Ouvrir le menu principal

Commanderie de Pézenas

commanderie située dans l'Hérault, en France

Commanderie de Pézenas
Image illustrative de l’article Commanderie de Pézenas
Présentation
Fondation Drapeau de l'Ordre du Temple Templiers XIIe siècle
Reprise Drapeau des chevaliers hospitaliers Hospitaliers
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Hérault (département)
Ville Pézenas
Coordonnées 43° 27′ 37″ nord, 3° 25′ 25″ est

La commanderie de Pézenas se situait à Pézenas dans l'Hérault, région Languedoc-Roussillon. Elle sera dévolue aux Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem à l'abolition de l'ordre du Temple.

HistoireModifier

Les templiers sont attestés à Pézenas à partir de 1131[1].

La plupart des titres de la commanderie ont malheureusement été brulés en 1562 lorsque les troupes protestantes de Jacques de Crussol ont pillé Pézenas sous les Hospitaliers[2].

Commandeurs templiersModifier

Nom du commandeur Dates Précisions
...
Hugues de Pézenas
(Hugo de Pedenacio)
1140-1148[3]
Guillaume de Deux-Rieux[4]
(Guillelmus de Dua Riula)
1152[3]
Pierre de Toulouse
(Petrus de Tolosa)
1157-1165[3] Commandeur de Montsaunès (1165)[5]
Bertrand de Touroulle
ou de Torola[4]
(Bertrandus de Torola)
1172-1173[6]
Géraud de Sauve
ou Gérald de Salve[4]
(Geraldus de Salve)
1177-1180[7] Dit aussi Guiraud de Sauve[8]
(la) 1177: domui milicie Templi de Pezenacio et tibi Geraldo comendatori de Salve ejusdem domus ; domui milice templi de pezenatio et guiraudo de salve comandatori
1179 et 1180: Geraldo de Salve comendatori domus milicie Templi de Pezenacio

1180/81: Guiro de Salivo[9]
Arveu
(Arveus)
1181-1183[10],[3]
Guillaume de Bages[4]
(Guillelmus de Bagis)
1183[3]
Guillaume de Saint-Paul
(Guillelmus de Sancto Paulo)
1184-1185 Frère à Richerenches (1176-1179), puis commandeur à Roaix (1179-1182)[11]
Frotard de Conques
(Frotardus de Conchis)
1186-1191[12],[3] Sera de nouveau commandeur de Pézenas en 1194/1195.
Frotard de Rocozels
ou de Roquessels
(Frotardus de Rocosel, de Rocosello)
[N 1]
1192-1193[3],[13] Commandeur de Jalès (1181)[3],[14], de Sainte-Eulalie de Cernon (1184, 1186-1188, 1198)[3], de Périès[15] (1202)[16], puis de Narbonne (1204)[3]. Dans un acte de 1198, il apparaît avec Guillaume d'Auvergne comme « commandeurs conjoints » du Temple de Pézenas[3].
Frotard de Conques 1194/5[17],[3] Avait déjà été commandeur de Pézenas (1186-1191)
Guillaume d'Auvergne (Alvernia) 1195-1202[18],[3] Dans un acte de 1198, il apparaît avec Frotard de Rocosel comme « commandeurs conjoints » du Temple de Pézenas[3].
Guillaume de l'Aumône 1201[19] Le même que Guillaume d'Auvergne? La graphie n'est pas certaine, Alvernia ou Alumnia sur un acte de 1202[20]
Bermond 1203[21] oct. 1203
Guillaume Arnaud 1205-1206[22]
Bertrand de Salis 1207-1208[23]
...
Foulques de Montpezat 1213, 1218-1219[24] Commandeur de Jalès (1201-1202, 1204, 1207-1214, 1218)[24]
Commandeur du Mas Deu (1205-1207)[25]
Commandeur de Saint-Barthélemy du Puy (Le Puy-en-Velay) (1210)[24],[26],
Maître de Provence et parties des Espagnes (1224-1227)[27]
Bernard de Casa 1222-1224 Commandeur de Saint-Gilles (1199-1200, 1204-1205),
Arles (1201), Marseille (1202), Montpellier (1215-1218),
Montfrin (1227-1228)[28]
Rostaing d’Avène (Avena) 1226-1230[29]
Hugues Carbonel 1230-1231[30] oct. 1230
Pierre Ferrarii 1235-1237[31] Sous-précepteur de Pézenas en 1230[32]
Raimond Amelii 1245-1246[33]
...
Guillaume Pelestort 1258[34]
Guillaume Charnerio 1260-1262[35]
Aimeric de Novis 1269-1271[36]
...
Pons de Brochet 1280[37]
Guillaume de Castroveteri 1291-1292[3]
Guillaume de Castro Novo 1297-1307[3] chevalier[38]

Commandeurs hospitaliersModifier

Parmi la liste de ces commandeurs, certains ont accédé par la suite aux plus hautes fonctions de l'ordre. On trouve entre autres deux grands maîtres et un grand commandeur (XVIe siècle). La commanderie de Pézenas est mentionnée comme la chambre magistrale du prieuré de Saint-Gilles à partir de la fin du XVIe siècle (une des chambres ou commanderies magistrales qui appartenaient au grand maître, à savoir une pour chaque grand prieuré).

Nom du commandeur Dates Précisions
...
Jean Guilhem 1320[39]
...
Pierre Jourdain 1333[40]
1344[41]
1346[42]
« Pierre Jordan »
Gaucher de la Bastide
(de La Bâtie-Rolland)
1369[43] Lieutenant du grand prieuré de Saint-Gilles (1369)
Prieur de Toulouse (1370-1380)
...
Elie de Fossat 1400 - 1407/08 04 janvier 1400 - 1407/08[44]
Commandeur de Caignac et Villemartin (déc. 1384-?), d'Argentens (25 juin 1390- 4 jan. 1400), de Saint-Nexans
Grand commandeur (1403-1407)
Jean Brossis 1408[45]
Jean de Castelane 1457
Jacques de Pignan 1477[46]- 1492 Commandeur de Douzains, Peyriès et Pézenas
« Jacobus de Pinhano, miles ordinis Sancti Johannis Jerusalem, preceptor preceptorie de Pedenacio » (1481)
[47]
...
Fouquet de Caritat 1532[48] - 1552[49] Commandeur de Montpellier (1522)
Lieutenant du grand prieur de Saint-Gilles (1532-1543), commandeur de Douzains (1541), la Tronquière (1524) et Pézenas (1532)
Grand commandeur[N 2] (1541-1544)
Prieur de Toulouse (1544-1552)
...
Jean de Valette
(1494-1568)
1554[50] - 1564 Gouverneur de Tripoli (1537)
Bailli de Lango et Général des galères de l'ordre ()
Commandeur du Bastit du Causse (1542[N 3]-1554)
Commandeur de Caignac (?-1554), Renneville (1547-1557) et Pézenas
Grand commandeur[N 2] (1555)
Prieur de Saint-Gilles (1556-1557)
Grand maître de l'ordre (1557-1568)
Antoine de Thézan-Vénasque 1564[51] - 1572[52] Commandeur d'Avignon et de Pézenas
Commandeur de Morlaàs (« Morlans ») et Garidech (1555/56-1562/63)[53]
Lieutenant de Louis du Pont, grand prieur de Saint-Gilles (1562-1563) et receveur du commun trésor de ce prieuré (1562-?)[54]
Claude de Thézan-Vénasque[N 4]
(† 1605)
1573[55] - 1577 Commandeur d'Avignon[N 5] , Garidech et Pézenas
Et lieutenant de François de Panisse, Prieur de Saint-Gilles (1573-1576)
[56]
Commandeur de Millau (1577- ?)[57]
Commandeur de la Tronquière (1603)
Grand commandeur[N 2] (1603- 1605)[58]
Hugues Loubens de Verdalle
(1531-1595)
1577 - 1581[59] Initialement commandeur de La Capelle, Castelsarrasin et Villedieu
Receveur général du grand prieuré de Toulouse (1563-1566)
Prieur de Saint-Gilles (1567-1570)
Lieutenant du grand commandeur (1577)
Grand maître de l'ordre (1581-1595)
Créé cardinal de Santa Maria in Portico Octaviae le .

