Landgraviat de Hesse-Rheinfels-Rotenbourg

Hesse-Rheinfels-Rotenburg
Wappen-HR (1834).svg
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation
Remplace
Remplacé par
Dissolution

Le landgraviat de Hesse-Rheinfels-Rotenbourg fut un landgraviat possession de la Hesse-Cassel.

HistoireModifier

En 1627, Ernest Ier de Hesse-Rheinfels devint le premier landgrave de cet État allemand. La superficie de la Hesse-Rheinfels-Rotenbourg couvrit une superficie représentant un quart de la Hesse-Cassel.

La lignée se scinde en 1725 en branche de Rottenbourg, Wanfried et Eschwege qui cessent en 1755. Rheinfels avait été cédée en 1735 à la Hesse-Cassel[1].

En 1803, le landgraviat vend ses possessions de la rive gauche du Rhin à la France contre une rente annuelle.

Congrès de VienneModifier

En 1815, après la réunion du Congrès de Vienne une partie de la Hesse-Rheinfels-Rotenbourg revient à la Prusse, mais reçoit en dédommagement la principauté de Corvey et le duché de Ratibor. Après le décès du landgrave Victor-Amédée de Hesse-Rheinfels-Rotenbourg Corvey et Ratibor reviennent à la lignée des Hohenlohe-Waldenburg-Schillingsfürst (1834).

Notes et référencesModifier

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, T. 1, Ch. Delagrave, 1878, p. 1318

Liens externesModifier