Circuit automobile des remparts d'Angoulême

Circuit des Remparts
Circuit automobile des remparts d'Angoulême
Caractéristiques générales
Lieu Angoulême
Charente
Nouvelle-Aquitaine
Drapeau de la France France
Coordonnées 45° 38′ 58″ nord, 0° 09′ 25″ est
Géolocalisation sur la carte : Charente
(Voir situation sur carte : Charente)
Circuit des Remparts
Géolocalisation sur la carte : Poitou-Charentes
(Voir situation sur carte : Poitou-Charentes)
Circuit des Remparts
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Circuit des Remparts
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Circuit des Remparts
Ouverture 1939
Événements
Grand Prix automobile du Circuit des Remparts
Dimensions
Nombre de virages 7
Longueur 1,279 km

Le Circuit International Automobile des Remparts d'Angoulême, aussi connu sous le nom de Grand Prix Internationale des Remparts, Grand Prix des Remparts et Circuit des Remparts[1], est une épreuve automobile de vitesse disputée sur un circuit automobile long de 1 279 mètres dont le tracé joue avec les remparts d'Angoulême dans le département de la Charente (France).

HistoireModifier

La compétition a été imaginée en 1938 et son projet développé en 1938 et 1939 par l'Automobile Club des Deux-Sèvres, Charente et Vendée (ACDSCV) sous le nom de "Circuit des Remparts" (cf les bulletins 105, 106 et 107 de l'ACDSCV). Disputée la première fois en 1939, cette épreuve de vitesse en ville, auto et moto (parfois complétée par une épreuve vélo), a été interrompue par la Guerre 39-45. Elle a repris en 1947 (jusqu'en 1955) et a acquis une forte notoriété dès sa relance grâce aux présences sur la ligne de départ des meilleurs pilotes de l'époque (Fangio et Trintignant notamment). Relancé en 1978 à l'initiative du Député-Maire d'Angoulême de l'époque, Jean-Michel Boucheron, le Circuit des Remparts redevient peu à peu un évènement automobile de classe internationale, réunissant sur et autour du circuit des voitures historiques de toutes époques concourant soit sur le circuit, soit lors de concours d’élégance et de concours d’état de restauration… Le week-end est complété par de nombreuses expositions dans la ville et par plusieurs rallyes touristiques de véhicules historiques dans la campagne charentaise.

PalmarèsModifier

date Épreuve pos. Pilote Auto Écurie
1er Circuit des Remparts[2] 1   Raymond Sommer Alfa Romeo 308 Privée
2   Marc Horvilleur Maserati 4CM Privée
3   Henri Durand Bugatti T37 Privée
2e Circuit des Remparts[3] 1   Eugène Martin BMW 328 Privée
2   Robert Manzon Cisitalia D46 - Fiat Privée
3   Roger Loyer Cisitalia D46 - Fiat Écurie Paris
3e Circuit des Remparts[4] 1   Prince Igor Troubetzkoy Simca-Gordini T15 Équipe Gordini
2   Guy Michelet Cisitalia D46 - Fiat Privée
3   Roger Loyer Cisitalia D46 - Fiat Privée
4e Circuit des Remparts[5] 1   Maurice Trintignant Simca-Gordini T11 Équipe Gordini
2   Robert Manzon Simca-Gordini T15 Équipe Gordini
3   Eugène Martin Jicey 2 - BMW Privée
5e Circuit des Remparts[6] 1   Juan Manuel Fangio Maserati 4CLT/48 Automovil Club Argentina
2   André Simon Simca-Gordini T15 Équipe Gordini
3   José Froilán González Ferrari 166 (F2) Automovil Club Argentina
6e Circuit des Remparts[7] 1   Rudi Fischer Ferrari 166 (212/166) Écurie Espadon
2   Lance Macklin HWM-Alta HW Motors Ltd.
3   Michel Aunaud D.B. - Panhard Bonnet Automobiles DB

Galerie de la première compétitionModifier

Culture populaireModifier

Bande DessinéeModifier

  • Le Circuit est le contexte de l'histoire de la bande dessinée Michel Vaillant par Jean Graton dans l'album n°50 "Le Défi des Remparts" chez l’Éditeur Dupuis.
  • Le Troisième Homme Édition a publié Le Circuit des Remparts en format italien qu'en 1950 Juan Manuel Fangio sera le grand vainqueur. Elle se trouve aussi dans le tome 2 "Histoire D’Angoulême" d'Eric Wantiez et Vincent Sauvion (ISBN 9791094181027).

Article connexeModifier

Autres circuits automobiles historiquesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier