Ouvrir le menu principal

Communauté de communes Beaujolais Pierres Dorées

intercommunalité française

Communauté de communes Beaujolais Pierres Dorées
Blason de Communauté de communes Beaujolais Pierres Dorées
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Rhône
Forme Communauté de communes
Siège Anse
Communes 32
Président Daniel Paccoud (DVD)
Date de création
Code SIREN 200040574
Démographie
Population 50 674 hab. (2015)
Densité 207 hab./km2
Géographie
Superficie 245,23 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes Beaujolais Pierres Dorées
Liens
Site web http://www.cc-pierresdorees.com/
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes Beaujolais Pierres Dorées est une communauté de communes française, située dans le département du Rhône en région Auvergne-Rhône-Alpes.

HistoriqueModifier

Par l'arrêté préfectoral du 29 avril 2013[1], la communauté est créée le par la fusion entre les communautés de communes Beaujolais-Saône-Pierres-Dorées (sauf Liergues qui rejoint la CAVBS), Mont d'Or Azergues (sauf Quincieux qui rejoint la communauté urbaine de Lyon en juin 2014), des Pays du Bois d'Oingt (sauf Jarnioux et Ville-sur-Jarnioux qui rejoignent la CAVBS) et Beaujolais Val d'Azergues. Elle prend le nom de communauté de communes Beaujolais Pierres Dorées par arrêté le 7 octobre 2013[2].

Le , Le Bois-d'Oingt, Oingt et Saint-Laurent-d'Oingt fusionnent pour former la commune nouvelle de Val d'Oingt tandis que Pouilly-le-Monial fusionne avec Liergues pour former la commune nouvelle de Porte des Pierres Dorées réduisant l'intercommunalité de 34 à 32 communes. Cette dernière étant composée de deux communes déléguées précédemment adhérentes à deux intercommunalités différentes (Liergues appartenait à la communauté d'agglomération Villefranche-Beaujolais-Saône), le conseil municipal de la commune nouvelle décide de rejoindre la communauté de communes Beaujolais Pierres Dorées[3].

Le , l'intercommunalité intégrera le territoire de Jarnioux, suite à la fusion de celle-ci avec la commune nouvelle de Porte des Pierres Dorées[4].

TerritoireModifier

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Anse
(siège)
69009 Ansois 15,23 7 094 (2016) 466
Alix 69004 Alixois 3,61 758 (2016) 210
Ambérieux 69005 Ambarrois 4,55 571 (2016) 125
Bagnols 69017 Bagnolais 7,35 705 (2016) 96
Belmont-d'Azergues 69020 Belmontois 1,51 635 (2016) 421
Chamelet 69039 Chamelois 14,43 669 (2016) 46
Charnay 69047 Charnaysiens 7,06 1 062 (2016) 150
Chasselay 69049 Chasselois 12,78 2 775 (2016) 217
Châtillon 69050 Châtillonnais 10,71 2 158 (2016) 201
Chazay-d'Azergues 69052 Chazéens 5,94 4 130 (2016) 695
Chessy 69056 Cassiassiens 4,55 2 056 (2016) 452
Civrieux-d'Azergues 69059 Sévériens 5,02 1 520 (2016) 303
Frontenas 69090 Frontenassiens 3,42 818 (2016) 239
Lachassagne 69106 Arlequins 3,53 1 086 (2016) 308
Le Breuil 69026 Breugliens 5,63 524 (2016) 93
Légny 69111 Elginois 3,97 664 (2016) 167
Les Chères 69055 Chérois 5,46 1 451 (2016) 266
Létra 69113 Letrasiens 14,64 932 (2016) 64
Lozanne 69121 Lozannais 5,5 2 639 (2016) 480
Lucenay 69122 Lucenois 6,27 1 820 (2016) 290
Marcilly-d'Azergues 69125 Marcillois 4,18 870 (2016) 208
Marcy 69126 Marcillansois 3,33 709 (2016) 213
Moiré 69134 Moiréens 2,03 201 (2016) 99
Morancé 69140 Morancéens 9,25 1 975 (2016) 214
Pommiers 69156 Gnocs 7,76 2 605 (2016) 336
Porte des Pierres Dorées 69159 Doréens 13,33 3 686 (2016) 277
Saint-Jean-des-Vignes 69212 2,57 408 (2016) 159
Saint-Vérand 69239 Véranais 17,58 1 176 (2016) 67
Sainte-Paule 69230 Saint-Pauliens 7,5 332 (2016) 44
Ternand 69245 Ternandais 10,75 670 (2016) 62
Theizé 69246 Theizerots 11,89 1 205 (2016) 101
Val d'Oingt 69024 18,1 3 966 (2016) 219

DémographieModifier

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2010 2014 2015
22 02126 03830 90935 32740 94947 60150 07250 674
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au .
(Sources : Insee[5])


 


Notes et référencesModifier