Jean de Mandols est fondé de pouvoir et commandeur en survivance de Pézenas en 1579
Charles de Grace de Briausson 1595 Commandeur de la chambre magistrale de Pézenas
François d'Astorg Ségreville 1607
Jean de Vassadel Vaqueyras 1610[60] Commandeur de Peyriès et Pézenas
Grand commandeur (1610-?)
Joachim de Montagu Fromiguières 1622 Ambassadeur de l'ordre en France (?-1622)
Prieur de Toulouse (1622-1630)
Pierre-Balthazar de Mandols
1665-1666 dit aussi « Le Sieur de Mendols »
Guy de la Rochefoucauld
(1698-1731)
1702
Philippe-Alexandre de Conflans
(1676-1744)
1719
Jean-Louis de Guérin de Tencin 1752 - 1761
Eugène-Hercule Camille de Rohan
(1737-1816)
1766 - 1792/93 « Le prince Camille de Rohan »
Commandeur de Castres et Pézenas
Général des galères de l'ordre (1767)
Ambassadeur extraordinaire auprès du pape (1790)
Prieur d'Aquitaine (? - 1798 ; 1814-1816)

ÉtatModifier

Il ne reste rien des bâtiments de l'époque templière. La chapelle se trouvait à l'emplacement de l'actuelle collégiale Saint-Jean et la maison du Temple a fait place à un nouveau bâtiment édifié par les Hospitaliers au XVIe siècle.

Membres et dépendancesModifier

Ci-dessous la liste des possessions de la commanderie de Pézenas telles qu'elle a été dressée lors de la visite de 1761[61],[62]:

RéférencesModifier

  1. Jean-Loup Abbé, À la conquête des étangs: l'aménagement de l'espace en Languedoc méditerranéen, XIIe-XVe siècle, Presses universitaires du Mirail, Toulouse, 2006, p. 97.
  2. Raybaud et Nicolas 1905, p. 119
  3. a b c d e f g h i j k l m n o et p Émile G. Léonard. Introduction au cartulaire manuscrit du Temple (1150-1317) constitué par le Marquis d'Albon. Paris, E. Champion, 1930, reproduit sur Templiers.net (page consultée les 10 mai 2010 et 18 novembre 2011).
  4. a b c et d Francisation du nom d'après Notice concernant la commanderie de Pézenas sur Les Templiers et les croisades (page consultée le 18 novembre 2011)
  5. Charles Higounet, « Cartulaire des Templiers de Montsaunès. Communication », Bulletin philologique et historique du Comité des Travaux historiques et scientifiques, 1955-1956, p. 218. [lire en ligne]
  6. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], actes 33 (février 1172), 31 (avril 1173) et 32 (avril 1173).
  7. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], actes 30 (avril 1177), 9 (janv. 1179) et 34 (avril 1180).
  8. Favas 1920, p. 186
    Charte du 25 mars 1193 relative à une donation faite 16 ans auparavant.
  9. Ernest Sabatier, Histoire de la ville et des évêques de Béziers, Carrière, (lire en ligne), p. 213
    Donation aux templiers par Bernard IV de Gaucelin, évêque de Béziers de l'église de Saint-Martin des Ubertes et de la chapelle de Rocozels en présence de Géraud de Sauve, commandeur de Pézenas et d'Artaud de Lespinace, commandeur de Périès.
  10. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], actes 35 (mars 1181), 36 (oct. 1181), 10 (juin 1182) et 11 (oct. 1182).
  11. Damien Carraz (préf. Alain Demurger), L'Ordre du Temple dans la basse vallée du Rhône (1124-1312) : Ordres militaires, croisades et sociétés méridionales, Lyon, Presses universitaires de Lyon, coll. « Collection d'histoire et d'archéologie médiévales / 17 », (ISBN 978-2-7297-0781-1, lire en ligne), p. 300 et note 73.
  12. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], actes 38 (oct. 1187), 12 (oct. 1188), 57 (oct. 1189).
  13. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], acte 13 (mai 1192).
  14. Louis Pierre d' Hozier et Antoine Marie d' Hozier de Sérigny, Armorial général ou Registres de la noblesse de France. Registre second., Prault, (OCLC 908331083, lire en ligne), p. 95
    1181: « Domui Templi et nominatim Domui de Jalles, tibique Frotardo de Rocosello Procuratori ejusdem domûs ».
  15. Périès, hameau au sud-ouest de la commune de Nissan-lez-Enserune 43° 16′ 24″ N, 3° 04′ 23″ E, cf. Émile Bonnet, « Les maisons de l'ordre du Temple dans le Languedoc méditerranéen », Cahiers d'histoire et d'archéologie, no 30,‎ , p. 170-171, disponible sur Gallica
  16. Hélène Débax et Laurent Macé, « Deux sceaux inédits des Trencavel (1185 et 1202 », Annales du Midi, t. 116, no 247,‎ , p. 383 (lire en ligne); Louis Noguier, « Les vicomtes de Béziers », dans Bulletin de la Société archéologique, scientifique et littéraire de Béziers, 1885, p. 336-337. [lire en ligne]
  17. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], acte 14 (mars 1194).
  18. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], actes 15 (1196), 16 (avril 1198), 17 (sans date) et 1 (sans date).
  19. (fr + la) Raymonde Foreville, Le Cartulaire du chapitre cathédral Saint-Etienne d'Agde, CNRS éditions, (ISBN 978-2-2220-4708-7, présentation en ligne), p. 453
  20. Débax et Macé 2004, p. 383 (note 29)
  21. Emile Bonnet, « Les maisons de l'ordre du Temple dans le Languedoc méditérannéen », Cahiers d'histoire et d'archéologie, t. 9, no 30,‎ , p. 166-167, disponible sur Gallica
  22. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], actes 41 (avril 1205) et 42 (juillet 1206)
  23. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], actes 43 (sept. 1207) et 44 (1208)
  24. a b et c E.G Léonard, « Tableau des maisons françaises du Temple et de leurs précepteurs », dans Introduction au Cartulaire manuscrit du Temple (1150-1317), constitué par le marquis d'Albon et conservé à la Bibliothèque nationale, E. Champion, , xv-259 p.
  25. (ca + la) Rodrigue Tréton, Diplomatari del Masdéu, vol. II, Pagès Editors, (ISBN 978-8-4977-9972-0, lire en ligne), p. 704-711, 719-723, 728-730 (chartes n° 194-195, 199-201, 205)
  26. Auguste Chassaing, Cartulaire des Templiers du Puy-en-Velay, H. Champion, , xxxv + 93 p. (lire en ligne), xvi, 6-7, 13-14 (pièces n° 6 & 8)
  27. (en) Alan John Forey, « Appendix II : Lists of Officials », dans The Templars in the Corona de Aragon, (lire en ligne), p. 420-421
  28. Damien Carraz (préf. Alain Demurger), L'Ordre du Temple dans la basse vallée du Rhône (1124-1312) : Ordres militaires, croisades et sociétés méridionales, Lyon, Presses universitaires de Lyon, coll. « Collection d'histoire et d'archéologie médiévales / 17 », (ISBN 978-2-7297-0781-1, lire en ligne), p. 310.
  29. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], actes 45 (27 août 1226) et 46 (27 janv. 1230)
  30. Joseph Berthelé, Archives de la ville de Pézenas, inventaires et documents : Inventaire de F. Resseguier, (lire en ligne), p. 202-203 (n°1401)
  31. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], actes 47 (20 mai 1235) et 48 (24 sept. 1237).
  32. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], acte 46 (27 janv. 1230).
  33. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], actes 49 (13 déc. 1245) et 18 (11 sept. 1246).
  34. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], actes 20 (24 avril 1258) et 21 (6 mai 1258)
  35. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], acte 22 (30 mai 1260 et 21 mai 1262).
  36. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], actes (30 juin 1269) et 52 (24 juin 1271).
  37. Berthelé 1907, p. 191 (n°1351)
  38. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], acte 24 (1298).
  39. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], acte 26 (1er déc. 1320).
  40. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], acte 54 (19 nov. 1333).
  41. Berthelé 1907, p. 193 (n°1363)
  42. Joseph Delaville le Roulx, Les Hospitaliers à Rhodes jusqu'à la mort de Philibert de Naillac, 1310-1421, E. Leroux, , 452 p., p. 102, disponible sur Gallica
  43. Abbé C. Nicolas, « Histoire des grands prieurs et du prieuré de Saint-Gilles par M. Jean Raybaud, avocat et archivaire de ce prieuré : tome I », Mémoires de l'Académie de Nîmes, t. XXVII,‎ , p. 331, disponible sur Gallica
  44. Delaville le Roulx 1913, p. 277, disponible sur Gallica
  45. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], acte 58 (oct. 1408).
  46. berthelé 1907, p. 42 (n°240)
  47. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], acte 28 (24 avril 1481)
  48. Raybaud et Nicolas 1905, p. 88, disponible sur Gallica
    pour 1538, cf. Berthelé 1907, p. 137 (n°934).
  49. Inventaire sommaire des Archives départementales: Saint-Bertrand-de-Comminges, archives communales (1207-1832) : Haute-Garonne, (présentation en ligne), p. 221
  50. Jean Raybaud et César Nicolas, Histoire des grands prieurs et du prieuré de Saint-Gilles par M. Jean Raybaud, avocat et archivaire de ce prieuré publiée par l'abbé C. Nicolas, t. II, Nîmes, A. Chastanier, , p. 108, disponible sur Gallica
    Tiré à part de Mémoires de l'Académie de Nîmes, 1905, t. XXVIII.
  51. Louis Blancard, Iconographie des sceaux et bulles conservés dans la partie antérieure à 1790 des Archives départementales des Bouches-du-Rhône, (lire en ligne), p. 243-244
  52. FRAMESPA, H Malte Pézenas 1 [banque de données], acte 56 (4 oct. 1570)
    On le voit encore en janvier 1572, cf. Inventaire sommaire des Archives départementales antérieures à 1790: Gironde : Série E supplément, 1903, p. 403.
  53. Antoine du Bourg, Ordre de Malte : Histoire du grand prieuré de Toulouse et des diverses possessions de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem dans le sud-ouest de la France..., Toulouse, L. Sistac et J. Boubée, , disponible sur Gallica ; Antoine du Bourg, « Garidech », Mémoires de la société archéologique du Midi de la France, t. IX,‎ 1866-1871, p. 332-333 (lire en ligne)
  54. Jean Raybaud et César Nicolas, Histoire des grands prieurs et du prieuré de Saint-Gilles par M. Jean Raybaud, avocat et archivaire de ce prieuré publiée par l'abbé C. Nicolas, t. II, Nîmes, A. Chastanier, , p. 117-118, disponible sur Gallica
    Tiré à part de Mémoires de l'Académie de Nîmes, 1905, t. XXVIII.
  55. Raybaud et Nicolas 1905, p. 142, disponible sur Gallica
  56. Raybaud et Nicolas 1905, p. 142-144
  57. Raybaud et Nicolas 1905, p. 146, disponible sur Gallica
  58. Raybaud et Nicolas 1905, p. 174, disponible sur Gallica
  59. Alain Blondy, Hugues de Loubens de Verdalle (1531-1582-1595) : Cardinal et Grand-Maître de l'Ordre de Malte, Eds. Bouchene, , 212 p. (ISBN 978-2-9129-4696-6, présentation en ligne), p. 35-36
    Ce n'est qu'au moment de sa nomination comme lieutenant du grand commandeur qu'il est pourvu de la commanderie de Pézenas.
  60. Raybaud et Nicolas 1905, p. 177, disponible sur Gallica
  61. Abbé C. Nicolas, « Histoire des grands prieurs et du prieuré de Saint-Gilles faisant suite au manuscrit de Jean Raybaud 1751-1806 : tome III », Mémoires de l'Académie de Nîmes, t. XXIX,‎ , p. 94-95, disponible sur Gallica
  62. Emmanuel-Ferdinand de Grasset, Essai sur le grand prieuré de Saint-Gilles de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, suivi du catalogue des chevaliers, chapelains, diacots, donats et servants d'armes de la vénérable langue de Provence, dressé sur les titres originaux, Paris, (lire en ligne), p. 43-44

NotesModifier

  1. Rocozels et Roquessels sont parfois confondus chez certains auteurs et sont deux toponymes difficiles à distinguer dans les chartes. Néanmoins il s'agit plus probablement de Rocozels car le lien avec les templiers est avéré par une donation faite en 1180 par l'évêque de Béziers de la paroisse de Saint-Martin des Ubertes et de la chapelle de Rocozels.
  2. a b et c Le grand commandeur est le pilier de la Langue de Provence. Il s'agit du deuxième plus haut dignitaire dans la hiérarchie de l'ordre.
  3. cf. Raybaud et Nicolas 1905, p. 96. Comme commandeur du Bastit du causse, On trouve en général Jean de Valette à partir de 1548 mais il l'était à priori avant comme semble le démontrer une procuration faite en décembre 1542 par Geraud de Massas, grand prieur de Saint-Gilles. Néanmoins Raybaud indique p. 111 Francois de Touchebœuf, pourvu de la commanderie du Bastit en juillet 1541. L'un des prédécesseurs en tant que commandeur du Bastit, frère Jean de Macaman, est attesté jusqu'en 1541, son successeur Louis de Lespine à partir de 1556 ; cf. du Bourg 1883, p. 548.
  4. Neveu du précédent, l'un des Fils de Pierre de Thézan Venasque et de Claude de Grizan. cf. Raybaud et Nicolas 1905, p. 128 (note39), disponible sur Gallica et L' histoire et chronique de Provence par César de Nostredame, 1614, p. 342, disponible sur Gallica. Reçu chevalier de Malte le 19 avril 1561. Il fait partie des chevaliers du prieuré de Saint-Gilles présents à Malte en 1565.
  5. à vérifier car en février 1574, on trouve frère Antoine de Choison, commandeur d'Avignon, cf. Privilèges des papes..., p. 706.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

sur les Templiers à Pézenas 
  • Eric Gallaud, « Les Templiers à Pezenas », Bulletin du Giet, n°32.
  • Joseph Favas, « La commanderie des Templiers de Pézenas et du fief de Lésignan-la-Cèbe », Bulletin de la Société Archéologique de Béziers, 3e série, t. IX,‎ , p. 185-191 (lire en ligne), 2e livraison
  • Damien Carraz, « Chartriers privés et autres documents familiaux conservés dans les archives templières. Le cas de quelques commanderies du Midi français », dans S. SAMMARCO (dir.), Commilitones Christi. Miscellanea di studi per il Centro Italiano di Documentazione sull’Ordine del Tempio, MMXI - MMXVI, 2016, p. 167-192 ; [lire en ligne]
    étude sur les actes privés conservés dans les archives templières de Pézenas, p. 184-188
sur leurs successeurs, les Hospitaliers
  • Gérard Gangneux, « Une commanderie languedocienne au XVIIIe siècle: Saint-Jean de Pézenas », dans Comité des travaux historiques et scientifiques, Actes du 86e congrès des Sociétés savantes, Montpellier, 1961 : Section d'histoire moderne et contemporaine, Paris, Imprimerie nationale, (notice BnF no FRBNF41635035, lire en ligne), p. 281-296.
  • Gérard Gangneux, « Saint-Jean de Pézenas : commanderie de l'Ordre de Malte aux XVIIe et XVIIIe siècles », Études sur Pézenas et l'Hérault, vol. 9, no 1,‎ , p. 15-36 (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier