Christine-Henriette de Hesse-Rheinfels-Rotenbourg

aristocrate allemande

Christine-Henriette de Hesse-Rheinfels-Rotenbourg (Christine Henriette; ) est une princesse allemande de la dynastie de Hesse-Rheinfels-Rotenbourg. Elle est princesse de Carignan par le mariage et la mère de la princesse de Lamballe et de Victor-Amédée II de Savoie-Carignan.

BiographieModifier

Christine Henriette est née à Rotenbourg le plus jeune des dix enfants du comte Ernest-Léopold de Hesse-Rheinfels-Rotenbourg et de son épouse la princesse Éléonore de Lowenstein-Wertheim. Sa sœur aînée Polyxène est mariée, en 1730, au futur Charles-Emmanuel III de Sardaigne et une autre sœur, Caroline est l'épouse du Premier ministre français, Louis IV Henri de Bourbon-Condé, jusqu'à sa mort en 1741.

Après le mariage de Polyxène, Christine est fiancée à Louis-Victor de Savoie-Carignan, l'aîné des enfants de Victor-Amédée Ier de Savoie-Carignan et de son épouse Marie-Victoire de Savoie[1]. Les Carignans sont une branche cadette de la Maison de Savoie, qui hérite du royaume de Sardaigne et devient roi d'Italie de 1861.

Christine épouse Louis Victor le 4 mai 1740, à l'âge de 22 ans. L'année suivante, son mari hérite du titre de prince de Carignan, la seigneurie de Carignan ayant appartenu à la Savoie depuis 1418. Le fait qu'il fait partie du Piémont, à seulement vingt kilomètres au sud de Turin, signifie qu'elle pourrait être une "principauté" pour les cadets de la ligne mais sans l'indépendance, ni les revenus[2].

Le deuxième enfant de Christine, né au palais Carignan, est nommé Victor-Amédée et est le grand-père de Victor-Emmanuel II d'Italie. Sa cinquième fille est la célèbre Marie-Thérèse-Louise, princesse de Lamballe, la meilleure amie de Marie-Antoinette.

Christine est morte au palais Carignan de Turin, dans la nuit du 31 août au 1er septembre 1778, et est suivie trois mois plus tard par son mari. Inhumée d'abord à la Cathédrale de Turin, elle est déplacée en 1835 à Basilique de Superga. À sa mort, la Gazette de France publie un petit épitaphe en l'honneur de sa fille, Madame de Lamballe:

Mardi, le 31 du mois dernier[3], princesse Christine Henriette de Hesse-Rheinfels, épouse de Louis Victor Amédée de Savoie, Prince de Carignan, mourut dans cette ville [Turin], après une longue et douloureuse maladie. Elle est née le 24 novembre 1717.

Descendance[4]Modifier

TitresModifier

  • 21 novembre 1717 – 4 mai 1740 Landgravine Christine de Hesse-Rheinfels-Rotenbourg
  • 4 mai 1740 – 4 avril 1741 Son Altesse la Princesse Christine de Savoie-Carignan
  • 4 avril 1741 – 1er septembre 1778 Son Altesse la Princesse de Carignan

RéférencesModifier

  1. Elle est une fille légitimée du roi Victor-Amédée II et de sa maîtresse Jeanne Baptiste d'Albert de Luynes
  2. (en)   « [[:en:s:1911 Encyclopædia Britannica/{{{1}}}|{{{1}}}]] », dans Encyclopædia Britannica, [détail des éditions]
  3. Georges Bertin, « Full text of Madame de Lamballe », Archive.org, sur Archive.org (consulté le )
  4. C.E.D.R.E. Les Manuscrits du C.E.D.R.E.: Le Royaume d'Italie, volume I. Paris, 1992, pp. 154-156, 176-179. (French). ISSN 0993-3964.

Liens externesModifier