Cimetière national de Fort Sam Houston

cimetière aux États-Unis
Cimetière national de Fort Sam Houston
Fort Sam Houston National Cemetery (en)
Cimetière national de Fort Sam Houston, journée du souvenir 2019.
Pays
États-Unis
État
Commune
Superficie
62,6 hectares
Tombes
>170 000 tombes
Mise en service
1926
Patrimonialité
Inscrit au NRHP (, )Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Identifiants
Site web
Find a Grave
Carte

Le cimetière national de Fort Sam Houston (en anglais : Fort Sam Houston National Cemetery) est un cimetière national des États-Unis situé à San Antonio au Texas. Il est en lien avec le Fort Sam Houston.

Une équipe de maintenance travaille à redresser les pierres tombales au cimetière national de Fort Sam Houston.

Administré par le Département des Anciens combattants des États-Unis, il compte plus de 170 000 tombes sur une superficie de 62,6 hectares.

140 prisonniers de guerre de la Seconde Guerre mondiale, morts en captivité, sont enterrés dans ce cimetière, ainsi que 4 officiers de la Royal Air Force britannique de la Seconde Guerre mondiale. Il y a également la tombe de 27 Buffalo Soldiers qui ont servi pendant les guerres indiennes.

Charles Beckwith (à l'origine de la création de la Delta Force), Doc Blanchard (en) (vainqueur du trophée Heisman 1945) ou encore Lafayette G. Pool (as de char) y sont enterrés.

Histoire modifier

Bien que le poste militaire de la région ait été établi en 1875 et que la construction du Fort Sam Houston ait commencé l'année suivante, aucun enterrement n'a eu lieu dans la zone qui constitue actuellement le cimetière jusqu'en 1926. En 1931, 60 acres (24 ha) ont été ajoutés au cimetière national de San Antonio. En 1937, l'ajout est devenu un cimetière national à part entière, rebaptisé Fort Sam Houston National Cemetery. En 1947, plusieurs autres forts du Texas, dont Fort McIntosh, ont été fermés et leurs cimetières ont été transférés au cimetière national de Fort Sam Houston.

Au cimetière national de Fort Sam Houston sont enterrés 140 prisonniers de guerre de l'Axe de la Seconde Guerre mondiale qui sont morts en captivité. 133 sont allemands, 4 sont italiens et 3 sont japonais. Ces prisonniers de guerre ont été désincarcérés de divers camps de prisonniers de guerre du Texas et réinhumés au cimetière national de Fort Sam Houston. Parmi ces prisonniers de guerre se trouve Hugo Krauss, un Allemand assassiné par d'autres prisonniers de guerre allemands au camp Hearne en 1943. Lors de l'inhumation initiale, ces tombes étaient isolées des tombes américaines.

Deux pierres tombales marquées de croix gammées (swastika) ont été remplacées le 24 décembre 2020. La Military Religious Freedom Foundation avait demandé leur enlèvement en mai 2020, mais la Veterans Administration (VA) s'y est opposée au motif qu'elles étaient historiques. L'administration des vétérans a résisté jusqu'à ce que le sénateur Ted Cruz (R-TX) et les membres du Congrès Will Hurd (R-TX23) et Kay Granger (R-TX12) fassent pression sur eux[1],[2].

Pensionnaires notables modifier

Récipiendaires de la Medal of Honor modifier

Autres inhumations notables modifier

de feuilles de chêne).

Notes et références modifier

  1. AP, « Pair of Nazi headstones removed from Houston Cemetery », news.yahoo.com, Yahoo News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en-US) « Headstones bearing Nazi swastikas were removed Wednesday from Fort Sam Houston National Cemetery », sur ExpressNews.com, (consulté le )

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :