Ouvrir le menu principal

Communauté d'agglomération de Longwy

intercommunalité française

Communauté d'agglomération de Longwy
Blason de Communauté d'agglomération de Longwy
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Forme Communauté d'agglomération
Siège Longwy
Communes 21
Président Christian Aries (PS)
Budget 25 000 000  (2013)
Date de création
Code SIREN 245 400 262
Démographie
Population 62 292 hab. (2016)
Densité 359 hab./km2
Géographie
Superficie 173,47 km2
Localisation
Localisation de Communauté d'agglomération de Longwy
Localisation de la Communauté d'agglomération de Longwy en Meurthe-et-Moselle
Liens
Site web ccal-longwy.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté d'agglomération de Longwy (CAL) est une communauté d'agglomération française, située dans le département de Meurthe-et-Moselle dans la région Grand Est et axée autour de la ville de Longwy.

Sommaire

HistoireModifier

 
Logo de la communauté de communes

L'intercommunalité est créée le [1] sous la forme d'un district comprenant cinq communes : Cosnes-et-Romain, Herserange, Lexy, Longwy et Mont-Saint-Martin.

Réhon adhère en 1974, puis fin 1998, les élus du district prennent la compétence développement économique sur leur territoire. Simultanément, 11 nouvelles communes entrent dans le district : Chenières, Cons-la-Grandville, Cutry, Gorcy, Haucourt-Moulaine, Hussigny-Godbrange, Longlaville, Mexy, Morfontaine, Saulnes et Ugny.

En juillet 2000, le district quitte la place Darche à Longwy-Haut pour s’installer le long de la Chiers, sur la commune de Réhon dans des bâtiments occupés anciennement par les laboratoires de l’usine de La Providence.

 
Le siège de la CCAL

Le , le district est transformé en communauté de communes qui prend le nom de « communauté de communes de l'Agglomération de Longwy ».

En 2002, la commune de Laix rejoint la CCAL, portant le nombre de communes à 18.

Au , les communes de Fillières, Tiercelet et Villers-la-Montagne rejoignent la CCAL[2] qui compte donc 21 communes pour 60 280 habitants.

La communauté de communes devient une communauté d'agglomération au par un arrêté préfectoral du 13 décembre 2016[3].

CompositionModifier

La communauté d'agglomération est composée des 21 communes suivantes[4] :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Réhon
(siège)
54451 Réhonnais 3,73 3 880 (2014) 1 040


Chenières 54127 8,50 640 (2014) 75
Cons-la-Grandville 54137 8,25 562 (2014) 68
Cosnes-et-Romain 54138 Cosnois 16,23 2 635 (2014) 162
Cutry 54151 Custériens 5,97 1 020 (2014) 171
Fillières 54194 Fagnats 14,21 508 (2014) 36
Gorcy 54234 Gorcéens 4,10 2 616 (2014) 638
Haucourt-Moulaine 54254 Haucourt-Moulainois 7,42 3 048 (2014) 411
Herserange 54261 Herserangeois 3,54 4 353 (2014) 1 230
Hussigny-Godbrange 54270 Hussingeois 15,37 3 532 (2014) 230
Laix 54290 7,55 195 (2014) 26
Lexy 54314 Lexéens 5,99 3 474 (2014) 580
Longlaville 54321 Longlavillois 3,21 2 520 (2014) 785
Longwy 54323 Longoviciens 5,34 14 293 (2014) 2 677
Mexy 54367 Mexéens 4,90 2 248 (2014) 459
Mont-Saint-Martin 54382 Saint-martinois 8,80 8 151 (2014) 926
Morfontaine 54385 Mafous 11,42 1 101 (2014) 96
Saulnes 54493 Saulnois 4,00 2 427 (2014) 607
Tiercelet 54525 Tiercelins 7,68 644 (2014) 84
Ugny 54537 9,14 738 (2014) 81
Villers-la-Montagne 54575 Magins 18,12 1 464 (2014) 81

CompétencesModifier

Les différentes missions qui sont confiées à la ccal relèvent de :

  • L'eau pour certaines communes
  • Le ramassage des ordures, tri sélectif et objets encombrants y compris
  • La nouvelle déchèterie de Longwy-Haut sur la zone du Pulventeux
  • Le logement avec l'élaboration et la mise en place d'un PLH (Programme Local de l'Habitat) et de plusieurs OPAH (Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat)
  • Le tourisme avec l'office du tourisme de Longwy
  • Le développement économique
  • Et la culture avec la nouvelle Médiathèque intercommunale

À noter qu'un syndicat d'assainissement, le SIAAL, fonctionne dans les mêmes locaux et concerne 13 des 21 communes de la CCAL

De plus, le territoire (jusqu'à Villerupt) compte un syndicat de transport en commun, le SITRAL qui comprend 19 communes et a confié l'organisation à la société Transport du Grand Longwy (anciennement Semitul)

AdministrationModifier

Le conseil communautaire est composé de 60 délégués dont 10 vice-présidents[5].

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 2008 Jean-Paul Durieux PS Maire de Longwy (1989-2006)
2008 été 2011 Édouard Jacque UDI (PR) Conseiller régional de Lorraine (depuis 2008)
Maire de Longwy (2008-2014)
(démission)[6]
21 octobre 2011 17 avril 2014 Jean-Claude Guillaume[7] UDI (PR) Maire de Réhon (1983-2014)
17 avril 2014 En cours Christian Aries PS Conseiller général puis départemental du canton de Longwy (depuis 2001)
Conseiller municipal de Longwy

DéveloppementModifier

Développement économiqueModifier

La CCAL se développe de plus en plus rapidement comme unité urbaine, surtout de par sa situation, proche de la Belgique et du Luxembourg et des grandes villes françaises (65 km de Metz (A30/A31), 118 km de Nancy, 220 km de Strasbourg, 202 km de Reims, 343 km de Paris) et de ses axes routiers (autoroutes vers la Belgique et la France, routes nationales vers la Belgique, le Luxembourg et la France, départementales, etc.) et la gare de Longwy. La CCAL compte plusieurs dizaines de km de frontières avec la Belgique et le Luxembourg. La CCAL compte aussi des grandes entreprises, comme Lenoir, spécialisé dans les aimants, le triage magnétique qui est parmi les leaders français dans le domaine.

Développement culturelModifier

Avec un cinéma, une médiathèque, son futur centre culturel, son université (encore à l'état de projet) et son fort passé, la CCAL est un grand pôle culturel.

Développement écologiqueModifier

La CCAL a fait de grands efforts pour l'écologie : station d'épuration, nouvelle déchetterie / centre de recyclage, sensibilisation des citoyens au tri sélectif, etc.

Notes et référencesModifier

  1. Banatic
  2. « Intercommunalité », sur le site de la Préfecture de Meurthe-et-Moselle (consulté le 18 avril 2014)
  3. RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS Edition n° 61 du 16 décembre 2016
  4. « EPCI de l'agglomération de Longwy », sur le site de l'INSEE (consulté le 18 avril 2014)
  5. « Organisation de la CCAL », sur le site de la CCAL (consulté le 18 avril 2014)
  6. « CCAL: Démission d'Édouard Jacque », sur Le Républicain Lorrain, (consulté le 18 avril 2014)
  7. « Un nouveau président pour la CCAL », sur Le Républicain Lorrain, (consulté le 18 avril 2014)

Voir aussiModifier