Ouvrir le menu principal

Cimetière Saint-Roch (Valenciennes)

cimetière situé dans le Nord, en France
Cimetière Saint-Roch (Valenciennes)
Valenciennes - cimetière des Prix de Rome - Cimetiére Saint-Roch.JPG
Pays
région
Commune
Superficie
7 hectares
Coordonnées
Localisation sur la carte du Nord
voir sur la carte du Nord
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le cimetière Saint-Roch a été inauguré le 26 août 1792 sur l'initiative du maire de l'époque, Jean-Claude PERDRY. Situé hors des murs de la ville, il est le premier cimetière commun de Valenciennes.

Sommaire

Un peu d'HistoireModifier

En effet, jusqu'à cette date, les Valenciennois étaient inhumés dans les cimetières attenant aux nombreuses églises de la ville. On imagine alors sans peine quelles pouvaient être les répercussions sur l'environnement et la santé des citoyens causées par ces cadavres enterrés au fil des siècles dans une ville enserrée dans ses remparts. De nombreuses protestations s'élevèrent, renforcées par les conclusions d'une étude réalisée à travers la ville entre 1778 et 1779. Profitant de la fermeture des églises pendant la Révolution, on interdit alors les inhumations en ville, pour effectuer les inhumations à une distance suffisante des habitations. C'est essentiellement dans un but de salubrité publique qu'est alors créé le cimetière St-Roch, qui doit son nom à une petite chapelle dédiée à saint Roch, édifiée en 1019 en cet endroit sur le bord de l'Escaut. En 1837, le 15 octobre, sur décision de Monsieur le Maire, on fractionne alors le cimetière en quatre divisions : Égalité, Liberté, Brutus et Sans-culottes. Le cimetière a été agrandi à plusieurs reprises en 1800,1821,1835. Il atteint les limites de la ville de Saint-Saulve en 1900. Aujourd'hui, il représente une superficie de 7 hectares. Sur les piliers de l'entrée principale, on y trouve des plaques rappelant les anciennes inscriptions portées sur les pilastres de l'ancienne grille : "HODIE MIHI" et "CRAS TIBI", "aujourd'hui moi" "demain toi". On trouve la plus ancienne tombe date de 1797, près de son entrée.

Il a une emprise de 7 hectares avec environ dix-sept mille tombes[1].

Il possède plusieurs sculptures intéressantes, quelques chapelles de grande taille, des tombes célèbres et d'étonnants monuments funéraires rassemblés dans ce lieu paisible, musée à ciel à ouvert qui vous invite à une promenade à travers l'histoire riche de la ville.

Personnalités en reposModifier

  • Canonne Alfred, tombe no 360 ; octobre 1917, fusillé - acte d'accusation : ayant trouvé un pigeon voyageur porteur d'un message questionnaire, était accusé d 'y avoir répondu.

Prix de RomeModifier

17 Prix de Rome y sont enterrés :

Dans la fosse commune, les ossements des guillotinés lors de la Révolution.

PhotothèqueModifier

BibliographieModifier

VisitesModifier

Des visites sont organisées par l'Office de Tourisme de Valenciennes. Elles peuvent être libres directement au cimetière St Roch ou sur un thème : Prix de Rome, artistes, politiques, militaires, etc., avec un guide sur réservation à l'Office du Tourisme.

Notes et référencesModifier

  1. Martine Kaczmarek- La Voix du Nord - édition du 15 novembre 2009 - page 44

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :