Cimetière Rakowicki

Le cimetière Rakowicki (en polonais : Cmentarz Rakowicki) à Cracovie, conçu au début du XIXe siècle (1801-1802), est la nécropole de prestige de l'ancienne capitale de la Pologne et un des cimetières les plus célèbres du pays. Ici reposent aussi bien des citoyens anonymes comme des personnalités connues de tous : des créateurs de culture, scientifiques, des militants pour l’indépendance, des activistes politiques ou sociaux, des insurgés, des soldats de deux guerres.

Cimetière Rakowicki
Cmentarz Rakowicki (pl)
Rakowicki Cemetery, Cracow, Poland 3.jpg
Cimetière Rakowicki
Pays
Commune
Mise en service
Patrimonialité
Coordonnées
Identifiants
Site web
CWGC
Find a Grave
Localisation sur la carte de Pologne
voir sur la carte de Pologne
Red pog.svg

Le cimetière constitue un monument d’une grande valeur historique. Une partie de tombes est l’œuvre des architectes et des sculpteurs connus.

HistoireModifier

Le cimetière Rakowicki est le plus ancien cimetière municipal de la ville de Cracovie. Fondé au XIXe siècle pour remplacer les cimetières paroissiaux, il est rapidement devenu un espace symbolique regorgeant de chefs-d’œuvre d’architecture et de sculpture funéraires.

Les tombes et les plaques les plus anciennes sont disposées le long du mur situé à côté de l’entrée principale, avec la tombe  de la première personne inhumée – Apolonia Bursikowa, jeune bourgeoise de Cracovie morte de la tuberculose en janvier 1803.

Dans la plus ancienne partie du cimetière se trouvent aussi des sculptures funéraires remarquables, dont l’Ange de la vengeance (consacré aux victimes du bombardement de Cracovie par l’artillerie autrichienne en 1848) et la Femme en deuil sur la tombe des Falter.

Personnalités inhumées au cimetière RakowickiModifier

Y sont entre autres enterrés :

Sur les autres projets Wikimedia :