2014) 14
Lusse 88276 Lussois 19,49 437 (2014) 22
Luvigny 88277 3,94 105 (2014) 27
Mandray 88284 Madréseys 12,36 595 (2014) 48
Ménil-de-Senones 88300 7,22 144 (2014) 20
Moussey 88317 Mousséens 29,20 643 (2014) 22
Moyenmoutier 88319 Médianimonastériens 34,21 3 274 (2014) 96
Nayemont-les-Fosses 88320 Nayemontais 8,91 845 (2014) 95
Neuvillers-sur-Fave 88326 5,12 344 (2014) 67
Nompatelize 88328 Norpadiens 6,91 551 (2014) 80
Pair-et-Grandrupt 88341 4,58 545 (2014) 119
Pierre-Percée 54427 9,93 94 (2014) 9,5
Plainfaing 88349 Plainfinois 38,56 1 730 (2014) 45
Provenchères-et-Colroy 88361 19,13 1 416 (2014) 74
Raon-lès-Leau 54443 1,31 40 (2014) 31
Raon-l'Étape 88372 23,71 6 421 (2014) 271
Raon-sur-Plaine 88373 3,54 156 (2014) 44
Raves 88375 4,02 456 (2014) 113
Remomeix 88386 4,73 473 (2014) 100
Sainte-Marguerite 88424 Margaritains 5,55 2 369 (2014) 427
Saint-Jean-d'Ormont 88419 Ormontais 5,29 129 (2014) 24
Saint-Léonard 88423 Léonardiens 14,57 1 357 (2014) 93
Saint-Michel-sur-Meurthe 88428 Michellois 15,54 1 939 (2014) 125
Saint-Remy 88435 Saint-Rémois 12,25 518 (2014) 42
Saint-Stail 88436 Stéphanois 6,21 68 (2014) 11
Saulcy-sur-Meurthe 88445 Salixiens 16,37 2 342 (2014) 143
Senones 88451 Senonais 18,73 2 482 (2014) 133
Taintrux 88463 Taintrusiens 31,69 1 564 (2014) 49
Vexaincourt 88503 11,38 170 (2014) 15
Vienville 88505 3,38 131 (2014) 39
Vieux-Moulin 88506 3,89 343 (2014) 88
Wisembach 88526 11,30 406 (2014) 36
Mortagne 88315 Motonnais 22,20 160 (2014) 7,2
Bois-de-Champ 88064 17,69 118 (2014) 6,7
Les Rouges-Eaux 88398 5,90 89 (2014) 15

AdministrationModifier

Conseil communautaireModifier

En 2017, 111 conseillers communautaires siégeait dans le conseil.

Nombre de délégués Communes
21 Saint-Dié-des-Vosges
6 Raon-l'Étape
3 Anould, Fraize, Moyenmoutier
2 Étival-Clairefontaine , Sainte-Marguerite , Saint-Michel-sur-Meurthe , Saulcy-sur-Meurthe , Senones
1 Les autres communes

PrésidenceModifier

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2 janvier 2017 En cours David Valence[3] UDI Maire de Saint-Dié-des-Vosges (depuis 2014)

CompétencesModifier

EnvironnementModifier

ÉnergieModifier

Dans le cadre du SRADDET du Grand Est, ATMO Grand Est tient à jour les statistiques énergétiques de tous les EPCI régionaux. Aussi pouvons-nous représenter l’énergie finale consommée sur le territoire[Note 1] annuellement par secteur, ou par source, pour l’année 2017. Cette énergie finale annuelle correspond à 31,3 MWh par habitant[Note 2].

Énergie finale par secteur en 2017[4]
- GWh par an[Note 3]
Industrie 802
Résidentiel 882
Tertiaire 180
Transport routier 479
Autres transports 3
Énergie finale par source en 2017[4]
- GWh par an
Électricité 540
Gaz naturel et produits pétroliers 1 495
Bois-énergie 227
Autres EnR (PAC, solaire thermique…) 77
Réseaux de chaleur 33

La production d’énergie renouvelable (EnR) du territoire apparaît dans le tableau suivant, toujours pour l’année 2017 :

Énergie renouvelable en 2017[5]
- GWh par an
Éolien 11
Bois-énergie 469
Hydraulique 6
Pompe à chaleur (PAC)[Note 4] 42
Photovoltaïque 3
Solaire thermique 1
Biogaz 1

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. L'énergie grise n'est pas prise en compte.
  2. Cette énergie finale annuelle par habitant correspond à puissance moyenne de 3,6 kW par habitant. Remarquons que l'énergie finale annuelle par habitant dans le Grand Est s'élève à 33,2 MWh par habitant, ce qui correspond à une puissance moyenne de 3,8 kW par habitant.
  3. Remarquons que 1 000 GWh/a = 1 TWh/a
  4. Les valeurs correspondant aux lignes « PACs aérothermiques » et « Géothermie (chaleur) » sont additionnées. Les pompes à chaleur consomment de l'énergie électrique.

RéférencesModifier

  1. Le schéma interrégional du massif des Vosges à l'horizon 2020 : un projet de développement durable, une ambition pour le massif
  2. [PDF]Schéma Départemental de Coopération Intercommunale
  3. « La Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges est née. », sur saintdieinfo.fr, (consulté le 23 février 2017)
  4. a et b [PDF] Saint-Dié-des-Vosges Plan Climat Air Énergie sur observatoire.atmo-grandest.eu; voir page 17.
  5. Ibid. p. 23

Voir aussiModifier