Ignacy Daszyński

homme politique polonais

Ignacy Daszyński
Illustration.
Ignacy Daszyński
Fonctions
Maréchal de la Diète de Pologne

(2 ans, 8 mois et 11 jours)
Prédécesseur Maciej Rataj
Successeur Kazimierz Świtalski
Premier ministre de Pologne

(8 jours)
Prédécesseur Władysław Wróblewski (pl)
Successeur Jędrzej Moraczewski
Membre de la Diète de Pologne
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Zbaraj, Royaume de Galicie et de Lodomérie, Autriche-Hongrie
Date de décès (à 50 ans)
Lieu de décès Bystra, Pologne
Sépulture Cimetière Rakowicki
Nationalité Polonais
Parti politique Parti socialiste polonais
Diplômé de Université Jagellon

Signature de Ignacy Daszyński

Ignacy Daszyński Ignacy Daszyński
Premiers ministres de Pologne
Maréchaux de la Diète de Pologne

Ignacy Ewaryst Daszyński (Écouter), né le à Zbaraj (Empire d'Autriche, aujourd'hui en Ukraine) et mort le à Bystra (Pologne), est un homme d'État polonais.

BiographieModifier

En octobre 1892, il est un des organisateurs du Parti social-démocrate polonais de Galicie[1], qui fusionnera avec le Parti socialiste polonais. Il fut élu au Reichsrat autrichien en 1897 et y demeura jusqu’en 1918. À partir de 1903, il prit part à plusieurs congrès du Parti International Socialiste, insistant fréquemment sur l’indépendance et la réunification de tous les territoires de Pologne comme une partie intégrante du programme socialiste polonais. Puis, à partir de 1912, débuta sa longue collaboration avec Józef Piłsudski. Cette même année 1912 le verra nommé éditeur en chef du journal socialiste Naprzód ("En avant") à Cracovie.

Durant la Première Guerre mondiale, il fut l’un des fondateurs du Comité National polonais, et pendant quelques jours, chef du gouvernement provisoire de la Pologne restaurée, formé à Lublin, le . Il sera élu le à la Diète de Pologne, puis sera constamment réélu aux élections de 1922, 1928 et 1930. De à , il sera vice-premier ministre dans le gouvernement d'Union nationale présidé par Wincenty Witos.

Après le coup d’État du , Daszynski coupera définitivement les ponts avec Pilsudski, et comme président du Sejm (1928-30), il refusa de permettre au Parlement de siéger lorsque Pilsudski, accompagné d’une forte escorte armée, entrera dans la chambre. Daszynski mit fin à sa carrière politique lorsque Pilsudski en 1930 forma le Front populaire polonais. Il est inhumé au Cimetière Rakowicki.

RéférencesModifier

  1. Éditions Larousse, « Encyclopédie Larousse en ligne - Ignacy Daszyński », sur www.larousse.fr (consulté le 13 avril 2016)

Liens externesModifier