Ouvrir le menu principal

José Froilán González

pilote automobile
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir González.
José Froilán González
Description de l'image José Froilán González 1950.jpg.
Biographie
Surnom El Cabezón
Taureau de la Pampa
Date de naissance
Lieu de naissance Arrecifes, Argentine
Date de décès (à 90 ans)
Lieu de décès Arrecifes, Argentine
Nationalité Drapeau d'Argentine Argentin
Carrière
Années d'activité 1950-1960
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Maserati
Ferrari
Vanwall
Statistiques
Nombre de courses 26
Pole positions 3
Podiums 15
Victoires 2

Froilán González en démonstration en 2000 (Coys International Historic Festival) sur Ferrari 500.

José Froilán González (né le à Arrecifes, dans la province de Buenos-Aires, Argentine, et mort le à Arrecifes) est un pilote automobile argentin, qui disputa le championnat du monde de Formule 1 de 1950 à 1960.

Sommaire

BiographieModifier

Pilote à forte corpulence (il était surnommé « El Cabezón », que l'on traduit par « Grosse tête »), González n'en était pas moins un redoutable compétiteur. À défaut de posséder les dons innés de son illustre compatriote et adversaire Juan Manuel Fangio, Gonzalez est un combattant de tous les instants, ce qui lui vaut le surnom plus enviable de « Taureau de la Pampa. »

Après avoir débuté dans le championnat du monde de Formule 1 en 1950 sur une Maserati privée, González est recruté en 1951 par la Scuderia Ferrari. Cette année-là, il remporte à Silverstone, devant Fangio, son premier succès, qui correspond également au tout premier succès de la Scuderia Ferrari en championnat du monde. Il termine troisième de ce championnat, derrière Juan Manuel Fangio et Alberto Ascari. Pour les saisons 1952 et 1953, disputées avec des Formule 2, il court dans l'équipe officielle Maserati, mais ne remporte aucun succès malgré quelques coups d'éclat à Monza (1952) et à Reims (1953), où il passe près de la victoire.

De retour chez Ferrari, González décroche une seconde victoire en championnat du monde, en 1954, de nouveau à Silverstone, et terminera second du championnat derrière Juan Manuel Fangio. La même année il gagne à Bordeaux, au BRDC International Trophy, et à Bari (hors championnat).

À partir de 1955, il ne court plus qu'occasionnellement en F1.

En 1954, González remporte également le BRDC International Trophy disputé hors-championnat du monde, une course internationale de voitures de sport à Monsanto sur Ferrari 750 Monza et les 24 Heures du Mans en duo avec Maurice Trintignant sur une Ferrari. Il ne dispute plus alors que des courses d'endurance, notamment tous les ans les 1 000 kilomètres de Buenos Aires qu'il remporte en 1960 avec Phil Hill et Cliff Allison sur Ferrari 250 TR 59 (déjà troisième en 1956) après avoir gagné les 500 miles de Rafaela les deux saisons précédentes sur Ferrari.

Il arrête la compétition à l'issue de la saison 1960.

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Victoires en Championnat du monde de Formule 1Modifier

no  Année Manche Grand Prix Circuit Écurie Voiture Résumé
1 1951 05/08 Grande-Bretagne Silverstone Scuderia Ferrari Ferrari 375 Résumé
2 1954 05/09 Grande-Bretagne Silverstone Scuderia Ferrari Ferrari 625 Résumé

Résultats aux 24 Heures du MansModifier

Année Équipe Voiture Équipier Résultat
1950 Automobiles Gordini Simca-Gordini T15S Juan Manuel Fangio Abandon
1951 Henri Louveau Talbot-Lago T26 GS Onofre Marimón Abandon
1953 Scuderia Lancia Lancia D20 Clemente Biondetti Abandon
1954 Scuderia Ferrari Ferrari 375 Maurice Trintignant Vainqueur

Liens externesModifier